www.archive-fr-2012.com » FR » O » OBJECTIFLIBERTE

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 963 . Archive date: 2012-12.

  • Title: Objectif Liberté
    Descriptive info: .. Objectif Liberté.. Kill The Decline !.. par Vincent Bénard.. accueil.. archives.. à propos.. le libéralisme.. best of ob'lib'.. dans la presse.. vidéos.. mon agenda.. "Logement, crise publique, remède privés", gratuit en PDF.. Mon Livre paru en 2007, Logement, Crise Publique, Remèdes Privés , qui fut d abord une étude pour l institut Turgot rédigée fin 2006, est désormais accessible gratuitement au format PDF sur Scribd*.. Son adresse:.. http:.. //www.. scribd.. com/doc/80163334/.. A noter: la précédente adresse facile à mémoriser ne fonctionne plus : scr.. bi/benard-logement.. Naturellement, certains chiffres datent un peu, et si c était à refaire, je réécrirais le premier chapitre I.. A, où je pense avoir pêché par superficialité, mais à partir du chapitre I.. B, le livre garde toute son acuité.. *Le PDF est une préversion dans laquelle peuvent subsister quelques fautes d orthographe et de typo.. Rédigé par.. Vincent Benard.. |.. Lien permanent.. Commentaires (20).. lundi 17 décembre 2012.. Trop d'impôt tue l'impôt ? Si seulement !.. Le paradoxe popularisé par l’économiste américain Arthur Laffer, “trop d’impôt tue l’impôt” tient aujourd’hui du lieu commun.. Il signifie que l’augmentation immodérée de certains taux d’imposition favorise les comportements d’évitement par les contribuables, ce qui diminue la base fiscale associée tellement vite que le produit fiscal généré, loin d’augmenter comme l’espère la puissance publique, finit par diminuer.. Ce principe est exact, empiriquement vérifié, et pourtant, l’impôt n’est pas mort, loin s’en faut ! Alors, vraie ou fausse, la maxime de Laffer ?.. Lire la suite sur Economie Matin.. -----.. dans.. ,.. fiscalité.. Commentaires (1).. lundi 26 novembre 2012.. Leçons du passé non retenues: villes nouvelles et autres chimères publiques.. Je ne résiste pas à l envie un tantinet sadique de vous infliger 26 minutes de propagande produite par le ministère de la construction, en 1962, vantant le renouveau urbain que constituaient les quartiers HLM et les villes nouvelles.. Attention, les images qui suivent peuvent provoquer un état d hébétude incrédule.. ---.. Pour ceux qui n ont pas le courage de visionner tout le document.. Dans un Soviet Style du plus bel effet, le narrateur nous vante les mérites de l urbanisme étatisé de masse promu depuis le milieu des années 50, suite aux actions revendicatives de l Abbé Pierre.. Sans résumer toute la vidéo, en voici l introduction: sur des images en vue aérienne d une ville nouvelle où les barres disputent l horizon aux tours, la voix désincarnée nous annonce que :.. La où voici 10 ans, s étendait cette banlieue confuse, anarchique, étriquée dont nous rougissions, se déploient aujourd hui les images d un pays neuf.. Le ton est donné.. Pourtant, vers 2 40 , éclair de lucidité: le ministère de la construction évoque les ravages du blocage des loyers de l entre deux guerres, qui a détourné l investissement privé de la construction, puis les conséquences du conflit lui même.. Hélas, l éclaircie n est que passagère.. En tire-t-on la conclusion que, l état ayant bien semé la misère de toutes les façons possibles et imaginables, il devrait se retirer du marché du logement, et laisser les forces du marché satisfaire la demande énorme née de la situation extraordinaire de l après guerre ? Non.. Bien au contraire.. L état, nous dit on, a pris ses responsabilités.. A la façon d un Staline ou d un Krouchthchev, il va ériger sur deniers publics des millions de logements tours et barres pour résourdre le problème de l habitat.. Dont nous constatons tous, 60 ans plus tard, à quel point il est résolu.. Le narrateur nous emmène ensuite dans à peu près toutes les cités à problèmes d aujourd hui: Epinay, Sarcelles, Massy, Bobigny, Bron-Parilly, Marseille Nord.. A chaque fois, le narrateur -.. qui, je le rappelle, s exprime au nom du gouvernement de l époque.. - vante l inventivité des architectes pour concillier entassement de masse et une certaine vision de la beauté formelle , dans un sabir fleurant bon le concours public d architecture où l important n est pas de produire un beau bâtiment, mais de flatter l égo -.. et, parfois,.. par dessous la table, le portefeuille.. - de l élu local qui devra prendre la décision de lancer le chantier.. Quelles leçons tirer de ce document ?.. - Tout d abord, il montre à quel point la pensée de l état prétendûment visionnaire n est qu utilitarisme: il fallait loger du monde ? On a construit des cubes habitables, on les a enrobés de subtiles variations de volume et de couleur pour créer des surprises dans les perspectives , afin de pouvoir dire qu on ne faisait pas que de la cage à poules.. Comment ces quartiers allaient ils vivre ? Quel tissu économique, scolaire, culturel, pourrait s y développer ? Qu importe.. - Il est fréquent d entendre dire par les adversaires du libéralisme que celui-ci ne serait qu un utilitarisme économique au profit des puissants.. Qu ils regardent cette vidéo.. Puis qu ils viennent nous expliquer comment des promoteurs privés chargés de VENDRE leur production à des acheteurs non contraints et non subventionnés auraient pu produire de telles abominations en série.. Le promoteur privé, qui risque sa chemise s il propose aux gens un produit mal conçu, n aurait-il pas dû, mieux que l état, se préoccuper d esthétique ? Du bon équilibre entre logements et services ? De la desserte des quartiers par des infrastructures adaptées ? Aurait-il pu sombrer dans le gigantisme bétonnant ?.. - Si on considère ce que sont devenus ces quartiers, on se rend compte à quel point les grands plans d état sont porteurs de risque systémique pour les sociétés.. Certes, aucun promoteur privé n aurait pu prévoir, lui non plus, les changements de la politique migratoire, l émergence des politiques monétaires laxistes post-étalon or, ou les effets secondaires du renforcement de la prohibition des drogues, et l effet de ces politiques sur la vie des quartiers.. Mais un marché du logement non segmenté, où l adaptation des individus aux changements sociologiques et économiques serait la règle, aurait aidé les personnes à s adapter à ces évolutions.. Alors qu aujourd hui, au contraire, nous trainons comme une cicatrice jamais refermée plus de deux millions et demi de logements de cités pas vraiment radieuses dans lesquels nous concentrons tant de problèmes que ceux-ci échappent totalement à notre contrôle, mais nous nous entêtons dans la folie du logement social.. Le même modèle , reproduit partout, a permis la métastase de ses vices de conception.. - Or, les grandes politiques publiques sont plus que jamais omniprésentes dans notre quotidien: politique de la ville, du logement, développement à marche forcée des transports en commun, lutte contre le CO2 et transition énergétique , lutte contre l étalement urbain.. Sur chacun de ces sujets, l Etat reproduit les mêmes schémas de pensée: Décisions centralisées, étendues par force à toute la population.. Et s il est impossible de prévoir tous les effets pervers de ces grands desseins à très long terme, force est de constater qu ils ont déjà commencé à nous coûter fort cher, en emplois détruits, en impôts augmentés, en dettes irremboursables, en bulles immobilières, et que sais-je encore.. Ce documentaire de 1962 est un témoignage involontaire et posthume de la fatuité et de la vanité des zélotes du dirigisme public.. Hélas, aucune leçon des erreurs passées ne semble avoir été sérieusement apprise.. Et l on préfère mettre tous les problèmes de notre société sur le grand méchant marché.. Post scriptum:.. Cela n a pas de rapport direct au premier abord, mais dans cet article,.. Nassim Taleb (the black swan) décrit les 5 règles qui régissent les économies non-fragiles.. , auxquelles je ne puis qu adhérer sans réserve :.. (1) Considérer l économie comme un animal souple, adaptable et imprévisible, et non comme une machine aux rouages bien huilés.. (2) Favoriser les business models qui apprennent de leurs erreurs et non ceux qui les transmettent à toute la société.. (3) Ce qui est petit est beau ET efficient.. (4) On progresse mieux par essais et erreurs que par applications de grandes théories académiques.. (5) Ceux qui décident doivent jouer leur propre argent, leur propre peau, pas l argent des autres.. Vous constaterez aisément que les grands plans urbains publics n en respectaient aucune, pas plus que les grands desseins bureaucratiques qui sont apparus depuis.. Lire également :.. Le logement social n est pas la solution, mais un des problèmes de la crise du logement.. le logement social remplit-il sa mission sociale ?.. Autres articles logement de ce blog.. Mon livre, pdf gratuit, logement, crise publique, remèdes privés.. Résumé du livre.. et principales propositions pour sortir de la crise.. aménagement.. logement.. videos.. Commentaires (5).. vendredi 16 novembre 2012.. Spirale de la dette: peut-on croire les prévisions du gouvernement ?.. Que valent les prévisions budgétaires du gouvernement ? Est-il réaliste d envisager un retournement de la courbe de la dette en 2014, comme l affirme le ministre des finances ? Une tribune initialement.. publiée par Atlantico.. Le ministre des Finances Pierre Moscovici vient d’annoncer qu’il espérait “inverser la courbe de la dette”, c’est-à-dire réduire le ratio dette/PIB, dès 2014, et que l’économie française dégage 0,8% de croissance dès 2013.. On est en droit de se demander si ces espoirs reposent sur autre chose que la méthode Coué.. Le FMI*, dont les dernières prévisions d’octobre, à défaut d’être toujours exactes, sont généralement moins fantaisistes, anticipe quant à lui que la croissance française n’atteindra que 0.. 4% en 2013 et 1.. 1% en 2014.. Dans ces conditions, la dette brute (.. le seul chiffre qui compte vraiment, celui de la dette dont il faut servir l’intérêt.. ) de l’État français progresserait encore de 92 à 92.. 9% la même année.. Stabiliser la dette à 92%, sans même parler de la réduire, nécessiterait 19 milliards d’euros d’effort budgétaire supplémentaires.. Or, rien dans les annonces du gouvernement, ne permet d’entrevoir les réformes d’une telle importance.. Lire la suite "Spirale de la dette: peut-on croire les prévisions du gouvernement ? ".. actualité.. crises.. Commentaires (7).. lundi 12 novembre 2012.. Et si on libéralisait enfin l'offre privée de transports collectifs ?.. L’histoire suivante est rapportée par rue 89.. Des personnes utilisent les sites de co-voiturage.. pour recruter des clients “longue distance” pour effectuer des trajets tels que Paris Lille (18 Euros) ou Paris Bruxelles (25 Euros), soit à peu près le même prix que ce que le client aurait payé en partageant en 2 la facture d’un co-voitureur “non commercial”.. L’article évoque 120 Euros de marge brute par trajet, mon calcul m’en donne plutôt 100.. “Momo”, le chauffeur interviewé par le magazine est vigile de nuit en semaine et arrondit ses fins de mois en convoyant des passagers occasionnels le week end.. La mentalité française contre les entrepreneurs.. L’article de rue 89, en bonne publication française, insiste bien sur le caractère illégal de l’aventure, sur ce que risquent (je cite) les “magouilleurs” qui font le “taxi clandestin”, et que “le fait de faire payer des gens pour les transporter.. nécessite.. une licence de transport ou une carte professionnelle de tourisme”.. Il nous informe que le site leader de mise en relation de covoitureurs (covoiturage.. fr) lutte plutôt mollement contre “cette fraude”.. Bref, pour Rue 89, ce que fait Momo, c’est mal.. Pas question de s’interroger sur les implications économiques de l’existence de telles activités, ni sur la caractère totalement volontaire des échanges ainsi conclus.. Pourtant, le petit business de Momo et de tous ceux qui améliorent leur revenu de la même façon, devrait d’abord être une belle histoire d’entrepreneurs dont on célèbrerait la débrouillardise, et non le prétexte à dénoncer d’infâmes travailleurs au noir.. Lire la suite "Et si on libéralisait enfin l'offre privée de transports collectifs ?".. transports.. Commentaires (17).. lundi 05 novembre 2012.. Oui, il faut permettre à Bricorama, et à tous les autres, d'ouvrir le dimanche.. La question du travail dominical rebondit avec.. la récente décision de la cour d’appel de Versailles.. d’interdire à la chaîne Bricorama d’ouvrir le dimanche autour de Paris.. Passons sur le caractère injustement discriminatoire de la loi ici invoquée par le tribunal: les concurrents de Bricorama, la plupart détenus par de grands groupes de distribution, peuvent rester ouverts parce qu’ils sont implantés dans des “.. PUCE.. ”, “Périmètres d’Usages de Consommation Exceptionnelle” (.. Seule la bureaucratie française pouvait créer un tel chef d’oeuvre d’ “art administratif”.. ), alors que l’indépendant Bricorama a choisi de répartir des magasins plus petits selon un maillage plus fin, mais hors zones privilégiées par l’administration.. Pour sortir de cette situation injuste, certains commentateurs estiment que la loi “devrait rajouter le bricolage” parmi les exceptions à l’obligation de fermeture dominicale des commerces, au même titre que le jardinage.. Mais cette façon de procéder ne fait que.. bricoler des lois mal faites en leur ajoutant des exceptions bancales.. Allons au delà du cas Bricorama: ce sont tous les magasins qui devraient être autorisés à ouvrir le dimanche, selon les souhaits de leurs propriétaires.. Ce n est pas à l état de décider qui a le droit ou pas le droit d ouvrir selon des critères abscons et pour le moins peu transparents.. Analysons plus en détail les implications de l ouverture dominicale des commerces.. Lire la suite "Oui, il faut permettre à Bricorama, et à tous les autres, d'ouvrir le dimanche".. economie.. questions de société.. Commentaires (12).. lundi 29 octobre 2012.. Cécile Duflot évoque la réquisition des logements vacants - Une idée inepte et dangereuse.. À cinq jours du début de la trêve hivernale des expulsions locatives, la ministre du Logement Cécile Duflot n a pas exclu, ce samedi 27 octobre,.. de mettre en oeuvre la réquisition de logements vacants.. , pour accueillir sans-abris et mal-logés.. Contester cette mesure peut aisément vous faire passer pour un sans coeur.. Comment ? Vous préférez favoriser le droit des propriétaires à laisser un logement vide alors que des sans logis vont mourir dans les rues ?.. De bons sentiments ne font pas une bonne politique.. Il convient d insister sur les effets néfastes d une réquisition, si elle venait à être mise en oeuvre de façon intensive.. Cette réquisition, loin de résoudre les problèmes des mal logés, signerait sans aucun doute la fin définitive de leurs espoirs de trouver un logement décent.. J ai déjà dénoncé cette ineptie en 2010, et l article n a pas pris une ride:.. La réquisition des logements vacants: une idée inepte, liberticide et socialement calamiteuse.. -.. Egalement.. Reposté sur Objectif Eco.. Bonne Lecture.. --.. Commentaires (0).. L’économie du bon sens (6) - L’état est il la source du succès des entrepreneurs ?.. Barack Obama a lancé une polémique aux USA en déclarant à des chefs d’entreprises que sans l’investissement de l’état, ce qu’ils ont créé n’aurait pu exister, sous entendant que le mérite des réussites entrepreneuriales était d’abord celui de l’état.. Cette phrase, “you did’nt build that”.. , a provoqué l’ire de ses adversaires, puis des contre-réactions tout autant enflammées de la gauche américaine.. En France aussi, il n’est pas rare de voir socialistes et libéraux s’écharper sur l’utilité respective de l’action publique et privée, en de stériles débats de la poule et de l’oeuf dont nous sommes friands.. Public contre privé, quel est le vrai débat ?.. La réflexion du président US est dans la droite ligne du courant de pensée néo-socialiste qui, sans nier l’importance de l’entreprise privée, contrairement aux socialismes durs d avant guerre, estime que l’état lui est d’essence supérieure.. Ce même courant de pensée refuse que l’état soit “géré comme une entreprise”, puisque, alors que le déficit privé conduit à la mort certaine, le déficit public aurait des vertus économiques qui permettraient de “relancer” l’économie en crise.. Y-aurait-il une préséance de l’économie étatique sur l’économie privée ? Cela place-t-il l’état en dehors des “lois de la gravité” qui régissent l’économie privée ?.. Lire la suite "L’économie du bon sens (6) - L’état est il la source du succès des entrepreneurs ? ".. concepts.. lundi 15 octobre 2012.. Le renforcement de l'encadrement des loyers pénalisera d'abord les ménages les plus modestes.. Article initialement paru dans.. La Revue Parlementaire.. (septembre 2012) et sur.. Objectif Eco.. A noter qu au moment du bouclage (mi Août), l annonce de la sortie du dispositif Duflot pour remplacer le Scellier n était pas encore connue, expliquant l erreur de l antépénultième paragraphe.. -------.. Comme annoncé par Mme Cécile Duflot, Ministre du Logement, au 1er Août est entré en vigueur un décret interdisant à un propriétaire d augmenter un loyer plus vite que l indice officiel du prix du logement lors d un changement de locataire dans les agglomérations les plus chères.. L encadrement des loyers renforcé.. Auparavant, le loyer était libre à la signature du bail, mais ne pouvait augmenter annuellement plus vite que l indice officiel du logement (IRL) qui suit peu ou prou l indice officiel des prix à la consommation.. Rappelons que jusqu en 2005, c est l indice des coûts de la construction (ICC) qui servait de référence à la réévaluation des loyers, non sans conséquences: l ICC, de 1965 à 2000, a évolué bien en deçà de l indice des prix, aussi l habitude a-t-elle été prise de profiter du changement de locataire pour réévaluer les loyers à la signature d un nouveau bail.. Le changement d indice n a pas fait disparaître cette singularité, car dans les agglomérations les plus dynamiques, le prix du logement à l achat tend à augmenter beaucoup plus vite que l inflation depuis 1997.. Même si la hausse des loyers n est pas aussi importante, elle a tout de même atteint 50% à Paris au cours de la dernière décennie, soit deux fois l inflation.. La hausse moyenne à la relocation est de 8% à Paris et 5% dans le reste de la région Ile de France (1).. Le décret se propose de la limiter au niveau de l IRL, soit 1.. 1% en 2011.. Dans le cas où le précédent locataire était resté très longtemps dans les lieux, induisant un loyer en retard par rapport au prix moyen du marché, le rattrapage ne pourra excéder 50% de la différence.. Comment les propriétaires réagiront-ils à cette nouvelle limitation de leur liberté contractuelle ?.. Des rendements de plus en plus faibles.. Aujourd hui, le rendement locatif brut moyen d un bien immobilier est passé de 5% en 1997 à 2.. 5% en 2010 en région parisienne, et de 6% à moins de 4% en province.. Car si les loyers ont augmenté de 50% à Paris, les prix à l achat, eux, ont fait un bond de 149% dans la même période (2).. La moindre augmentation des loyers s explique d une part par leur encadrement, d autre part et surtout par la baisse des taux d intérêts rendant extrêmement compétitif l achat par rapport à la location.. A ces rendements bruts déclinants, le bailleur doit retrancher une fiscalité galopante : CSG (passée à 15.. 5% début 2012), impôts sur le revenu, voire ISF.. Il ne peut déduire que 14% de sa base imposable pour travaux contre 30% avant 2004*.. Il est donc compréhensible qu il essaie de profiter de toute fenêtre de tir en marché haussier pour réévaluer le loyer de son bien, simplement pour que son capital immobilisé continue de lui rapporter un peu.. D ailleurs, en cas de marché baissier, les locataires ne se privent pas, tout à fait normalement, de négocier des baisses, et personne ne songerait à les en empêcher, fort heureusement.. Au départ d un locataire, le bailleur, s il estime le plafond imposé par l état trop bas, ne sera aucunement obligé de relouer.. Il aura comme alternative la revente, à des niveaux de prix qui excluent totalement les ménages simplement moyens aujourd hui, ou la conservation d un logement vacant, comme réserve de valeur, car en ces temps d incertitude sur le futur de la monnaie, nombreux sont ceux qui préféreront conserver un actif tangible.. Des logements attractifs mais vacants.. Revenons sur l apparent paradoxe que constitue la présence simultanée d appartements vacants et d une pénurie de bons logements, forçant les loyers à la hausse et condamnant de nombreux ménages modestes à occuper des logements insalubres, voire pas de logement  ...   pour l'environnement.. Article initialement publié le 8 mai 2011.. sur Objectif Eco.. , légèrement mis à jour (éléments contextuels de 2011 retirés, un paragraphe ajouté).. Republié ici pour des raisons pratiques, et parce que le gaz de schistes est au coeur de l actualité.. A noter que.. la vidéo Truthland.. , postée ici même récemment, reprend les mêmes thématiques, de façon très accessible.. Mon article du 14 avril 2011 visant à critiquer.. la position de principe de l état disant non aux gaz de schistes.. avant même d être en mesure d évaluer la réalité des risques environnementaux brandis par les opposants à l exploitation de cette source d énergie m aura valu d une part un lectorat inhabituellement élevé, pas mal de soutiens discrets, et un nombre tout aussi élevé d insultes et d anathèmes insidieux ou vociférants.. Laissons de côté les polémiques à deux euros et les attaques ad hominem de ceux qui n ont rien d autre à m opposer -.. Je ne roule hélas pas pour l industrie pétrolière, ni personne d autre d ailleurs.. Dommage, elle paierait bien !.. - et intéressons nous au fond des arguments des deux parties, pro et anti gaz de schistes.. La question clé est la suivante : L exploitation des gaz de schistes constituerait-elle un risque inacceptable pour l environnement ?.. Je vais essayer de résumer ici les arguments pro et anti qui alimentent la controverse, en espérant qu ils susciteront un débat serein.. Lire la suite "Les gaz de schistes: pas une menace, mais une opportunité pour l'environnement".. environnement.. science et technologie.. Commentaires (22).. mardi 25 septembre 2012.. "Libres !" - "Foncier réglementé, familles mal logées" sur Atlantico.. Le magazine en ligne Atlantico a décidé de reprendre quelques articles de l ouvrage collectif libres , le livre aux 100 auteurs dont je vous parlais il y a peu.. Et l article qu ils ont choisi pour inaugurer cette série est.. Le mien, intitulé: Foncier réglementé, famille mal logées.. J en suis très flatté.. En voici le début:.. En France, nous venons de connaître quinze années d’une bulle immobilière, c’est-à-dire d’une hausse du prix du logement de 150%, totalement déconnectée du revenu des ménages qui ne progressait que de 20% dans la même période.. La plupart des commentateurs attribuent ce phénomène à la seule hausse de la demande, liée à la division par deux des taux d’intérêt entre 1997 et 2007.. Ce à quoi tout professeur d’économie répondrait que ce ne peut être qu’une explication incomplète.. Dans un marché comme l’immobilier, où aucun monopole ne contrôle la production, et où les compétences pour s’établir en tant que constructeur ne sont pas rares, l’offre de logements devrait répondre très favorablement à un tel signal sur les prix.. Or, cela n’est pas le cas, les chiffres de construction de logements neufs ont réagi avec beaucoup de retard à la formation de la bulle.. Lire la suite sur Atlantico.. Ma présentation de Libres !.. Le site du livre Libres !.. lectures.. lundi 24 septembre 2012.. Vidéo - Gaz de Schistes: "Truthland" démonte les mensonges de "Gasland".. Ci dessous, traduit en français, le documentaire Truthland , réponse argumentée d une enseignante de Pennsylvanie aux allégations du film anti-gaz de schistes Gasland.. Réalisé simplement sans grands moyens, ce petit film vaut largement 32 minutes de votre temps pour vous faire une autre opinion sur les gaz de schistes.. com.. Le film de Gasland , dénonçant les dangers environnementaux supposés de l exploitation des gaz de schistes, a reçu une publicité énorme, et est sans doute à l origine de la très forte opposition, de bonne foi, que bien des français forment à l usage de la fracturation hydraulique.. Il était une fois l épouse d un fermier de Pennsylvanie chez qui un gazier explorait un puits de gaz de schistes, et qui a vu Gasland.. Elle a eu peur pour ses enfants, pour sa ferme, pour ses animaux.. Alors elle a voulu faire son propre fact checking, et a parcouru les USA caméra au poing pour interviewer des géologues, des écologistes, des responsables publics de l environnement, des gaziers.. Et a découvert que le film de Josh Fox était un mauvais film d épouvante, plein de biais de présentation et de déformations volontaires de la réalité.. Et qu elle pouvait sans crainte élever vaches et enfants à proximité de son puits de gaz de schistes.. Parmi les scènes impressionnantes: la mise à feu d une poche de gaz sur le lit d un ruisseau d où s échappent naturellement des poches de méthane, un robinet qui flambe là où il n y a aucun gaz de schiste en exploitation, et un ensemble de tubes de forage qui résiste à une charge de dynamite placée à l intérieur, pour prouver leur solidité.. L auteur précise que ni elle ni les gens qu elle a interviewés n ont touché le moindre centime pour ce film, dont acte.. A vous de juger.. Mes précédents articles sur le gaz de schistes, tous deux de 2011:.. Les gaz de schistes, une opportunité pour l environnement.. Moratoire sur le gaz, une décision précipitée et regrettable.. jeudi 20 septembre 2012.. Le livre de la rentrée: "Libres !".. L’actualité littéraire libérale est chargée en cette rentrée scolaire 2012, et j’aurai l’occasion d’y revenir.. Mais parmi tous ces nouveaux ouvrages, l’un d’eux tient une place particulière à mes yeux: il s’agit de.. “libres”, le livre aux 100 auteurs.. , qui ont eu pour mission de traiter 100 sujets en deux pages A5 chacun, sous la férule de deux coordinateurs d’édition, à la fois rédacteurs en chef et entrepreneurs-éditeurs, Ulrich Génisson et Stéphane Geyres.. Après une campagne originale de teasing, le livre est officiellement en vente à compter d’aujourd’hui, qui est aussi, si vos médias ne l’ont pas remarqué,.. la première journée internationale de la liberté.. attention, arme de liberté massive !.. Si j’en parle, c’est d’abord parce que je suis auteur du texte n°74, consacré au logement -vous l’auriez parié !- et intitulé “Foncier réglementé, familles mal logées”.. Mes lecteurs réguliers ne seront pas surpris: tout est dans le titre.. Mais l’intérêt de l’ouvrage est ailleurs, n’en déplaise à mon innombrable fan club.. 100 questions sur les sujets les plus variés ont reçu 100 réponses nécessairement percutantes, format oblige, et qui, toutes, montreront au lecteur qu’il existe sur chaque sujet de société des réponses totalement différentes de celles portées par la “pensée dominante française” à forte coloration étatiste.. Que l’auteur ait évoqué l’avenir des retraites ou le déclin du port de Marseille, les bienfaits de la liberté du port d’armes ou de la légalisation des drogues, le vrai prix de l’énergie ou le marché du travail, les effets pervers de la démagogie en démocratie ou l’éducation libre (etc), le lecteur découvrira une pensée alternative riche, constructive, à cent lieues des clichés véhiculés sur le libéralisme, généralement péjorativement préfixé (ultra, néo.. ), par ceux qui ne voient de salut qu’en l’état.. Les 100 auteurs.. Naturellement, le lecteur préformaté par des années de vie quotidienne au contact de l’administration française pourra être déstabilisé par certaines figures de rhétorique, et un ouvrage limité à deux pages par sujet ne peut prétendre répondre à toutes les objections, toutes les questions ouvertes par les différents exposés.. Mais celui qui acceptera de le lire sans préjugés, ou du moins de confronter les siens à ces idées souvent “décoiffantes” pour des non initiés, aura au moins envie d’approfondir certains sujets, et devrait admettre qu’un certain nombre de paradigmes dominants de la vie politique et culturelle française ne vont pas de soi, ne sont pas immuables.. La principale qualité du livre ? Les auteurs représentent tous les courants de pensée du libéralisme, depuis les anarchistes au socio-libéraux, des libéraux philosophiques aux libéraux pragmatiques.. Français, francophones, étrangers, salariés, entrepreneurs, fonctionnaires, jeunes et séniors, souvent anonymes au milieux de quelques sommités libérales qui ont soutenu le projet (Lepage, De Guénin, Salin, Schweitzer.. ), le panel des auteurs est suffisamment large et varié pour vous faire découvrir, si besoin est, que le libéralisme n’est pas cantonné à certains groupes d’intérêt, n’est pas une doctrine sectaire au profit de quelqus uns contre les autres, mais au contraire une pensée humaniste qui se préoccupe d’abord des droits des plus faibles face aux forts.. Plus important encore, vous ne trouverez pas dans “libres” de textes de libertaires excités prônant sans précaution les extrémismes anarcho-utopistes les plus extravagants.. Même lorsque les auteurs ont voulu promouvoir des idées très iconoclastes comme la légalisation des drogues ou la panarchie, ils l’ont fait de façon toujours posée, argumentée.. Vous pourrez ne pas être convaincu par tous, mais vous ne pourrez pas, en reposant cet ouvrage, affirmer que le libéralisme n’est qu une utopie, une folie, une somme d’irréalismes vains.. Je me souviendrai toujours de mes premières réactions, dans les années 90, en lisant d authentiques réflexions iconoclastes sur des questions telles que le chèque éducation ou la légalisation des drogues.. Déstabilisé, je le fus, un temps.. Puis très vite la cohérence implacable des arguments déployés me persuada que mon logiciel intellectuel façonné par des années de conformisme scolaire, médiatique et familial, avait besoin d une sérieuse révision.. Gageons que “libres” brisera également dans l esprit de ses lecteurs les chaînes trop conventionnelles qui emprisonnent nos pensées.. ------.. En savoir plus, ou commander le livre:.. collectif “la main invisible”.. ------.. mercredi 19 septembre 2012.. Vidéo - Un sénateur dénonce l'ineptie de la politique du logement social.. Nos idées commenceraient elles à faire leur chemin au sein de la classe politique ? Une fois n est pas coutume, je vais féliciter un politicien, en l occurrence le sénateur UMP Pierre Charon, pour son excellente intervention face à Cécile Duflot au Sénat le Mardi 11 septembre, lors de la présentation du projet de loi prévoyant, entre autres choses, d augmenter le seuil de logements sociaux des communes de plus de 3500 habitants de 20 à 25%.. Ci dessous, la vidéo et le texte de l intervention, que j ai jugé utile de retranscrire en presque totalité, car c est la première fois que j entends un élu tenir un langage aussi tranché contre le logement social en tant que paradigme dominant.. Voilà qui change de la soupe habituelle des élus sur le sujet ! Je soupçonne le sénateur d avoir lu, outre.. l excellent rapport de l IREF.. sur le logement social qui est cité,.. un certain livre sur le logement.. dont je parle souvent, ou, au moins,.. un article iconoclaste sur le logement social.. Remarque accessoire:.. Les travées du Sénat sont bien vides, et la moitié de l audience semble se désintéresser éperdument des propos de l orateur.. En tant que contribuable, cela fait mal.. http://youtu.. be/cQnHoVbK-9s.. (Intervention du sénateur Pierre Charon, UMP, lors de la présentation de la loi de mobilisation du foncier public , 11 septembre 2012).. Madame le Ministre, (.. ).. Il y a douze ans, vos prédécesseurs socialistes du gouvernement Jospin mettaient en place la loi relative à la solidarité et au renouvèlement urbain.. L’objectif était clair : régler une fois pour toutes les problèmes de logement en France.. Il me semble que si cet objectif avait été atteint, nous ne serions pas en train de discuter ce texte aujourd’hui.. Devant le bilan très mitigé de ce dispositif, avec maintenant plus de dix ans de recul, le bon sens devrait vous inviter à changer sinon d horizon, au moins de méthode ! Mais non.. Vous persistez dans une direction qui n en finit plus de démontrer son inefficacité et de multiplier les effets pervers.. Cette obstination est inexplicable, et nous pouvons malheureusement d ores et déjà prévoir les échecs des mesures de renforcement de la loi SRU que vous présentez aujourd hui.. La première raison est très simple, et tient au principe même de logement aidé.. En subventionnant un parc locatif public pour qu il soit moins cher que l offre privée, on entretient une demande qui sera toujours supérieure à l offre.. Le système engendre ainsi lui-même sa pénurie.. Il manquera donc éternellement des logements sociaux, pour la simple et bonne raison qu il y aura évidemment toujours des candidats pour vouloir payer leur logement moins cher.. Mais après tout, si effectivement, ces logements étaient occupés par les familles les plus pauvres.. Mais là encore, les bonnes intentions se heurtent à la réalité.. Les chiffres présentés dans le récent rapport sur le logement produit par l Institut de Recherches Économiques et Fiscales indiquent que près de la moitié des occupants du parc locatif aidé ne devraient pas en profiter.. En effet, quand bien même ils étaient éligibles au moment de l attribution de leur logement, leur situation économique a pu favorablement évoluer, et ils n’ont pas quitté le logement qui leur avait été attribué.. Dans le même temps, de nombreuses familles très pauvres vivent à l étroit dans des logements privés.. Cette situation est malheureusement inextricable car les bailleurs sociaux ont besoin de ces « bons payeurs » pour financer le système, et pour assurer une forme de mixité sociale.. En 2007, 53.. 000 ménages appartenant aux foyers les plus riches de France étaient hébergés en HLM.. François FILLON avait alors d ailleurs saisi les préfets pour, je cite : « améliorer la transparence de l attribution des logements ».. Vous conviendrez qu il est assez insupportable sur le plan moral que des contribuables aux revenus parfois très modestes financent par l impôt le logement de familles aisées, qui ont simplement su demander la clef d une HLM à la bonne personne.. C est sans doute cet embarras qui a poussé votre collègue Ministre de l écologie à quitter son logement de la RIVP au mois de mai dernier.. Et, bien au-delà des problèmes d occupation abusive, se posent : ceux du manque à gagner pour l’État, avec la cession gratuite ou presque des terrains vacants, des difficultés et du coût de gestion du parc immobilier, de sa dégradation accélérée, et des problèmes urbains que posent les projets de logements collectifs en terme de concentration.. Il ne s’agit pas de répéter l’erreur des cités dortoirs !.. Comme Sénateur et Conseiller de Paris, je peux vous parler de l’exemple de la ZAC des Batignolles, (.. )(.. passage sans intérêt, je zappe.. Autant de questions qui devraient vous inspirer la plus grande modestie vis à vis des municipalités dont vous exigez aujourd hui qu elles s alignent sur vos chimères, sous peine de sanctions très lourdes.. Ce renforcement de la coercition visant les mairies est une atteinte directe à la démocratie locale.. Quel autre message est en réalité adressé aux maires, sinon : Vous n êtes pas assez intelligents pour inventer des solutions plus efficaces ?.. Pourtant, qui mieux que nos élus locaux connaît les particularités de nos territoires ? Les problèmes de logement ne sont évidemment pas les même à Paris et à Vendôme ! Et en tant que Sénateurs, nous avons une responsabilité particulière vis à vis des territoires.. Nous ne pouvons admettre cette négation de la démocratie locale.. Nous ne pouvons accepter les oukases d un gouvernement qui devant l échec de son idéologie, l impose par la force en tapant les récalcitrants au porte-monnaie.. La sur-réglementation est en réalité le moyen pour l administration de reprendre aux élus locaux le pouvoir que la décentralisation leur avait confié en 1982 ! Vous vous rendez compte que vous nous faites presque regretter Gaston Defferre ?.. Pour finir, et c’est le plus désolant, ce texte ne créera pas un seul logement supplémentaire.. En passant de 20 à 25%, il alourdit simplement la proportion de logement social dans le parc locatif mais ne génère aucun logement supplémentaire pour l’ensemble de nos concitoyens !.. Malheureusement, devant autant de mauvaises raisons d aller plus loin dans une stratégie qui montre tous les jours son inefficacité, devant la précipitation qui a conduit ce texte devant le parlement, et devant l’amateurisme de sa préparation, nous craignons qu une fois de plus, il s agisse d un projet de loi politique, fonctionnant sur une idée aussi simple que cynique : plus de logements sociaux, c est plus d électeurs socialistes.. Voilà pourquoi mes chers collègues, soucieux des vrais problèmes que connaissent les Français pour se loger aujourd hui, je ne voterai pas ce texte.. Je vous remercie.. Lire également :.. Le logement social remplit-il sa mission sociale ?.. Logement, crise publique, remèdes privés.. (livre PDF, gratuit).. Articles logement de ce blog.. ----.. notes plus anciennes.. Web Toolbar by Wibiya.. Tout savoir sur le Foreclosure Gate.. Un Livre Choc !.. Acheter le livre sur.. EYROLLES.. |.. AMAZON.. FNAC.. et aussi.. Un site dédié pour comprendre le Foreclosure Gate.. Ob'lib' 2.. 0.. RSS.. Partager cette page.. Mon profil Facebook.. mon fil twitter.. Mon fil Twitter.. What's hot !.. Le livre.. Acheter sur.. amazon.. fnac.. En savoir plus.. :.. le site du livre.. Dossiers:.. Crise de l'Eurozone.. Foreclosuregate.. Réchauffement Climatique.. crise financière.. retraites.. Ob'Lib' vu d'ailleurs.. Widget Backlinks par Wikio!.. Les notes récentes.. Les commentaires récents.. Le Parisien Liberal.. sur.. Centre d appel.. vincent.. Régency.. Robert Marchenoir.. Solutis.. laurent.. jean-michel bélouve.. categories.. agenda.. agriculture.. articles in english.. arts et culture.. best of.. climat.. divers.. droit, justice.. education.. foreclosure gate.. histoire.. humour.. international.. libertés individuelles.. mondialisation.. médias.. portraits.. progrès social.. santé.. socialisme, communisme.. distinctions.. Derniers billets: réseau LHC.. blogroll.. Favoris - fr.. Partenaires.. Objectif eco.. institut Hayek.. institut Turgot.. Contrepoints.. LHC.. Agoravox.. Le cri du contribuable.. partis et courants liberaux.. parti libéral démocrate.. alternative libérale.. PLD, tous les blogs.. Libéraux du Modem.. Gauche libérale.. blogosphère politique.. Carto de la polisphère.. Fr: think tanks.. cercles Frédéric Bastiat.. un monde libre.. institut Molinari.. ifrap.. catallaxia.. libéraux.. org.. liberté chérie.. contribuables associés.. libres.. (Aleps).. eurolib network.. Work for all.. sos éducation.. institut Coppet.. IEE.. Livres, revues.. le cri du contribuable.. new libertas (en).. les quatre vérités.. Enquêtes et débats.. vulgarisation.. Daniel Tourre.. H.. de Quengo.. Le Champ Libre.. sites individuels, bloggers.. le monde à l'envers.. Fare.. le monde watch.. quitter la sécu.. Georges Lane.. F Boizard.. extreme centre.. Aurelien Veron.. l'insolent.. rebelles néo-conservateurs.. résilience TV.. J.. P.. Chevallier.. antagoniste.. blog du Québécois Libre.. chaos theory.. expression libre.. sérum de liberté.. Brice Couturier.. Guy-André Pelouze.. L'ami du laissez-faire.. la dette de la France.. Alain Dumait.. Aequalis.. h16 (the king).. Stéphane Montabert.. Aymeric Pontier.. L'hérétique.. Lumières et liberté.. climate squad.. skyfall.. pensée unique.. Réchauffement médiatique.. Papy Jako.. économie et finance, FR.. Charles Gave.. Olivier Demeulenaere.. La dette de la France.. Lupus 1.. éconoclastes.. iconomie.. tropical bear.. blogs plus ou peu mis à jour.. Ron Paul France.. JL Caccomo.. modèle social français.. Gallatin.. JD Chamboredon.. Climat Sceptique.. libéralisme expliqué.. lorgnette américaine.. Jesrad.. Emmanuel Prost.. politique en action.. Henri Lepage.. ylyad.. Philippulus.. liens non politiques,.. il n'y a pas que çà dans la vie.. adverbe.. presse-citron.. veblog (VB - 2000-2003).. Favoris US UK.. bloggers.. Glenn Reynolds.. (instapundit).. little green footballs.. the antiplanner.. Daniel Pipes.. en français.. Philippe Legrain.. Johan Norberg.. Mises institute, le blog.. Zeyad W.. (healing Iraq).. Iraqthemodel.. chrenkoff.. joelonsoftware.. cafe Hayek.. James Bartholomew.. Becker-Posner.. Liberte (it).. screw the UN.. Lubos Motl.. Franklin Cudjoe.. Dirck the Noorman.. Per Bylund.. Anthony Watts.. Brian Shelley.. Fabregas (esp).. China financial markets.. Max borders.. Dan Mitchell.. Think tanks, associations.. IMF eco database.. townhall.. cubanet.. Blog Iran.. daneshjoo.. Iranian institute for democracy.. IrenKenya.. imani Ghana.. American civil liberties union.. Mises institute.. policynetwork.. Benador associates.. Cato institute.. capitalism magazine.. defend democracy.. fraser institute.. ild - institute for liberty and democracy.. heritage foundation.. Insider online/ blog.. adam smith institute/blog.. global growth/blog.. kick all agricultural subsidies.. Center for new europe.. american enterprise institute.. competitive enterprise institute.. liberales institut.. Russian economy.. Flat tax principles (Hall-Rabushka).. atlas foundation.. the commons / blog.. beloved freedom.. abortion is pro life.. Iranian students for democracy.. Political Economy Research Center.. National center for policy analysis.. freedom to trade.. against TCPA.. secularislam (ibn warraq).. faithfreedom.. Homa Darbi foundation.. religion of peace.. drug action network.. isil.. yale global.. badges.. 56.. » Links to here.. » View profile.. Get this widget.. 393 blog reactions.. Typepad.. Réseau LHC :.. Recommandé par des.. Influenceurs.. Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par.. © 2003 - Aujourd'hui - Objectif Liberté Vincent Bénard, sauf indication contraire.. Reproduction partielle avec lien sur l'article source autorisée sans formalité préalable.. Reproduction intégrale d'un article sous conditions..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: Archives
    Descriptive info: Archives.. décembre 2012.. novembre 2012.. octobre 2012.. septembre 2012.. juin 2012.. mai 2012.. avril 2012.. mars 2012.. février 2012.. janvier 2012.. décembre 2011.. novembre 2011.. octobre 2011.. septembre 2011.. août 2011.. juillet 2011.. juin 2011.. mai 2011.. avril 2011.. mars 2011.. février 2011.. janvier 2011.. décembre 2010.. novembre 2010.. octobre 2010.. septembre 2010.. août 2010.. juillet 2010.. juin 2010.. mai 2010.. avril 2010.. mars 2010.. février 2010.. janvier 2010.. décembre 2009.. novembre 2009.. octobre 2009.. septembre 2009.. août 2009.. juillet 2009.. juin 2009.. mai 2009.. avril 2009.. mars 2009.. février 2009.. janvier 2009.. décembre 2008.. novembre 2008.. octobre 2008.. septembre 2008.. août 2008..  ...   août 2007.. juillet 2007.. juin 2007.. mai 2007.. avril 2007.. mars 2007.. février 2007.. janvier 2007.. décembre 2006.. novembre 2006.. octobre 2006.. septembre 2006.. août 2006.. juillet 2006.. juin 2006.. mars 2006.. février 2006.. janvier 2006.. décembre 2005.. novembre 2005.. septembre 2005.. août 2005.. juillet 2005.. juin 2005.. mai 2005.. avril 2005.. janvier 2005.. décembre 2004.. novembre 2004.. octobre 2004.. septembre 2004.. août 2004.. juillet 2004.. juin 2004.. mai 2004.. avril 2004.. mars 2004.. février 2004.. janvier 2004.. décembre 2003.. novembre 2003.. octobre 2003.. septembre 2003.. août 2003.. juillet 2003.. juin 2003.. mai 2003.. avril 2003.. janvier 2003.. Catégories.. brèves.. eurozone.. institut hayek.. sécurité..

    Original link path: /archives.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: A propos...
    Descriptive info: A propos.. du libéralisme (1).. Pour ceux qui connaissent mal cette grande idée,.. Voici.. ma définition du libéralisme.. , et de ses principaux courants.. Ne laissez plus les anti-libéraux vous dire n'importe quoi sur la philosophie de la liberté individuelle.. du libéralisme (2).. Une vidéo qui explique l'essentiel.. Version française.. Mon conseil: coupez le son, musique de fond lancinante !.. source vidéo:.. youtube.. A voir également,.. le libéralisme pour les débutants.. , excellent site d'initiation par Daniel Tourre.. Tout est sur une seule page bien illustrée.. Concret, efficace.. de l'auteur :.. Vincent Bénard, bientôt la quarantaine.. Formation d'ingénieur.. Mon lourd passé.. Je suis un ancien militant syndical (.. si, si.. pour la petite histoire, chez FO.. ), passé graduellement au  ...   Président de l'institut.. Hayek.. (Bruxelles) jusqu'à mi 2011, et Senior Analyste de l'institut.. Turgot.. (Paris), deux thinks tanks francophones dédiés à la diffusion de la pensée libérale.. Conseiller national du parti libéral français, le.. Publications :.. Mes livres :.. ".. Foreclosure Gate: les gangs de Wall Street contre l'Etat US.. Logement: crise publique, remèdes privés".. , dec 2007, Editions Romillat.. Co-auteur: ".. Hyper-république, bâtir l'administration en réseau autour du citoyen.. ", 2003, La doc française, avec Pierre de la Coste.. Mon autre site web :.. Veblog.. , ressources pour projets web usabilité des interfaces en ligne.. Plus mis à jour depuis 2003.. Environ 66% des contenus totalement obsolètes, le reste encore plus ou moins d'actualité.. Envoyer sur del.. icio.. us..

    Original link path: /a-propos.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: Libéralisme: définition et courants
    Descriptive info: Liens du jour.. Accueil.. Quand les autruches prendront leur retraite.. mardi 13 mai 2003.. Libéralisme: définition et courants.. attention, note longue !.. 1.. Libéral, vous avez dit libéral ?.. Ceux qui connaissent mal le libéralisme y associent souvent une image plutôt négative, fondée notamment sur les clichés colportés par les lobbys qui vivent du "collectivisme à la française".. Il convient que ce soient les libéraux eux mêmes qui décrivent les fondamentaux de leur système de valeurs, sachant que le libéralisme n'est pas un courant monolithique.. Je vais donc tenter de clarifier ma vision du libéralisme ici.. Vous trouverez d'autres définitions chez d'autres auteurs.. 2.. Qu'est-ce que le libéralisme ?.. Beaucoup de gens voient dans le libéralisme une doctrine essentiellement économique.. Il s'agit là d'un contresens majeur, complaisamment véhiculé par les anti-libéraux.. Le libéralisme est d'abord une doctrine de droit.. , qui stipule que tout être vivant reçoit (du destin, de la nature, de dieu, peu importe de quel point de vue on se place) des droits naturels imprescriptibles, qui sont la vie, la liberté d'agir, la propriété, (la déclaration de 1789 ajoute la résistance à l'oppression, qui est une composante essentielle des trois droits précédents.. ) et qu'il peut jouir de ces droits tant qu'il ne porte pas atteinte à ces mêmes droits d'une autre personne.. Ne peuvent être sanctionnés que les actes portant atteinte à ces droits, potentiellement ou effectivement.. Enfin, l'individu est responsable des conséquences de ses choix, tant pour lui même qu'envers les autres individus.. Il ne peut se soustraire à ses fautes éventuelles (par faute, comprendre "atteinte aux droits d'autrui", cf.. plus haut).. Aucun groupe, aucune communauté, aucune collectivité ne peut imposer ses comportements, ses choix de vie, à une personne, au motif qu'il appartient à cette collectivité.. Aucun individu ne peut être privé de ces droits sous quelque raison que ce soit, et notamment la race, la religion, le sexe, les opinions politiques ou religieuses, etc.. de même, aucun individu ne peut jouir de "plus de droits" qu'un autre, ne peut voir sa vie, sa propriété, sa liberté mieux garantie qu'un autre.. C'est le concept clé de "l'égalité en droits", (article premier de la déclaration des DH de 1789).. Ces droits sont fondamentaux car chaque individu autonome peut les exercer de façon individuelle sans qu'il ne soit nécessaire de recourir à la contribution d'autres individus.. Ils diffèrent en celà de certains droits réclamés par les personnes plus proches du socialisme, comme le "droit au travail", le "droit au logement", "droit aux soins médicaux".. Qui ne peuvent se concevoir que par une contribution obligatoire de l'ensemble des citoyens envers certaines catégories plus ou moins défavorisées, et qui donc ne sont pas reconnus comme faisant partie des droits "imprescriptibles" par les libéraux.. En effet, satisfaire ces "souhaits" suppose une participation financière non nécessairement désirée de l'ensemble d'une population donnée, ce qui constiute une double violation du principe de liberté d'agir (ou de ne pas agir.. ) et des droits de propriété.. Nous verrons plus loin que cela ne signifie pas que les libéraux soient tous contre toute forme de protection sociale, nous le verrons plus loin.. Certains s'étonneront de trouver la "propriété" au rang de droit fondamental au même titre que la liberté ou la vie.. N'est-ce pas la preuve que le libéralisme est une doctrine essentiellement marchande (mercantile, diront ses opposants) ?.. Bien au contraire, la garantie des droits de propriété est la condition absolue du respect des libertés.. En effet, un individu ne peut être libre si il ne peut conserver les biens que sa liberté d'action lui a permis d'acquérir.. Si ces biens peuvent lui être retirés sans voie de recours, que ce soit par des prédateurs (voleurs), ou par des prédateurs "légaux" (le pouvoir, l'état), alors il sa liberté ne lui sert à rien, il ne peut l'exercer réellement.. Là encore, nous verrons que certains courants libéraux tolèrent une "petite" entorse à ce principe, à savoir la fiscalité, sous des conditions toutefois beaucoup plus strictes que les partisans du socialisme.. 3.. Libéralisme et capitalisme, quels liens ?.. Pour produire les biens et services dont ils avaient besoin, les hommes ont dû créer une division du travail permettant à chacun de contribuer à la vie commune selon ses souhaits et capacités.. D'autre part, afin d'éviter que la violence ne soit le seul moyen de s'approprier ces biens, les hommes ont créé des systèmes d'échanges de plus en plus sophistiqués reposant sur la valeur qu'ils donnent aux choses (--> le commerce).. Le capitalisme découle directement de l'application des droits libéraux appliqués à la nécessité de produire et d'échanger des biens et services.. Il stipule que tout individu est libre (principe de liberté) d'investir sa force de travail (propriété de son corps) et/ou son capital (propriété) pour produire des biens et services, en vue de les échanger contre d'autres biens selon les modalités qu'il jugera les meilleures.. Bien entendu, personne n'est contraint d'accepter les termes de l'échange, aussi l'individu en question court-il et accepte-t-il le risque que sa production ne trouve pas preneur à ses conditions.. Il devra soit améliorer le rapport coût/avantages de son offre, ou changer d'activité et perdre son investissement.. Le risque est indissociable du capitalisme.. Pour produire et échanger, les individus sont libres de s'associer, et de contribuer librement à des productions collectives soit en y apportant soit du capital, soit leur force de travail, le tout contre une rémunération négociée contractuellement.. Un contrat jugé insatisfaisant doit pouvoir être rompu afin de pouvoir en conclure d'autres plus intéressants avec d'autres co-contractants.. digression.. Il est exact de noter que certains gouvernements autoritaires se réclament ou se sont réclamés du capitalisme, au motif que les moyens de production y étaient possédés par des personnes privées par le biais de sociétés par actions.. Toutefois, le non respect des droits de propriété (corruption, nécessité de soutenir les familles dirirgeantes pour se voir octroyer des droits d'entreprendre, etc.. ) et des libertés d'agir (emprisonnement des opposants au régime) qui caractérisaient ces régimes n'en faisaient pas des modèles de libéralisme, bien au contraire.. Leur fonctionnement et l'évolution de leur niveau de vie les rapproche plus des pays communistes que des démocraties libérales.. Dans ces pays, on peut donc parler de "pseudo-capitalisme" et non de capitalisme libéral.. Le capitalisme, modèle d'organisation de la vie économique, est donc une résultante de l'application des droits libéraux à la nécessité de produire et d'échanger.. Le libéralisme précède le capitalisme,.. le droit précède l'économie.. , comme j'ai eu l'occasion de l'écrire par ailleurs dans ce blog.. 4.. Les libéralismes : Tordons le cou aux clichés réducteurs.. Pour comprendre les différentes approches du libéralisme, il convient de s'affranchir des clichés véhiculés par certains médias et particulièrement populaires sous nos cieux.. "ultra libéraux", "néo libéraux" sont des termes vides de sens que les comptenteurs du libéralisme ont tenté de populariser pour leur donner une connotation péjorative et ainsi diaboliser les partisans du libéralisme.. Exemple d'argumentation au rabais fréquemment entendue dans les cercles bien pensants:.. "Madelin ? ah oui, Démocratie libérale, l'ultra libéralisme, le catéchisme néo libéral, oui oui, on voit bien ce que c'est.. ".. bref,.. "vous êtes libéral, vous êtes donc soit néo libéral soit ultra libéral, termes que nous anti libéraux avons accaparé et marqué du sceau de l'infâmie, donc vous êtes pour l'oppression des peuple par les puissances marchandes.. Plus c'est gros, plus çà passe.. Laissons donc là ces néo.. logismes douteux et voyons comment on peut distinguer les différentes philosophies du libéralisme de façon rationnelle.. 5 - Les quatre grandes familles du libéralisme.. (selon moi, donc.. Je distingue pour ma part.. quatre grandes "familles" de libéraux.. : les libertariens, les libéraux orthodoxes (# "libéraux classiques"), les libéraux sociaux (# "pragmatiques") et les socio-libéraux (# "libéraux de gauche") - cette classification est purement arbitraire et personnelle.. De plus, il est rare qu'un libéral s'inscrive dans une seule mouvance.. Il peut parfois être à mi-chemin entre deux d'entre elles, et appliquer à certains sujets de société des préceptes relevant d'une famille différente.. Le libéralisme est suffisamment souple pour permettre à chaque personne de se bâtir sa propre doctrine.. Entre ces quatre courants, les différences qui me paraissent essentielles sont de deux ordres:.. Un état est il nécessaire pour garantir les droits fondamentaux des individus ?.. Si oui, cet état est il fondé à aller au delà de sa simple mission de garantie des droits individuels libéraux et à entreprendre des politiques redistributives de richesses, et si oui, selon quelles modalités ?.. 5.. 1 Les libertariens (anarcho libéraux ?).. Au commencement se situe l'individu, et ensuite cet individu trouve une place dans une communauté locale, laquelle, pour des raisons géographiques, linguistiques, ou autres, peut se reconnaitre comme appartenant à un ensemble de communautés plus larges: région, pays, nation.. Les libertariens estiment qu'à partir du moment ou au niveau de chaque communauté locale, les droits individuels sont garantis et des moyens de les faire respecter sont librement négociés entre ses membres, alors point n'est besoin de représentation publique d'échelon supérieur (commodément appelée "état" par la suite) pour organiser la garantie des droits des citoyens.. Pour les libertariens, les moyens collectifs permettant à tout un chacun de jouir de ses droits naturels doivent être fondés sur une contribution volontaire et de nature contractuelle.. Tout impôt est par nature un vol.. Les polices, l'armées, lorsqu'elles sont publiques, sont les moyens pour l'état d'exercer une opression sur le citoyen.. Les libertariens considèrent que les individus doivent librement pouvoir estimer la valeur qu'ils donnent à la garantie de leurs droits et payer des organisations privées (polices, armées de mercenaires.. ) pour les défendre le cas échéant contre d'éventuels prédateurs.. Ils considèrent que tout litige judiciaire peut s'apprécier à l'aune de l'atteinte aux droits fondamentaux, et que donc point n'est besoin d'écrire des lois supplémentaires pour les préciser en vue de leur application.. Par conséquent, il n'y a pas de besoin d'élire des représentations nationales, trop vulnérables à la démagogie et au clientélisme (déjà Platon et Aristote décrivaient ces deux maux comme les principales menances intérieures pour la démocratie), et qui conduisent nécessairement à voter des textes organisant la violation des droits de certaines catégories de personnes au profit d'autres.. Selon eux, la protection sociale des plus démunis ne peut relever que d'actes de charité volontaire ou de prévoyance.. En aucun cas un "détournement" d'une partie des biens acquis par l'exercice normal des droits individuels ne doit être arbitrairement votée par une majorité et s'imposer à toute la population..  ...   collectant leurs dons directement auprès des individus, plutôt que par des organismes publics.. Les citoyens doivent pouvoir choisir si l'écôt qui leur est prélevé pour financer la protection sociale devra être géré par "l'état" ou le secteur privé associatif.. > L'état doit être "subsidiaire".. Il ne doit agir que comme fournisseur de services à valeur ajoutée aux communautés plus petites.. En matière d'éducation, par exemple, l'état se doit seulement de définir des programmes et niveaux de références pour les diplômes, mais chaque groupe d'établissements scolaires doit être libre des moyens pour y parvenir.. De même les grandes communes doivent elles pouvoir ajuster les effectifs de leurs polices en fonction de leur connaissance de la délinquance locale, l'état devant assurer la mise en oeuvre de moyens nationaux et internationaux de recherche des criminels et assurer la garantie des droits (et la sanction de leur non respect) de façon uniforme et cohérente.. > Rien ne justifie que des avantages sociaux discriminatoires ne soient donnés aux agents du secteur public.. La garantie de l'emploi n'a aucune justification ni en terme d'efficience, ni en terme de justice.. Le fonctionnement du secteur public doit être calqué sur le droit privé, certains contrats de type particulier pouvant être promulgués au coup par coup (ex: militaires) mais restant des contrats.. Les "libéraux sociaux" sont parfois des "orthodoxes contrariés" ou "pragmatiques" : Ils considèrent parfois que nos sociétés ont vécu et vivent sous une influence plus ou moins grande des idées social-démocrates, et que l'orthodoxie libérale stricte est trop difficile à "vendre" électoralement dans ce contexte.. D'autres considèrent au contraire que permettre à des individus de ne pas sombrer dans une misère totale est un bon investissement qui pourra leur permettre ultérieurement de créer plus de valeur pour eux mêmes et la société.. 4 les socio- libéraux.. Certains libéraux me fustigeront pour avoir osé écrire que les socio-libéraux appartiennent à la famille libérale.. Et pour cause: ce sont avant tout des social-démocrates, qui pensent que l'objectif de l'état doit être conjointement de favoriser l'égalité - ou plutôt une faible dispersion inégalitaire - des ressources matérielles accessibles aux individus, et de protéger les libertés individuelles.. Par conséquent, ils estiment que le couple "fiscalité-prestations" doit être assez fortement redistributif, et que la fiscalité des revenus doit être de ce fait fortement progressive.. C'est la principale différence, mais elle est de taille, avec les libéraux-sociaux décrits précédemment.. Pour le reste, ils considèrent que les moyens du marché et de l'initiative individuelle sont supérieurs à l'intervention étatique pour remplir les objectifs sociaux fixés par l'état.. Pour ma part, j'ai deux reproches à formuler à l'encontre des socio-libéraux:.. Tout d'abord, ils considèrent uniquement le libéralisme comme un moyen de création de richesses suffisantes et de gestion efficace du champ social, mais tendent à oublier le libéralisme comme source du droit.. Aussi sont ils parfois prêts à accepter des compromis sur la défense des droits individuels.. D'autre part, je suis intimement persuadé qu'un système fortement redistributif est de nature à appauvrir globalement ses membres, car une ponction plus forte sur les revenus élevés tend à ôter à ceux qui ont le plus de talent pour créer de la valeur les moyens de le faire, alors qu'il incite ceux qui pourraient élever leur revenu par le travail à n'en rien faire.. un système fortement redistributif est donc par nature appauvrissant par rapport à un système moins pénalisant pour les plus hauts revenus.. Et mieux vaut prélever une petite part quasi marginale sur un très gros gateau, qu'une part moyenne sur un plat moins copieux, pour alimenter d'une même quantité d'argent un système de protection social efficacement géré grâce à l'application des préceptes du libéralisme.. Voilà pourquoi je me sens plus proche des libéraux sociaux que des socio-libéraux.. Toutefois, je me garderais bien de toute médisance vis à vis des tenants du social-libéralisme.. En effet, un observateur du monde politique me confiait que ".. le libéralisme sera populaire en France lorsqu'au sein du PS, un courant social-libéral pourra se développer et se revendiquer comme tel, sans susciter une réaction pavlovienne de rejet immédiat, hors de toute analyse critique, ce qui est le cas actuellement.. Dans un pays où un seul candidat se réclamait du libéralisme aux présidentielles de 2002, et où son score a été ce qu'il a été, les libéraux "purs et durs" ne peuvent traiter par le mépris ou l'anathème ceux qui prônent un libéralisme altéré.. Aussi devons nous considérer l'émergence d'une pensée sociale-libérale en France comme un progrès pour tous les libéraux.. 6.. Et vous, quel libéral êtes vous ?.. Si vous êtes arrivés jusqu'ici, bravo, j'espère que vous êtes encore suffisamment éveillés pour commenter ce qui précède, et dire laquelle de ces visions libérales vous paraît correspondre le mieux à votre idéal personnel.. Et si vous n'êtes pas libéral, dites moi aussi pourquoi, çà m'intéresse.. Ciao !.. TrackBack.. URL TrackBack de cette note:.. http://www.. typepad.. com/services/trackback/6a00e54ef28dc1883400e54ede14838833.. Voici les sites qui parlent de.. Commentaires.. Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au.. flux des commentaires.. de cette note.. Bonsoir,.. Social- démmocrate convaincu, je suis effectivement orphelin de formation politique.. Oui, penser que l émergence de marchés de plus en plus concurrentiels soit néfaste au développement social et en même temps promouvoir le droit fondamental à la liberté d entreprendre est très mal perçu.. Oui, protéger les institutions publics dans le domaine de la santé, l éducation et des transports tout en prônant l ouverture à la concurrance de la majorité des autres secteurs est encore une fois difficile à concevoir.. Pour moi, le socio-libéralisme est avant tout modération, réflexion et sagesse.. Le socio-libéralisme est un droit absolue au libre-arbitre, et par conséquant l Etat doit proposer la possibilité de choisir, par exemple, d être fonctionnaire ou entrepreneur, à 35h ou sans compter, selon ses désirs et ambitions.. Mais l Etat doit, à mon sens assumer la liberté donnée et par conséquant prendre des mesures sociales fondamentales adaptées (développer les services de protection contre le surendettement, en particulier pour les dettes professionnelles en cas d échec, par exemple, ou encore permettre aceux qui ne veulent travailler que modérément d accéder au minimum social familial).. Alors, vais-je devoir prendre une demi-carte au modem, une autre au ps et les coller recto verso? La france devra-t-elle encore souffrir longtemps de son manichéisme?.. Je souhaiterai pourtant allez très loin dans mon engagement,mais je ne peux cautionner ni un système étatique, ni un autre ultra-libéral.. Impliquer l Etat dans le quotidient des citoyens ou cautionner la privatisation du systeme de santé sont autant de crimes contre la démocratie a mes yeux.. Je finirai par ajouté que la conception libérale de MAÏNA (28/01/2008) est des plus concrète et juste, car même si on ne le comprend pas toujours,on peu être heureux simplement en courant après son rève, et ce même si on ne l attrape jamais.. Et c est cela la vrai liberté pour moi.. Salutations,.. Yohann Jacquemont.. Rédigé par : yohann jacquemont |.. mardi 04 mars 2008 à 19h57.. Comme vous avez raison sur beaucoup de points ! Cette note longue ne pourrait-elle pas finalement se résumer en une phrase, à savoir qu il existe peut-être un libéralisme sectaire et un libéralisme tolérant , et qu à l évidence vous faites partie du second ? Merci pour cette ouverture d esprit m incitant à oser, justement en temps que social-libérale, à poster pour la première fois sur un blog libéral ! Quand vous parlez du social-libéralisme qui inciterait ceux qui pourraient élever leur revenu par le travail à n en rien faire, je réponds qu il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier : il n y a quand même pas que des fénéants sur terre.. Et puis travailler beaucoup ou peu doit aussi rester un choix.. En tant que personne en situation de très très longue exclusion, je dois dire que le libéralisme me mets dans une situation d embarras d une originalité incroyable : j envie et approuve à 100 % les principes libéraux en matière socio-psychologico-médico-éducativo-moral (large domaine dont il est difficile de réduite l appellation), en en rejetant les contraintes économiques sur un constat de vérité éternelle : on ne peut être libre sans être déjà en vie, ce qui nécessite au moins un subside minimum.. J essaie d exprimer cette idée aussi clairement que possible dans un poème adressé à Edouard Fillias que j apprécie particulièrement (ainsi que Sabine Herold).. Je vous invite à en prendre connaissance sur mon blog et à y apporter vos commentaires si vous le souhaitez (vous tombez pic dessus en première page, il faut aller voir à la fin de l article, que vous pouvez lire intégralement aussi, bien sûr !).. http://tetatutelle.. joueb.. Cordialement,.. Tetatutelle.. Attention : je tiens à garder ce blog personnel indépendant de tout parti politique, merci de leur compréhension !.. Rédigé par : tetatutelle |.. samedi 15 mars 2008 à 12h56.. Petit complément de mon commentaire pour Yohann Jacquemont : votre vision du choix d un parti politique est curieusement bien restrictive ! Le social-libéralisme est au contraire à la grande mode en ce moment.. Ingorez-vous la création en décembre 2007 par Jean-Marie Bockel du tout nouveau parti Gauche Moderne ? Il passe pour être en France le représentant par excellence du social-libéralisme.. Il y a aussi trois associations (pas des partis parce qu elles ne présentent pas de candidats aux élections) : Initiative Européenne et Sociale (IES) (quoi qu on y trouve les mêmes leaders que dans la Gauche Moderne, alors a-t elle vraiment son utilité ?), le groupe Les progressistes (mais kif kif c est encore les mêmes !) et la fameuse Diagonale créée par Nicolas Sarkozy.. Et puis personne ne pense jamais aux radicaux, tellement ils communiquent peu, c est un grand tort.. Il y a deux partis : le PRG, de gauche modérée ou centre-gauche selon les individualités, et les Valoisiens de centre-droit.. Enfin le MODEM et le Nouveau Centre sont aussi un genre de social-libéralisme.. J espère vous avoir aidé, M Jacquemont : vous voyez que vous avez quand même le choix ! Etre en mal d engagement dans le social-libéralisme, c était valable encore il y a une petite dizaine d années, mais aujourd hui vraiment non : Il faut mettre vos pendules à l heure ! (d ailleurs à propos on le fait dans dix jours !).. mercredi 19 mars 2008 à 17h35.. L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note..

    Original link path: /2003/05/libralisme-dfin.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: Objectif Liberté, le Best Of
    Descriptive info: Le mystère du capital.. mercredi 01 janvier 2003.. Objectif Liberté, le Best Of.. Ci dessous, ma sélection totalement arbitraire des meilleurs articles parus sur ce blog depuis 2003, à la demande de lecteurs qui me demandent un accès facile à mes vieux contenus.. Dossier Logement.. Livre : Logement, crise publique, remèdes privés.. Articles.. 2005.. Logement, Quand l'état s'emmêle.. 2007.. Crise du logement, causes et remèdes.. Droit au logement, malfaisance démagogique.. le Figaro.. Logement 2015, Logement pour tous (vidéo).. La règlementation foncière, cause de la crise du logement (1).. La règlementation foncière, cause de la crise du logement (2).. De l'argent public pour millionnaires.. Déduction des intérêts d'emprunts immobiliers, gare aux effets pervers.. Explosion de la bulle immobilière aux USA: responsabilités publiques lourdement engagées (1).. Crise immobilière et financière aux USA: marchés accusés, état coupable (2).. Crise du subprime : comment des lois foncières violant le droit de propriété conduisent des milliers de familles à la rue.. Contrôle des loyers: petite histoire d'une arme de destruction massive.. 2008.. Interview de Wendell Cox: Les politiques anti-étalement urbain sont responsables de la crise des subprimes.. (et aussi en anglais:.. smart growth policies are responsible for subprime crisis.. Crise des subprimes, un désastre engendré par l'état.. Dossier : Libéralisme et progrès social.. Libéralisme et progrès social.. (2004-2005, 8 articles).. Dossier : La retraite pour les nuls.. La retraite pour les nuls.. (2008, 5 articles).. Découvrir.. Libéralisme, principes de base et courants.. (2003).. 2008.. 14/01.. Mondialisation, non à la tentation protectionniste.. 01/01.. Sujets de campagne: le pouvoir d'achat.. 01/05.. Droit au logement: malfaisance démagogique.. Figaro.. 02/04.. Si la restauration était gérée  ...   : le Kibboutz, preuve ultime de la faillite du communisme.. 10/15.. Le délit d'initié est il un délit ?.. 10/17.. Principe de précaution contre responsabilité individuelle.. 12/12.. Les lois de zonage françaises: un vol légal au profit des bien nantis.. 2006.. 02/07.. Les relents nauséabonds du ''patriotisme économique''.. 02/21.. Réfutation libérale de la répression judiciaire du blasphème.. Le triste état du libéralisme français.. 09/15.. A propos de l'argent des stars.. 11/12.. Le patriotisme économique, arme d'exclusion.. 10/26.. Mélenchon et la dette publique, scénario pour une banqueroute.. 02/17.. Que vivent les super profits !.. 01/04.. Attali veut recréer le STO !.. 01/18.. Le modèle Suédois n'est plus celui que l'on croit.. 04/14.. Un autre regard sur l'innovation.. 05/23.. Constitution Européenne, pourquoi je voterai non.. 08/10.. L'e-administration n'est pas la solution à nos problèmes, l'administration est le problème.. !.. 2004.. 02/03.. Non, la droite Française n’est pas libérale !.. 03/01.. Autopsie d'un cadavre.. 03/24.. La recherche malade: oui, mais de quoi ?.. L'état, ce sont les PME de pointe qui en parlent le mieux.. 04/07.. Privatisations: et si on rendait les entreprises publiques à tous les français ?.. 10/25.. Multiplier le travail plutôt que le partager.. Le dérapage de nos finances publiques nous emmène droit dans le mur.. 2003.. 07/10.. Pas de développement durable sans liberté.. 07/12.. Viva la flat tax !.. 08/31.. Civil liberties endangered in the USA : did the 9/11 terrorists get what they were looking for ?.. 11/20.. Au secours, la société de consommation arrive !.. 12/04.. Drogues: sortir des impasses de la prohibition.. 12/22.. Plaidoyer pour une vraie liberté d'expression en France.. com/services/trackback/6a00e54ef28dc1883400e54ef2f7388834..

    Original link path: /2003/01/objectif-libert.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: dans la presse
    Descriptive info: Ci dessous, les articles d'.. parus dans la presse "papier", les plus récents en tête :.. AGEFI :.. Sauver les banques sans spolier les contribuables, c'est possible !.. - Hors série "La crise et après ?", avril 2009.. Les Echos :.. Ne pas importer la crise des subprimes en France.. - 15 octobre 2008 (.. lien les échos, payant.. ).. Le Figaro:.. Subprime : Marché Accusé, état coupable.. - 9 Septembre 2008 (.. lien figaro.. Problèmes économiques :.. Pourquoi les stars du sport sont elles si bien  ...   prix.. - septembre 2007 -.. nb.. texte non disponible en ligne.. déduction des intérêts des prêts immobiliers.. - juillet 2007.. La revue parlementaire.. La règlementation foncière, cause de la crise du logement.. (version courte) - Mai 2007.. Etudes Foncières.. (version longue) - Mars 2007.. Le Médecin des Yvelines.. - juin 2007.. Le Figaro.. - 5 janvier 2007.. - 4 novembre 2006.. La libre Belgique.. La nécessaire révolution du logement social en Wallonie.. - 15 juin 2006,.. avec Drieu Godefridi, fondateur de l'institut Hayek.. Retour à la page d'accueil..

    Original link path: /dans-la-presse.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: videos
    Descriptive info: videos.. mercredi 18 janvier 2012.. Ces révolutions technologiques que la liberté nous offrira.. S il est une raison de rester optimiste à long terme malgré la crise, c est que, tant qu une part suffisante de l humanité vivra dans des pays plutôt libres, même si imparfaitement libres, rien ni personne n empêchera jamais les meilleurs éléments d inventer de nouvelles solutions qui pourront changer en profondeur la vie quotidienne de demain.. Et ces idées pourraient apporter de tels changements que la croissance qu elles génèreraient, une bonne croissance car fondée sur l amélioration des processus et pas sur l augmentation mécanique de notre consommation par le crédit, suffirait à annuler les effets négatifs de toutes les bêtises commises par les bureaucrates qui prétendent nous diriger et qui n ont jamais rien créé de positif de leur vie.. Quelles pourraient être ces ruptures ?.. Lire la suite sur Objectif Eco.. Commentaires (13).. dimanche 18 septembre 2011.. Vidéo: l'expérience CLOUD expliquée - conséquences sur la science du climat.. Une petite vidéo sous-titrée en Français de présentation de l importance de l expérience Cloud du CERN pour la science climatique.. Sous Titrage:.. Contrepoints TV.. dimanche 21 août 2011.. Vidéo: La dernière enquête du lieutenant Columbo.. Le vendredi 24 juin, disparaissait Peter Falk, alias le lieutenant Columbo.. Dans une crise de désespoir aigu, je composai, cette nuit là,.. l hommage ci hypertextement lié.. Le professeur Kuing Yamang.. , alias.. le cauchemar d Olivier Mazerolle.. nous leur enverrons des sacs de riz.. , a décidé de transformer ce texte en épisode vidéo ! Un travail de romain, comme on dit du côté de Chou Chen, la ville natale du professeur.. Et donc, en exclusivité, voici, pour vous, par les productions Kuing Yamang,.. La dernière enquête du Lieutenant Columbo.. Qui a tué l économie mondiale ?.. Enjoy !.. Starring: Peter Falk.. Co starring: Robert Culp - And the participation of Ray Milland as Ben Bernanke -.. Mon éditeur me fait savoir que je dois passer le mot.. sous peine d extradition au Costa Rica.. Exécution !.. mardi 16 août 2011.. Vidéo - Réchauffement Climatique, une tromperie revue par les pairs.. Pour les anglophones, une courte vidéo (16 ), intitulée.. Réchauffement climatique, une tromperie revue par les pairs.. qui résume assez bien les principaux griefs que l on peut émettre à l encontre des travaux du GIEC et de ses principaux résultats présentés comme scientifiques , et qui sont en fait émaillés de tromperies (je n ai pas dit erreurs , j ai dit tromperies ) délibérées.. J essaierai de revenir sur le sujet du global warming prochainement car l été, en la matière, a été particulièrement fécond.. Si un pro du sous-titrage pouvait la traduire.. vendredi 05 août 2011.. Vidéo : Sortir de la crise, est-ce possible, et comment ?.. Je suis en mode manque total d envie d écrire en ce moment, mois d Août oblige, à moins que la sensation d écroulement du monde autour de moi ne m anihile.. Pourtant, je dois préparer mon intervention.. aux universités d été du PLD 2011.. De là découle mon problème du moment: comment ne pas redonner exactement la même conférence que l an dernier ? Car les ennuis que j anticipais il y a un an, nous sommes en train de nous y diriger à vitesse grand V.. Je reposte donc la vidéo de la conférence de l année précédente - OK, elle dure 1h04, et les 5 premières minutes un peu poussives, comme toujours.. Après, je me lâche.. Comment sortir de cette fichue crise.. - Donnée lors de l université d été du.. Parti Libéral Démocrate.. le samedi 28 Août 2010 en notre belle Touraine.. Comment sortir de la crise de la dette publique.. envoyé par.. PartiLiberalDemocrate.. Au menu :.. Pourquoi la tendance d évolution des dettes souveraines est absolument insoutenable.. Pourquoi les états-providences feront-ils tout pour masquer leurs inévitables mises en défaut de paiement, sans pouvoir les éviter.. 3.. A court terme, quelles mesures permettraient de limiter les dégâts pour vous et moi ?.. A long terme, peut on amener des changements de paradigme économique à la fois soutenables, et politiquement vendables ?.. Seule différence par rapport à l an dernier: les scénarios du pire qui m apparaissaient possibles sont maintenant les plus probables, et s en sortir sera encore plus dur.. Et maintenant, il ne me reste plus qu à préparer ma conf.. de cette année.. Au boulot !.. mardi 19 avril 2011.. Bande annonce : "Foreclosure Gate", le nouveau livre choc de Vincent Bénard.. Les éditions Edouard Valys,.. Eyrolles Diffusion présentent.. Bande annonce réalisée par E.. Martin -.. Un Monde Libre.. FORECLOSURE GATE.. Les Gangs De Wall Street contre l Etat US.. Le nouveau livre choc de Vincent BENARD.. dimanche 23 janvier 2011.. Vidéo: bonne émission de Canal plus sur le Foreclosure Gate.. Une vidéo d une bonne émission de présentation du.. Foreclosure Gate.. L effet Papillon, Canal+, Samedi 15 Janvier.. C est fou ce que de bons professionnels arrivent à dire en 9 minutes.. (il faut cliquer deux fois séparées de quelques secondes sur la flèche pour que ça marche).. Source Canal+.. Erreur de la banque en votre défaveur.. Je discute brièvement du seul point discutable du document sur.. Merci à Blueman pour l info.. -----------.. lundi 11 octobre 2010.. ForeclosureGate : l'ampleur du désastre expliquée.. Une vidéo pédagogique sur le Foreclosuregate.. Enfin, je veux dire, parodique, mais pour une fois bien faite.. My Balance sheet is fucked !.. A ce sujet, peut être un lecteur peut il m aider ? Il se trouve que si, comme tout le monde, j ai dû voir une cinquantaine de ces parodies, de qualité variable, je n ai pas vu l original de cette scène culte (.. en VF, ou sous-titrée en anglais - Mon allemand est rouillé, même si j arrive à distinguer das krieg ist verloren et kugel in dem kopf.. Et via google, je ne trouve que des parodies.. Si quelqu un a un lien vers l orginal, il sera éternellement remercié.. lundi 06 septembre 2010.. Vidéo : Comment sortir de cette crise ?.. Après le documentaire de qualité professionnelle posté hier, retour sur le plancher des vaches de la conférence filmée douloureusement statique, où votre serviteur confond milliards et mille milliards , conférence d une heure et quatre minutes (je vous aurais prévenus) pour tenter de répondre à l épineuse question:.. le samedi 28 Août en notre belle Touraine.. PartiLiberalDemocrate.. NB.. Le député interpellé en cours de conférence était Hervé Mariton, député de la Drôme, présent le samedi, et que je remercie pour son intérêt.. Celui qui m oblige à me taire en fin d intervention, sous de vagues prétextes horaires ;-), est.. Aurélien Véron.. , président du PLD.. Les autres conférences de l université d été.. sont visibles ici.. Un grand merci à.. nos hôtes ligériens pour ce week end.. ---------.. Commentaires (87).. dimanche 05 septembre 2010.. Vidéo: "Overdose, the next financial crisis" - Par Johan Norberg.. Le film.. Overdose, the next financial crisis.. , scénarisé et narré par l auteur suédois.. , vient d être mis en ligne sur you tube.. 46 minutes d excellente facture pour les anglophones, expliquant par le menu la genèse de la crise de 2001 à nos jours, les effets délétères des politiques de relance et autre stimulus, et explorant les origines possibles de la prochaine crise dans une seconde partie.. Percutant.. Source:.. Youtube.. - Gageons qu un sous-titrage en VF ne tardera pas (.. Emmanuel ?.. Avec: Vernon  ...   !.. Durée 4.. Page Facebook du film.. la bande annonce.. -.. lundi 22 mars 2010.. Vidéo: 5 minutes, 5 questions sur la crise du logement.. Bonjour M.. Bénard.. Ici.. Emmanuel Martin, de Un Monde Libre.. Votre mission, si vous l acceptez, sera d expliquer en 5 minutes et 5 questions la crise du logement en France.. Si vous échouez, les français nieront avoir eu connaissance des agissements du gouvernement.. Attention, cette vidéo sera détruite par le ministère de la bien-pensance et des opinions politiquement correctes 10 secondes après le vote de la loi LOPPSI.. Bénard : Crise du logement.. unmondelibre.. L\ info video en direct.. Mission accomplie ? A vous de juger !.. mercredi 27 janvier 2010.. Vidéo (fun) : "Fear the Boom and Bust" - Hayek vs.. Keynes Rap.. -----------------.. Lyrics.. more about this song / En savoir plus.. We’ve been going back and forth for a century.. [Keynes] I want to steer markets,.. [Hayek] I want them set free.. There’s a boom and bust cycle and good reason to fear it.. [Hayek] Blame low interest rates.. [Keynes] No… it’s the animal spirits.. [Keynes Sings:].. John Maynard Keynes, wrote the book on modern macro.. The man you need when the economy’s off track, [whoa].. Depression, recession now your question’s in session.. Have a seat and I’ll school you in one simple lesson.. BOOM, 1929 the big crash.. We didn’t bounce back—economy’s in the trash.. Persistent unemployment, the result of sticky wages.. Waiting for recovery? Seriously? That’s outrageous!.. I had a real plan any fool can understand.. The advice, real simple—boost aggregate demand!.. C, I, G, all together gets to Y.. Make sure the total’s growing, watch the economy fly.. You see it’s all about spending, hear the register cha-ching.. Circular flow, the dough is everything.. So if that flow is getting low, doesn’t matter the reason.. We need more government spending, now it’s stimulus season.. So forget about saving, get it straight out of your head.. Like I said, in the long run—we’re all dead.. Savings is destruction, that’s the paradox of thrift.. Don’t keep money in your pocket, or that growth will never lift….. because….. Business is driven by the animal spirits.. The bull and the bear, and there’s reason to fear its.. Effects on capital investment, income and growth.. That’s why the state should fill the gap with stimulus both….. The monetary and the fiscal, they’re equally correct.. Public works, digging ditches, war has the same effect.. Even a broken window helps the glass man have some wealth.. The multiplier driving higher the economy’s health.. And if the Central Bank’s interest rate policy tanks.. A liquidity trap, that new money’s stuck in the banks!.. Deficits could be the cure, you been looking for.. Let the spending soar, now that you know the score.. My General Theory’s made quite an impression.. [a revolution] I transformed the econ profession.. You know me, modesty, still I’m taking a bow.. Say it loud, say it proud, we’re all Keynesians now.. We’ve been goin’ back n forth for a century.. [Keynes] I made my case, Freddie H.. Listen up , Can you hear it?.. [Hayek sings].. I’ll begin in broad strokes, just like my friend Keynes.. His theory conceals the mechanics of change,.. That simple equation, too much aggregation.. Ignores human action and motivation.. And yet it continues as a justification.. For bailouts and payoffs by pols with machinations.. You provide them with cover to sell us a free lunch.. Then all that we’re left with is debt, and a bunch.. If you’re living high on that cheap credit hog.. Don’t look for cure from the hair of the dog.. Real savings come first if you want to invest.. The market coordinates time with interest.. Your focus on spending is pushing on thread.. In the long run, my friend, it’s your theory that’s dead.. So sorry there, buddy, if that sounds like invective.. Prepared to get schooled in my Austrian perspective.. The place you should study isn’t the bust.. It’s the boom that should make you feel leery, that’s the thrust.. Of my theory, the capital structure is key.. Malinvestments wreck the economy.. The boom gets started with an expansion of credit.. The Fed sets rates low, are you starting to get it?.. That new money is confused for real loanable funds.. But it’s just inflation that’s driving the ones.. Who invest in new projects like housing construction.. The boom plants the seeds for its future destruction.. The savings aren’t real, consumption’s up too.. And the grasping for resources reveals there’s too few.. So the boom turns to bust as the interest rates rise.. With the costs of production, price signals were lies.. The boom was a binge that’s a matter of fact.. Now its devalued capital that makes up the slack.. Whether it’s the late twenties or two thousand and five.. Booming bad investments, seems like they’d thrive.. You must save to invest, don’t use the printing press.. Or a bust will surely follow, an economy depressed.. Your so-called “stimulus” will make things even worse.. It’s just more of the same, more incentives perversed.. And that credit crunch ain’t a liquidity trap.. Just a broke banking system, I’m done, that’s a wrap.. [Keynes] No it’s the animal spirits.. “The ideas of economists and political philosophers, both when they are right and when they are wrong, are more powerful than is commonly understood.. Indeed the world is ruled by little else.. Practical men, who believe themselves to be quite exempt from any intellectual influence, are usually the slaves of some defunct economist.. ”.. John Maynard Keynes.. The General Theory of Employment, Interest and Money.. “The curious task of economics is to demonstrate to men how little they really know about what they imagine they can design.. F A Hayek.. The Fatal Conceit.. Commentaires (18).. vendredi 08 janvier 2010.. Vidéo: Les bases de la philosophie libérale, par Monique Canto-Sperber.. L école normale supérieure organise des conférences intitulées ERNEST (.. site web.. ), dont le principe est 15 minutes pour présenter un thème.. La plupart des orateurs et des sujets sont traités plutôt à gauche , mais signalons tout de même cette défense du libéralisme par Mme Monique Canto-Sperber, philosophe et directrice de l ENS, qui nous livre ici une présentation des concepts clé du libéralisme sans lesquels la vie en société serait tout simplement impossible.. Monique Canto-Sperber, Précis de libéralisme.. Les ERNEST.. Bon, certains aspects de la présentation sont contestables, notamment lorsque Mme Canto-Sperber impute la crise en partie à des errements du libéralisme , comment donc, Mme Canto-Sperber.. ne lit pas Ob Lib.. ? Quelle déception.. Mais sans doute ces raccourcis malheureux sont le prix à payer pour pouvoir présenter l essentiel des concepts de base du libéralisme en 13 minutes sans se couper d un auditoire qui n est pas acquis par avance à la cause.. Cela n enlève finalement pas grand chose à l intérêt de la présentation, trop rare en notre vieille France.. dimanche 03 janvier 2010.. Vinssen, Swedish Hero ;-).. vidéo embarquée supprimée pour cause de problème technique.. Merci à Floyd pour ce grand moment de rigolade, et à.. Qbrick Technologies.. pour ces quelques minutes de grandeur.. Url Originale du fim : ici.. Mise à jour 27/1/2010: la vidéo, semble t il, se mettait en mode auto-run sur certains ordis, et pas moyen d arrêter le bruit de fond.. Il faudra donc cliquer sur le lien pour la voir mais je l enlève du post.. --------------------..

    Original link path: /videos/
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: Agenda - événements
    Descriptive info: Agenda - événements.. Je quitte parfois le confort de la blogosphère pour confronter mes idées face au public.. Ci dessous mes conférences, tables rondes, et autres événements publics programmés.. Seules les conférences à inscription ouverte sont annoncées.. Evénements à venir.. Conférences passées.. Septembre 2009.. 5 - 6 Septembre 2009.. Rouen.. Université d'été du.. - Rouen.. Intervention samedi 5 après midi: ".. Quelle sortie de crise ?.. ", table ronde avec JL Caccomo.. Plus de détails ici.. 12 - 13 Septembre 2009 - Paris.. Paris Freedom Fest.. Intervention : "How land use regulations exacerbated the crisis" - exact date and time coming soon.. More Information here.. Mardi 7 avril 2009.. Aix en Provence :.. De la crise du logement à la crise économique.. Aix en Provence - Dîner-Débat organisée Liberté-Chérie.. Modalités :.. 7 Avril 2009.. 19 h 30 - Restaurant le Pachamamma.. (restaurant andin).. 19 Rue Constantin, 13100 Aix en Provence.. Modalités d'inscription sur le site de.. L-C Aix-Marseille.. Samedi 18 Avril 2009.. Seattle, (Wa) :.. "Restoring Prosperity",.. annual conference of the american dream coalition.. Bellevue, Seattle.. "The impacts of land use regulations.. on people's lives.. in France.. Sur le site de l'.. American Dream Coalition.. Jeudi 12 février 2009.. BAYONNE :.. La Crise : Une analyse pas à pas.. Bayonne - Conférence organisée par le cercle Frédéric Bastiat.. Modalités : Jeudi 12 Février 18h00.. Lieu: Université, Campus de la Nive, Amphithéâtre A.. la vidéo est sur le site du.. Cercle Frédéric Bastiat.. Mardi 13 janvier 2009.. Assemblée nationale :.. Crise des subprimes, une crise du marché politique.. Organisée par l'institut Turgot.. Compte rendu.. ici.. et.. là.. SAMEDI 22 NOVEMBRE 2008.. BRUXELLES :.. Crise du subprimes: mécanismes étatiques,.. Et leçons à tirer.. Bruxelles - Colloque organisé par le MR (Mouvement Réformateur).. Programme et intervenants:.. PDF.. Modalités : 9h15 - 18h00.. Lieu: fondation universitaire, 11 Rue d'Egmont, Bruxelles.. Inscriptions: Centre Jean Gol,.. Afin de faciliter l’organisation de cette journée,.. merci de confirmer votre présence par mail adressé au cjg@cjg.. be.. ou par téléphone au 02/500.. 50.. 40.. ou, hors de la Belgique, +322/500.. 40.. MARDI 28 OCTOBRE 2008.. RADIO COURTOISIE :.. "le libre journal des contribuables", animé par.. Benoîte Taffin (porte parole de Contribuables associés).. Sujet : la crise des subprimes.. Débat avec Jacques Remiller, Député UMP.. 18h - 19h15 //.. radio courtoisie.. VENDREDI 17 OCTOBRE 2008.. Conférence :.. Crise du logement, causes, remèdes,.. Nice - Organisée par.. Liberté-Chérie Nice.. 20 heures - Grand Café des Arts.. Place Yves Klein - Nice.. Modalités et inscriptions :.. Liberté Chérie Nice.. SAMEDI 27 SEPTEMBRE  ...   les choses à moitié : La conférence sera suivi d'un.. cocktail au champagne.. où vous pourrez poser vos questions.. Hips !!.. En savoir plus sur l'association.. Liberté Chérie.. ----------------------------------------------------------------------------.. MERCREDI 20 FEVRIER 2008.. Conférence Débat à Bordeaux.. Le Nouveau Centre (la moitié "anti-Bayrou" et de tradition Barriste de l'ex-UDF) de Bordeaux a organisé une réunion publique sur le thème du logement et de sa crise, avant un débat.. Jeudi 31 Janvier 2008.. Conférence donnée pour l'association ".. " à Angers -.. Jeudi 3 Janvier 2008 : Emission de Radio sur.. RFI.. (Radio France Internationale) :.. "Le débat du Jour", de 19h15 à 19h30 - Sujet: "L'entrée en application de la loi sur le Droit au logement opposable" (DALO) -.. Ecouter la bande son sur cette page.. J'y étais opposé à Bernard Seillier, rapporteur de la loi DALO au Sénat et président du conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.. 28 novembre 2007.. Paris, 18h30 - 21h00.. Colloque "Logement, osons la liberté".. Compte rendu rapide :.. les meilleurs moments.. Plus d'infos :.. A l'accasion de la sortie de mon livre ".. Le logement, crise publique, remèdes privés.. ", aux éditions Romillat, je suis intervenu en tant que premier orateur (celui qui lance le débat) dans un colloque-table ronde organisé par l'institut.. , avec, entre autres personnalités chargées de compléter ou de contredire mes vues,.. François Goulard.. , Député Maire de Vannes, et ancien ministre.. Guy Millière et Henri Lepage, président et administrateur de l'institut Turgot.. Xavier Bezançon, Délégué général d'EGF-BTP.. Max Falque, délégué général de l'International Center for Research on Environmental Issues.. Jean Pierre Cané, Président honoraire de la fédération des directeurs des offices publics de l'Habitat.. Sylvain Jutteau, Directeur de l'administration de biens, groupe Century 21.. Patrick Ponthier, délégué général de l'AIMCC, Association des Industries de Produits de Construction.. Christian Julienne, Président de la fondation Héritage et Progrès.. Lieu:.. Entreprises générales de France - BTP - 9 rue La Pérouse, paris XVIème - Métro Kleber - Auditorium.. 5 avril 2007.. Paris.. Salons du Sénat.. La réglementation foncière, source de la crise du logement.. ".. Organisée par Les rencontres Haussmann (.. lien.. Parrainée par M.. Laurent Dominati, Sénateur.. Texte de l'intervention.. 30 avril 2007.. Café de Flore.. Crise du logement, causes et remèdes.. Organisée par Liberté Chérie (.. Texte non disponible.. Peu différent de l'allocution du 24 janvier 2007.. 24 janvier 2007.. Salons de l'assemblée nationale.. Logement, et si on osait la liberté.. Organisée par l'Institut Turgot (.. Guy Millière, Président de l'institut.. Résumé de l'intervention..

    Original link path: /agenda.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: "Logement, crise publique, remède privés", gratuit en PDF
    Descriptive info: Foreclosure Gate: Accord à $25 milliards entre la justice US et 5 grandes banques.. En trompe l'oeil ?.. Encadrement des loyers : une proposition totalement démagogique du candidat François Hollande.. vendredi 17 février 2012.. On notera (en page 42) que l auteur affirme que les diagnostics obligatoires pour le logement sont en partie la cause des hausses des prix de l immobilier.. Et la bonne solution, préconisée par le livre,serait de supprimer ces diagnostics.. Rappelons simplement que l un de ces diagnostics porte le nom d un député UMP.. La loi Carrez a pour but d obliger le vendeur à faire etablir la superficie exacte de son logement par un géomètre agréé.. Il serait quand même étrange, pour le consommateur, d avoir des tas d informations légales sur un banal produit courant (alimentaire par exemple) tandis qu un bien immobilier à 200.. 000 euros en serait privé et serait vendu avec le maximum d opacité.. Rédigé par : maurice b.. jeudi 23 février 2012 à 11h26.. Rien n empêche à l acheteur d exiger le diagnostic de son choix.. C est le caractère obligatoire qui est mauvais, pas le diagnostic.. Rédigé par :.. Rocou.. jeudi 23 février 2012 à 16h39.. La certification obligatoire de la surface d un logement à vendre est une mesure de bon sens.. Après tout, c est une qualité essentielle du bien.. Il est même étonnant que dans un pays aussi réglmenté que la France, cette obligation ait été instaurée aussi tardivement.. Je n ai pas remarqué que les libéraux réclament l abolition de l obligation, pour les commerçants vendant au poids, de peser leurs produits, de le faire sur des balances agréées, etc.. Tant qu à faire, on pourrait aussi décréter, en tant que libéraux, que les contrôles sanitaires devraient être facultatifs sur la nourriture, qu il ne devraient survenir qu en cas de contrat librement consenti entre vendeur et acheteur , etc.. Il faut savoir ne pas dépasser la frontière du dogmatisme.. C est l accumulation compulsive des diagnostics qui est néfaste, et plus généralement l étouffement du marché par l Etat.. Rédigé par : Robert Marchenoir |.. jeudi 23 février 2012 à 17h34.. Je crois que Maurice B.. pense que l UMP est libérale, et qu il pense que les libéraux pensent que l UMP est libérale.. Petite précision, donc : l UMP est très largement socialiste et anti-libérale, comme l ensemble de la classe politique française, de l extrême-gauche à l extrême-droite.. jeudi 23 février 2012 à 17h37.. c est officiel: Maurice b.. ne sait pas lire.. Les diags ne sont pas une cause de hausse des prix de l immobilier mais une cause de hausse des couts de transaction , ce qui n est pas tout à fait la même chose.. +1 Rocou.. vendredi 24 février 2012 à 07h46.. Il faut arrêter le délire !.. Maintenant ce serait à l acheteur de supporter les frais des diagnostics ! ! !.. Je commence à me demander si les Libéraux au lieu de se référer à Bastiat, Mises, Hayek et autres , n ont pas pour modéle Alfred Jary et son Ubu Roi !.. samedi 25 février 2012 à 12h03.. Je confirme, Maurice : vous ne savez pas lire.. Personne ici n a dit que c était à l acheteur de supporter le coût des diagnostics.. Seulement que c était à l acheteur et au vendeur de se mettre d accord, de négocier sur le fait de savoir a) s il faut des diagnostics, b) (cela n a pas été dit mais cela va de soi) qui doit les payer.. Se mettre d accord, négocier, vous comprenez ce que ça veut dire, en français ? Ce sont des notions qui vous sont accessibles ? Ou c est du petit nègre, pour vous ?.. Est-ce que l Etat doit vous dire tout ce que vous devez faire dans la vie ? Avec-vous besoin d un fonctionnaire pour vous prendre par la main pour aller aux toilettes ? Est-il concevable, pour vous, que vous puissiez décider quelque chose par vous-même, sans avoir besoin de l autorisation du gouvernement ?.. Je ne savais pas qu Alfred Jarry (avec deux r) était l auteur d un traité sur le marché de l immobilier.. samedi 25 février 2012 à 14h28.. Nou lisons encore (page 46):.. ------------------------.. Déjà, dans certaines copropriétés « De Robien », des difficultés apparaissent.. Les copropriétaires éloignés ne se déplacent pas lors des assemblées générales.. Les décisions relatives à l entretien des immeubles sont ralenties.. Le recouvrement descharges de copropriété se heurte à des difficultés.. Des plaintes d investisseurs s estimant floués par les promoteurs encombrent les tribunaux.. ----------------------.. Faux.. Les co-propriétaires éloignés envoient des procurations.. De toute manière toute AG est non valable si le quorum n est pas atteint.. Je serai  ...   assez restrictive et changeante.. Et rares sont les pétitionnaires qui osent aller jusq au bout.. Quant aux promoteurs, ils ne vous aideront pas, tous ont déjà versé des pots de vins à des élus du coin sur d autres projets, aucun n a envie de se mettre l UMPS local à dos, et tout le monde se tient par la barbichette dans ce milieu.. C était ma minute rabat-joie dans la france d aujourd hui.. samedi 14 avril 2012 à 16h27.. Merci.. Pour précisions complémentaires :.. Il s agit d un vieux POS de 1998 et qui a subit quelques modifications mineures depuis.. Mais jamais de revision.. ne serait-ce que pour le mettre en phase avec la commune voisine qui fait partie de la même communauté d agglomération.. La restriction fondamentale qui me pénalise :.. Interdiction de constructions d immeubles pour habitaions collectives en zone UCb ( la zone UCb représentant 80% de la surface communale ! !) si surface terrain à batir est inférieure à 2000 m2, n existe pas dans la commune d à coté dans leur zone UCb.. samedi 14 avril 2012 à 17h52.. Tot ou tard, votre commune devra se mettre en conformité avec la loi SRU.. Et dans ce cas, elle ne pourra exciper de l article L111-5 (abrogé par la SRU) pour maintenir des contraintes minimales de surface.. J ai entendu parler d une jurisprudence du CE qui casserait cette obligation même pour les vieux POS, justement pour ne pas favoriser les communes qui font trainer la mise en conformité avec la loi SRU (Aout 2011).. Mais là, il vous faut un avocat.. samedi 14 avril 2012 à 21h26.. Je crois qu il n est pas possible d attaquer le POS en annulation car le délai de prescription est dépassé.. En revanche, il est possible d attaquer une decision de refus de permis pour abus de pouvoir.. Ce qui reviendrait, dans mon cas, à déposer un permis de demolition du bâti existant (qui sera accordé sans problème) , puis de déposer un permis de construire pour immeuble collectif qui respecte les principes généraux du POS.. - respect du COS pour les surfaces habitables.. - respect des hateurs maximales.. - respect des distances avec les constructions voisines.. A partir de là, si, comme il est probable le permis sera refusé par le maire (en invoquant la règle particulière à la commune : surface ne faisant pas au moins 2000 m2.. mais qui est, dorénavant, en conflit avec la loi SRU ) attaquer.. mardi 17 avril 2012 à 15h16.. Je répète: il vous faut préparer ça avec un avocat pointu en droit du sol.. Sinon, vous perdrez de l argent pour rien.. mardi 17 avril 2012 à 18h12.. Vous avez suivi la campagne présidentielle française en ligne, avez discuté, échangé de l information ? Votre avis nous intéresse !.. Participez à notre enquête en ligne.. http://enquetes.. enpolitique.. com/s/France2012/?pe=56101.. Nous vous invitons également à diffuser le sondage auprès de vos contacts.. Merci de votre participation !.. projet@enpolitique.. Rédigé par : enpolitiquecom |.. mercredi 23 mai 2012 à 19h18.. Le lien vers le livre ne fonctionne pas.. Le texte se trouve ici :.. com/doc/80163334/Logement-crise-publique-remedes-prives-Vincent-Benard-Institut-Turgot-2007.. mercredi 26 septembre 2012 à 19h58.. Bonjour Robert, merci pour votre vigilance.. jeudi 27 septembre 2012 à 07h55.. Bonjour,.. J apprécie particulièrement votre site et je me permets de vous présenter mon livre.. Comment sortir de l Europe sans sortir de table (ou les 10 bonnes raisons de reprendre son destin en main).. Ci-joint l interview :.. courleuxsansfrontieres.. com/Jean-Luc-Mordoh-citoyen-europeen-auteur-Comment-sortir-de-l-Europe-sans-sortir-de-table-Le-Traite-de-Fonctionnement-de_a517.. html.. Un livre ludique, festif et cynique.. Un livre qui nous rappelle qu être Français, c est être libre d’aimer le camembert.. Je me ferai un plaisir d écrire un article sur le sujet, si votre ligne éditoriale le permet.. Très cordialement.. Jean-Luc Mordoh.. Rédigé par : Mordoh |.. lundi 05 novembre 2012 à 15h04.. merci, hâte de le lire.. Centre d'appel.. vendredi 14 décembre 2012 à 15h22.. Vérifiez votre commentaire.. Aperçu de votre commentaire.. Ceci est un essai.. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.. Votre commentaire n'a pas été déposé.. Type d'erreur:.. Votre commentaire a été enregistré.. Poster un autre commentaire.. Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas.. Merci de recommencer.. Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous.. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.. Difficile à lire?.. Voir un autre code.. Poster un commentaire.. Commenter ci-dessous ou s'identifier avec.. TypePad.. Facebook.. Twitter.. plus.. Vous êtes identifié comme.. (nobody).. Se déconnecter.. (Liens créés automatiquement.. Vos informations.. (Le nom et l'adresse email sont obligatoires.. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.. Le nom est obligatoire pour déposer un commentaire.. Merci de saisir une adresse email valide.. URL invalide.. Nom:.. Adresse Email:.. URL:.. Commentaire:..

    Original link path: /2012/02/logement-cprp-gratuit-pdf.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: Trop d'impôt tue l'impôt ? Si seulement !
    Descriptive info: Who is John Galt ?.. http://leparisienliberal.. blogspot.. fr/2012/12/dumping-fiscal-belge-balayons-devant.. html.. lundi 17 décembre 2012 à 09h08..

    Original link path: /2012/12/trop-dimpot-tue-limpot-si-seulement.html
    Open archive

  • Title: Objectif Liberté: dans la presse
    Descriptive info: dans la presse.. mercredi 14 décembre 2011.. Interview pour Atlantico: "Laissons les mauvaises banques faire faillite !".. J ai été interviewé hier soir par.. Atlantico.. sur l une des questions brûlantes du moment: Faut-il laisser les banques faire faillite ? Ceux qui me connaissent depuis longtemps savent que ma réponse est oui.. Je rends hommage à la qualité du travail de synthèse du journaliste qui a réussi à rendre claire et sans erreur une interview téléphonique assez foisonnante.. Extrait:.. Il s’agit donc une crise de connivence entre l’Etat et les banques.. , les banques trouvant dans les Etats un allié précieux, et les Etats trouvant dans les banques des alliés essentiels pour financer par le prêt tout le déficit qu’ils n’osent pas combattre.. Lire l Interview sur Atlantico.. Sur les faillites bancaires, lire également:.. Faillites bancaires ordonnées :.. article 1.. (agefi) |.. art 2.. Le mur des dettes souveraines, quelles solutions ?.. (objectif eco).. Liquider une banque à la serbe, la méthode Dinkic.. jeudi 20 octobre 2011.. Objectif Liberté: l'article sur les expropriations violentes en Ouganda repris dans la presse.. Très gros coup de mou cette semaine, j ai un peu laissé tout en carafe.. Vidé, crevé, lessivé.. Notons simplement que la version courte pour Un Monde Libre de mon article sur l expropriation violente des paysans ougandais (.. original oblib.. version courte un monde libre.. ) a été très largement reprise par la cyberpresse africaine:.. Grioo.. (Panafricain),.. Senego.. (Senegal),.. Afrik53.. Afrik.. Abidjandirect.. (Côte d Ivoire),.. Gabon Libre.. (Gabon),.. Africatime.. 7sur7.. cd.. (Congo Kinshasa),.. Ndjamena-matin.. (Tchad),.. Allafrica.. Le Congo.. Senenews.. Le Potentiel.. Libération.. (Maroc),.. Bruno D Erneville 2012.. (Sénégal, candidat à la présidentielle),.. La Côte d Ivoire Debout.. Dès qu il y a des retours politiques, Emmanuel Martin se fera un plaisir de nous en informer.. Je doute que cela puisse changer grand chose à ce qui se passe là bas, mais les petits ruisseaux etc.. A noter également.. une version courte de mon article sur Dexia.. publiée par la RTBF (.. original: Objectif Eco.. samedi 11 juin 2011.. Presse : Le quotidien financier suisse AGEFI parle longuement de "Foreclosure Gate, les gangs de Wall Street.. Après la blogosphère, c est la presse qui évoque.. Foreclosure Gate, les gangs de Wall Street contre l état US.. Tout d abord, c est le chercheur en finance Philippe Herlin (.. son blog.. ), enseignant visiteur aux arts et métiers, qui l évoque sur le nouveau magazine d information en ligne.. ATLANTICO.. Extrait :.. Subprimes 2, la vengeance des propriétaires.. : La parution du livre.. Foreclosure gate : les gangs de Wall Street contre l’Etat US.. (Editions Edouard Valys) de Vincent Bénard, l’un des meilleurs spécialistes de la question en France, permet de faire le point.. Il explique comment ce scandale « a révélé que tout le crédit immobilier aux USA était gangrené par la fraude, et que.. c’est cette fraude qui a mis à genoux l’économie de la première puissance du monde.. Ensuite, c est le magazine de référence de la finance helvétique,.. l AGEFI.. , qui publie un long article sur une pleine page, dérivé directement du livre (voir pdf embarqué ci dessous).. En voici le chapeau :.. L économie Financière de la Fraude Généralisée.. - Le Foreclosure gate, c’est l’acte II de la crise du subprime.. Dans « Foreclosure gate : les gangs de Wall Street contre l’Etat US », Vincent Bénard estime que ce scandale est révélateur d’une « économie financière de la fraude » quasi généralisée et qu’il pose de sérieuses questions quant à la nature des interventions publiques qui auraient pu éviter la crise.. Ou tout au moins pourraient aider à éviter qu’elle ne se reproduise.. Article publié par l Agefi le 10 juin 2011.. La blogosphère en a également pas mal parlé, je signalerai particulièrement.. l article très positif du blogueur satirique H16.. , venant après.. le bulletin d Amérique.. déjà évoqués.. Nouveaux lecteurs :.. le site pour comprendre le foreclosure gate.. jeudi 13 janvier 2011.. "Drogue : la prohibition a un coût", dans le "Nouvel Economiste".. Je suis cité dans Le nouvel économiste à paraître aujourd hui (13 janvier -.. version papier en page 8.. ), dans un article qui explore la piste de la dépénalisation des drogues, intitulé.. Drogue, la dépénalisation a un coût, la prohibition aussi.. Extrait:.. “Pour appuyer leur argumentation, les plus chauds partisans de la légalisation, qui défendent souvent en même temps le libéralisme économique, mettent en avant le laboratoire vivant qu’ont représenté les Etats-Unis au temps de la prohibition.. L’alcool a bien été traité à cette époque comme un stupéfiant”, rappelle Vincent Bénard, un consultant analyste de l’institut Turgot, think-tank libéral qui s’intéresse au sujet sous l’angle de l’efficacité économique : “Pourquoi la nicotine et l’alcool sont-ils légaux alors que les drogues dures “blanches” ne le sont pas ? Pourquoi le cannabis, dont le profil de danger est nettement moins marqué que celui de l’alcool, est illégal et pas le whisky ou la vodka ?”, s’interroge l’analyste sur son blog, “la réponse nous est apportée par l’histoire : l’unique tentative de prohibition de l’alcool s’est soldée par un échec considérable, transformant des problèmes marginaux de santé publique en catastrophe sociétale et institutionnelle sans précédent.. ”.. L’interdiction a eu un tel coût économique et social à l’époque d’Al Capone que la légalisation et l’acceptation d’un certain taux d’alcoolisme dans la population sont finalement apparues comme un moindre mal.. “Il est étonnant que, alors que l’échec des politiques prohibitionnistes actuelles est tout aussi patent, la classe politique dans son ensemble ne parvienne pas aux mêmes conclusions concernant les drogues”, poursuit Vincent Bénard.. Vous pouvez lire l intégralité de l article de Jacques Secondi sur.. le site du nouvel économiste.. Lire également:.. Sur Objectif Eco, l article qui a déclenché le contact avec la rédaction du Nouvel Economiste:.. Il faut d urgence arrêter la guerre contre la drogue.. Et encore :.. Dossier légalisation du JDN.. - textes pro et anti légalisation.. Dont.. ma vieille Interview.. sur le sujet.. Cannabis.. free.. fr.. , une mine de textes prolégalisation.. Dossier du Cato Insitute.. A Drug War Carol.. , une BD pédagogique et parodique de Charles Dickens, désormais disponible aussi en français.. Et à voir et revoir, évidemment.. Traffic.. , Le chef d oeuvre de Steven Soderbergh, avec Michael Douglas (.. IMDB.. ), qui résume toutes les questions dérangeantes posées sur la politique de guerre à la drogue.. lundi 28 juin 2010.. Rigueur contre relance: Vincent Bénard vs.. Eric Heyer, de l'OFCE.. Faut il poursuivre les plans de rigueur, comme le font Mme Merkel ou David Cameron, ou réinstaurer des plans de relance, comme le voudrait Barack Obama ? Je plaide pour la rigueur, en contradicteur d Eric Heyer, Directeur adjoint de l OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), partisan de la relance, dans La Dépêche du Midi.. Interview Fleuve résumée en un paragraphe par le journaliste, M.. Bousquet, bravo et merci à lui.. Les mesures de relance ne sont qu un feu de paille.. Depuis l arrêt du soutien du marché immobilier par des aides fiscales aux États-Unis, le secteur a dévissé de 34 % en un mois.. Stopper les plans de rigueur ? Mais nos économies n ont plus le choix : nous n avons plus les moyens de nous endetter plus.. Les émissions de dettes par les états deviendront de plus en plus difficiles si aucun effort budgétaire n est réalisé.. Lire l article de La Dépêche du Midi.. A lire également:.. Contes et légendes keynesiens, la rigueur pourrait casser la croissance.. La rigueur cassera la croissance, encore un contre exemple remarquable.. Commentaires (2).. lundi 11 janvier 2010.. Passage sur Radio Courtoisie ce lundi soir à 20h00.. Sauf souci de liaison téléphonique, je participerai ce soir à partir de 20 heures à l émission d Henri de Lesquen sur Radio Courtoisie - L émission, sur le thème des origines et solutions de la crise, réunira en plateau MM.. Guido Hulsmann, senior fellow du Mises Institute, et Philippe Simonnot, animateur des séminaires monétaires pour l institut Turgot.. Bref, vous risquez d entendre, pour une fois, un point de vue très libéral sur ce qui vient de se passer !.. Pour écouter Radio Courtoisie en direct via Internet:.. depuis leur page d accueil.. (liens en haut à droite).. Attention, le site ne propose pas (encore ?) de Podcast.. ---------------.. jeudi 15 octobre 2009.. Grenelle 2 : larges extraits repris par "le cri du contribuable".. Le désormais mensuel de Contribuables associés,.. , via son site web (.. dont les contenus seront désormais en partie découplés du papier, dans une démarche de complémentarité des médias.. ), rediffuse les extraits les plus percutants de ma note plus longue du mercredi 14 octobre sur le Grenelle n°2 (.. voir cette note.. Merci à eux !.. ==.. Lire la suite de Vincent Bénard, président de l’Institut Hayek,.. a déclaré la guerre au Grenelle 2 de l’Environnement.. vendredi 25 septembre 2009.. Proposition iconoclaste de réforme des collectivités locales pour "le cri".. Le cri du contribuable vient de publier une version courte de mes propositions de réforme des collectivités locales et de la fiscalité qui les accompagnent.. En voici le début :.. La réforme des collectivités locales sera au cœur du débat politique dans les mois à venir.. Une fois de plus, il est à craindre que les conservatismes et le conformisme nous fassent accoucher d’une réformette, vendue comme un bouleversement mais qui ne résoudra aucun des maux de notre millefeuille institutionnel.. Ces maux sont bien connus : compétences des collectivités qui se recouvrent, entrainant des doublons de dépenses, trop de financements croisés qui incitent les petites collectivités à choisir leurs projets en fonction des subventions.. Enfin, le système fiscal alimentant les collectivités est illisible, permettant aux élus de faire exploser les impôts locaux presque furtivement, en renvoyant la responsabilité sur les autres échelons.. Lire la suite sur le site du.. Cri du contribuable.. L article étant destiné à une publication papier, donc courte, il est nécessairement superficiel: une réforme des collectivités et de l impôt en 3000 caractères.. Ceux qui veulent en lire plus sur le même sujet peuvent se rapporter à deux de mes anciens articles :.. Rapport Balladur: beaucoup de bruit pour pas grand chose.. Supprimer les départements au profit des régions, une autre idiotie consensuelle.. vendredi 26 juin 2009.. Ob'lib' buzze.. Chaque mois, le site.. lepost.. , du groupe le monde interactif , publie.. une liste de blogs qui buzzent.. , qui font de la mousse, du bruit de fond sur la blogosphère, selon une méthodologie élaborée avec une agence spécialisée dans les études d image sur Internet.. Ce mois ci, c est la catégorie politique qui est à l honneur.. Et à ma grande surprise, j ai été avisé il y a peu qu Objectif Liberté était dans.. le top 10 des blogs qui buzzent en juin.. , en 9 ème place.. Mieux encore, nos amis du.. Québécois libre.. sont cinquièmes ! Le numéro un est.. Jean Paul Brighelli.. , le pourfendeur du saccage de l éducation nationale par la clique pédagogiste, auteur de plusieurs livres consacrés notamment au désastre des méthodes modernes d apprentissage de la lecture.. Pour l occasion, ils m ont interviewé, ainsi que les 10 autres lauréats.. Une interview sombre à souhait,.. que je vous invite à lire ici.. Sinon, Je viens d ouvrir un.. espace perso.. sur lepost, dont je ne sais pas encore ce que je vais faire.. Vous pouvez allez y commenter si le coeur vous en dit.. TrackBack (0).. lundi 27 avril 2009.. J ai eu le plaisir de voir mon article qui suit retenu et publié par la revue financière suisse.. AGEFI.. haute finance, numéro hors série d avril 2009,.. La crise, et après ?.. - A noter également au sommaire, entre autres auteurs remarquables, des articles écrits par Jorg Guido Hülsmann, Christian Gérondeau, Mathieu Laine et Jan Krepelka.. Et une floppée de sommités de la finance helvétique.. Sauver les banques sans spolier les contribuables, c est possible !.. Les plans de sauvetage des  ...   Courtoisie, le 28 octobre, au cours de la 1ère partie du libre journal des contribuables de Benoîte Taffin, de.. Contribuable Associés.. , sur le thème de la crise financière.. A noter: la présentation initiale est un peu longue, on n'entre dans le vif du sujet qu'après une douzaine de minutes.. Cliquez sur la flèche.. Pour ceux qui auraient un problème avec le son,.. vous pouvez.. télécharger le fichier ici -- attention, 80Mo.. J'essaierai de mettre à disposition.. une version plus compacte prochainement.. Durée totale : 1h26.. Le débat fut très courtois, et j'avoue avoir été plusieurs fois agréablement surpris par les positions de M.. Remiller (surtout en seconde partie du débat), qui devaient plus à son fonds de pensée qu'au devoir de discipline majoritaire, quand bien même sur certains aspects, il est resté évidemment prudent.. Notamment, c'est assez rare d'entendre un député maire français critiquer publiquement la logique perverse de nos Plans Locaux d'Urbanisme , anciennement POS.. A noter une très brève.. synthèse de l'émission.. sur le site du cri du contribuable.. A noter, en fin d'émission, vers la marque 4700 , une remarquable analyse, par Maître Patrick Simon, du rapport Lepage sur la responsabilité environnementale des personnes, dont les propositions portent en germe la destruction des bases bâties depuis des siècles sur lesquelles reposent l'équilibre entre responsabilité individuelle et liberté d'agir.. vendredi 07 novembre 2008.. Dans la presse : Le cri du contribuable.. Ma tribune au Figaro, subprimes, marché accusé, état coupable , a été reprise en version raccourcie par.. , l'organe de presse de l'association contribuables associés.. Merci à eux !.. mercredi 29 octobre 2008.. Emission sur Radio Courtoisie, suite.. Bonsoir à tous et toutes.. Comme je le mets à jour dans la note précédente, j'ai peut être induit certains d'entre vous en erreur en indiquant que l'émission avait lieu à 18 heures et le débat à 19 heures.. Le débat commençait évidemment en même temps que l'émission, à 18 heures.. Voilà ce qui arrive quand on publie vers minuit.. La fatigue vous fait faire des erreurs.. Donc, si vous êtes matinal ce mercredi matin, vous pourrez réentendre le débat à 2 heures du mat' (dans deux heures ! il est 00h01 à l'heure ou je tape ces lignes) ou à 7h30 également ce matin.. Cliquez ici pour le live-cast.. (lecteur média player).. Je voudrais remercier chaleureusement Mme Benoîte Taffin ainsi que mon contradicteur du soir, M.. Jacques Remiller, député de l'Isère (qui a remplacé M.. Tardy), pour l'accueil et la tenue du Débat.. Comme je suis vraiment lessivé, je vous en dirais plus plus tard, quand je recevrais le MP3 de l'émission !.. lundi 27 octobre 2008.. Mardi soir sur Radio Courtoisie.. Mise à Jour Mardi 23h40.. : J'ai écrit en l'espace de 4 lignes que l'émission commençait à 18h puis que le débat commençait à 19h.. Evidemment, il fallait lire 18 heures.. J'espère que vous n'êtes pas trop nombreux à vous être fait prendre.. Ca m''apprendra à bloguer à des heures où l'on va d'habitude se coucher.. Dès que je reçois le fichier mp3, je vous le mettrai en ligne pour réparer ça !.. Pour ceux qui l'ont ratée, l'émission est rediffusée.. ce soir à 2h du matin (dans deux heures 20 donc.. ) et ce mercredi matin à 7h30, si j'en crois ce PDF sur le site de RC.. Je serai mardi soir le co-invité de Benoîte Taffin, porte parole de.. Contribuables associés.. , dans l'émission qu'elle anime sur Radio Courtoisie, le libre journal des contribuables , de 18 heures à 19h15.. Je serai confronté (.. opposé ? Je ne sais pas, je ne le connais pas.. ) au député UMP de Haute Savoie Lionel Tardy.. Vous pourrez suivre le débat à partir de 19 heures (.. et non, 18h ! ah, je me boufferais.. ) via.. le site de radio-courtoisie, en live-cast.. (lecteur windows media obligatoire, existe aussi pour mac) (.. page d'accueil de Radio-Courtoisie.. Le sujet du débat.. La crise des subprimes.. , évidemment !.. vendredi 17 octobre 2008.. There Ain't No Such Thing As A Free Lunch.. Mais tout de même, vous pouvez lire sans bourse délier ma tribune parue dans.. Les Echos.. sous le titre :.. -- sur.. le site de l'institut Molinari.. Je suis également cité par.. El Manifesto.. , journal espagnol, dont j'ignore l'orientation politique, n'étant pas praticien de la langue de Cervantes.. Je ne sais pas s'ils disent du bien ou du mal.. Vincent Bénard, presidente del Instituto Hayek de Bruselas, va incluso más lejos.. Recuerda, en.. , que en los años noventa los bancos fueron estigmatizados por negar con mayor frecuencia créditos a los negros y a los hispanos que a los blancos y a los asiáticos.. La legislación antidiscriminatoria se ve fortalecida en 1995 con objeto de dificultar más el que los bancos negaran créditos hipotecarios a las minorías, habiéndose establecido más fuertes sanciones en caso de que ello sucediera.. Por ello, los bancos tuvieron que abandonar el prudente papel que juegan habitualmente cuando le niegan un crédito a una persona objetivamente poco solvente.. Je comprends le sens général, ce n'est pas difficile, mais pas les nuances de l'article.. mardi 30 septembre 2008.. Emission sur Radio Suisse Romande.. Attention: horaire modifié.. Sauf impératif médiatique de dernière minute, je passerai demain matin dans une interview (enregistrée à l'instant) diffusée par Radio Suisse Romande (écoutable en direct via.. rsr.. ch.. ), entre 7h15 et 7h30 du matin, pour défendre un point de vue libéral sur la crise des subprimes (et non de 7h30 à 8h comme annoncé au départ).. L'interview a été diffusée vers 7h18-7h22.. Je podcaste dès que possible.. dimanche 14 septembre 2008.. Texte intégral de ma tribune sur les subprimes publiée par le Figaro.. Ci dessous, la version intégrale de ma tribune publiée mardi par Le Figaro , avec quelques liens en plus.. ----.. Vincent Bénard, président de l'Institut Hayek de Bruxelles, auteur de.. Le Logement, crise publique, remèdes privés.. (Romillat), revient sur la crise du subprime et se fait l'avocat de l'économie libre alors que Freddie Mac et Fannie Mae, deux organismes de refinancement du crédit hypothécaire, sont mis sous tutelle gouvernementale aux États-Unis.. La cause est entendue pour nombre d'observateurs : la crise financière des subprime est la conséquence de la folie des marchés et montre les limites d'une finance ultralibérale.. Et de réclamer d'urgence plus de régulation publique des institutions financières.. Le libéralisme a une fois de plus bon dos, car il n'existe pas de marché plus perverti par les interventions de l'État fédéral que celui du crédit hypothécaire aux États-Unis.. Les deux institutions joliment surnommées Fannie Mae (FNMA) et Freddie Mac (FHLMC) portent une lourde responsabilité dans les dérives financières du système bancaire américain.. La première d'entre elles fut tout d'abord une agence gouvernementale, créée en 1938 par l'Administration Roosevelt, pour émettre des obligations à bas taux du fait de leur garantie fédérale, lesquelles alimentaient de liquidités un marché de prêts immobiliers à taux réduits accessibles aux familles les moins aisées.. En 1968, l'Administration Johnson, s'avisant que les engagements de Fannie Mae garantis par l'État prenaient de l'ampleur et obéraient la capacité d'emprunt d'un Trésor empêtré dans le financement de la guerre du Vietnam, organisa sa privatisation, puis le gouvernement Nixon créa en 1970 Freddie Mac, afin d'organiser un semblant de concurrence sur ce marché du refinancement du crédit hypothécaire.. Cette histoire a donné à Fannie Mae et Freddie Mac un statut hybride de Governement Sponsored Enterprise (GSE), privées, mais légalement tenues de s'occuper exclusivement de refinancement de prêts immobiliers sous contrôle de l'État fédéral, en contrepartie d'avantages fiscaux.. Pis même, bien qu'étant officiellement privés, les deux établissements ont toujours été considérés, du fait de leur tutelle publique et de leur rôle social, comme bénéficiant d'une garantie implicite du Trésor américain !.. Bénéfices privatisés, pertes collectivisées : Un tel cocktail risquait de pousser les dirigeants des GSE à prendre des risques excessifs, si la tutelle de l'État se montrait défaillante.. C'est exactement ce qui allait se passer dans les années 1990.. Voilà qui rappelle un célèbre scandale bancaire hexagonal….. La tutelle de ces deux entreprises fut transférée au Département américain du logement (HUD) en 1992, car celui-ci voulait agir sur les prêts financés par les GSE pour satisfaire un objectif majeur de tout politicien qui se respecte outre-Atlantique : l'augmentation du taux de propriétaires de logement parmi les populations à faible revenu, et notamment les minorités.. Aussi le HUD a-t-il obligé Fannie Mae et Freddie Mac à augmenter tant le volume que la proportion de crédits subprime (jusqu'à 56 %, en 2004) refinancés.. Pire, un des patrons du HUD, craignant que l'affichage des risques pris par les deux GSE pour se conformer à ces règles conduise les marchés à leur retirer leur confiance, résolut le problème en les exemptant en toute légalité de dévoiler trop en détail leurs expositions.. Aussi Fannie Mae et Freddie Mac ont refinancé, à l'aide de produits obligataires de plus en plus complexes, plus de 5 000 milliards de dollars de crédits, soit 40 % des prêts immobiliers américains, dont plus de la moitié de crédits subprime, alors qu'elles ne disposaient pas de fonds propres permettant de s'engager sur de tels montants.. Résultat, les banques émettrices de ces crédits ont pu ne pas se montrer trop regardantes sur les prêts qu'elles consentaient, puisqu'il y avait deux refinanceurs à la bourse grande ouverte derrière.. La banque Countrywide, dont la politique de prêts aux familles modestes est aujourd'hui vilipendée, était encore il y a trois ans encensée par les dirigeants de Fannie Mae, pour son audace en matière d'octroi de crédits subprime.. Mais le retournement de conjoncture économique a multiplié les défaillances d'emprunteurs, les deux GSE sont donc menacées de ne plus pouvoir servir les intérêts de leurs obligations, ce qui, par contagion, pourrait affecter tous les investisseurs institutionnels.. Du coup, l'État organise dans l'urgence leur sauvetage, lequel devrait coûter plusieurs centaines de milliards de dollars aux contribuables.. Une seconde intervention publique a amplifié les excès bancaires dans l'octroi de crédits à des familles insolvables.. Dans les années 1990, des études révélèrent que les refus de prêts aux membres des communautés noires et hispaniques étaient un peu plus nombreux que vis-à-vis des Blancs ou des Asiatiques, quand bien même ces refus ne concernaient qu'une demande de prêt sur quatre.. Certains lobbies y virent non le reflet logique de la moindre richesse de ces communautés, mais la preuve d'un prétendu racisme du monde financier.. Une loi antidiscriminatoire de 1977, le Community Reinvestment Act (CRA), fut donc renforcée en 1995 pour rendre plus ardu le refus de crédit aux minorités par les banques, sous peine de sanctions renforcées.. Celles-ci durent donc abandonner partiellement le rôle prudentiel qu'elles jouent habituellement lorsqu'elles refusent un prêt à une personne objectivement peu solvable.. Pas si grave : Fannie Mae et Freddie Mac étaient là pour refinancer ces prêts délicats !.. Aujourd'hui, nombre d'experts estiment que sans le CRA, sans les GSE, l'accès à la propriété des minorités se serait tout de même développé, moins rapidement mais plus sainement.. En voulant accélérer artificiellement ce que l'économie libre accomplissait à son rythme, c'est l'État, tantôt régulateur, tantôt législateur, qui a poussé à l'irresponsabilité les acteurs de la chaîne du crédit, provoqué une crise financière grave, et acculé à la faillite nombre de familles qu'il prétendait aider.. ©.. , 9 Septembre 2008.. Un article plus complet, dont cette tribune a été dérivée,.. a été publié ici même.. le 18 août.. Sur Econ Browser,.. le bilan chiffré de la débâcle.. (quelques chiffres : 70 Milliards de fonds propres pour 4900 milliards d'engagements, dont 3300 hors bilan , et des actifs censés fournir le revenu permettant de payer les engagements composés en partie de créances subprime.. Retrouvez.. tous les articles concernant la crise des subprimes.. parus sur Ob'lib'.. mardi 09 septembre 2008.. Mon analyse des subprimes dans "Le Figaro".. Ce matin, le Figaro a publié une tribune dans laquelle j'évoque (en version raccourcie) mon analyse de la crise des subprimes.. Lire la suite sur le site du Figaro..

    Original link path: /dans_la_presse/
    Open archive





  • Archived pages: 963