www.archive-fr-2012.com » FR » J » JEMEFAISAUGMENTER

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 196 . Archive date: 2012-12.

  • Title: C'est décidé, je me fais augmenter !
    Descriptive info: .. Accueil.. > C'est décidé, je me fais augmenter !.. Conseils d'experts.. Parce que vous le valez bien !.. Savoir négocier ses augmentations : un atout-clé dans une carrière.. Dis-moi comment tu manages, je te dirai si tu seras augmenté.. A chacun son meilleur moment.. Quand peut-on demander une augmentation ?.. Les mauvaises raisons pour demander une augmentation.. Psychologie d'une négo.. Qu'est-ce que je vaux ? Notre rapport au salaire.. Vaincre la peur de demander une augmentation.. Et la crise, alors ?.. Augmentations sous conditions.. Trois profils gagnants malgré la crise.. Y aller ou pas ?.. Le cas des entreprises en crise.. Juridique.. Salaires : quels sont vos droits ?.. Les litiges les plus fréquents.. Documents contractuels.. Comprendre son bulletin de paie.. Décrocher une augmentation pas à pas.. Avant la négo : se préparer !.. Préparer sa négociation : l indispensable check-list.. Chiffrer sa demande : les outils pour benchmarker son salaire.. Rémunération : quels éléments négocier ?.. Pendant la négo.. Les 6 erreurs fatales pendant la négo.. Les 5 arguments gagnants pour négocier son salaire.. Après la négo.. Que faire si c est « non » ?.. Témoignages : ils l ont fait !.. Bingo !.. Dans les coulisses d une négociation à 180 K.. « J ai gagné +7,5 % pendant la crise ».. « + 4% sur mon bonus ».. Raté !.. « On m'a refusé une augmentation ».. J'ai peur de demander une augmentation.. Dans la peau de l'employeur.. La négo salariale vue côté employeur.. Un DRH témoigne.. En savoir plus.. Sites web.. Les outils en ligne pour évaluer son salaire..  ...   Tous les employeurs le savent et ils conservent toujours un petit pécule qu'ils partagent entre les cadres qu'ils jugent les plus méritants.. En être ou pas, ne dépend pas seulement du bilan de son année de travail, de ses objectifs atteints et de ses missions réussies.. Il faut persuader l'autre que l'on mérite d'être augmenté.. Et surtout, s'en persuader soi-même.. Car en ces temps de crise, l'autocensure est reine.. A force d'entendre et de lire que les entreprises vont mal, les cadres n'osent même plus se lancer.. Or, le vieil adage « qui ne demande rien, n'obtient rien » est d'autant plus d'actualité pendant les périodes difficiles.. Heureusement, certains osent.. Selon notre baromètre réalisé avec l'Ifop, 55% des cadres interrogés ont pris leur courage à deux mains.. Au final, 36% d'entre eux seulement ont été augmentés en début d'année.. A leur décharge, le coffret.. « C'est décidé, je me fais augmenter »,.. avec ses conseils, ses témoignages et ses avis d'experts n'existait pas encore.. Alors, il ne vous reste plus qu'à vous y plonger pour faire remonter ces scores.. D'autant que le risque encouru est plus que minime.. Se voir refuser une augmentation n'est pas un simple retour à la case départ.. C'est une manière de rappeler sa valeur à son employeur et un jalon posé pour l'avenir.. Sylvia Di Pasquale et l'équipe Cadremploi.. fr - 2009.. Vos réactions, vos témoignages :.. jemefaisaugmenter@cadremploi.. Haut.. 2010 Cadremploi.. Découvrez toute la collection "C'est décidé".. Cadremploi.. Qui sommes-nous ?.. Contacts.. Services.. Twitter :.. @Cadremploi.. Les offres.. Ils recrutent.. Sites Adenclassifieds.. Adenclassifieds.. AdenEmploi Network.. Sites partenaires.. Annuaire des sites..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Savoir négocier ses augmentations : un atout-clé dans une carrière
    Descriptive info: >.. > Savoir négocier ses augmentations : un atout-clé dans une carrière.. Bienvenue à notre époque.. Une ère où tout professionnel doit posséder des qualités commerciales, mais où négocier avec son employeur apparaît rarement comme une compétence clé.. Et pourtant, ça l'est !.. Dans les entreprises françaises, « salaire » va de pair avec « confidentiel ».. Une omerta où la transparence entre collègues est tout sauf encouragée.. Surtout chez les cadres : l'individualisation des rémunérations s'est tellement généralisée que le chacun pour soi domine sur le tous ensemble.. Evidemment, ceux qui ne savent pas négocier se retrouvent vite lésés.. Et, vous n'allez pas le croire, malgré nos recherches aux quatre coins de l'Hexagone, nous n'avons pas trouvé d'entreprises qui entraînent leurs cadres faiblards en négo salariale à acquérir cette compétence.. D'ailleurs la perception de cette compétence n'est pas la même dans toutes les entreprises.. Sacro-saintes grilles.. « Tout d'abord,  ...   parfois pour les cadres.. Une compétence parfois mal vue.. Du côté des entreprises plus ouvertes à la négociation, l'ancienne DRH Marielle Ploussard ne pense pas que savoir négocier son salaire soit généralement perçu comme une compétence clé par les employeurs.. Isabelle Chabran.. observe cependant que.. « c'est davantage reconnu comme une qualité pour les professions à vocation commerciale, les métiers du conseil, de la recherche ou encore les ingénieurs.. ».. Un atout-clé pour sa carrière.. Qu'à cela ne tienne.. « Mais c'est tout de même un réel atout pour un cadre, car il est toujours bon de savoir se vendre ».. , précise Marielle Ploussard.. Marie Gohin la rejoint sur ce point :.. « si elle n'apparaît pas comme une compétence clé pour l'employeur, elle l'est pour le cadre.. Savoir négocier, c'est savoir mettre en avant ses compétences, un élément aujourd'hui capital sur le marché du travail.. Sandrine Guinot © Cadremploi..

    Original link path: /index.php?id=371
    Open archive

  • Title: Dis-moi comment tu manages, je te dirai si tu seras augmenté
    Descriptive info: > Dis-moi comment tu manages, je te dirai si tu seras augmenté.. Rouages essentiels de l'entreprise, les managers sont les premiers au front.. A eux de maintenir le moral des troupes.. Doigté, optimisme et sens de l'écoute sont bankables en cette période de doute.. A vous de valoriser votre performance immatérielle et de la faire récompenser.. « La crise, c'est le temps des leaders.. Sur une piste verte, vous ne voyez pas les meilleurs skieurs.. Alors que sur une noire, ils se révéleront tout de suite »,.. tranche Thierry Magin, associé gérant chez MCR, un cabinet conseil en stratégie de rémunération.. La métaphore est parlante.. Dans l'adversité, certains dévoilent tous leurs talents.. Et pas toujours ceux que l'on croit.. « On est souvent surpris par ceux qui résistent,.. observe Thierry Magin, associé gérant chez MCR, un cabinet spécialisé en stratégie de rémunération.. Les turbulences requièrent des ressources particulières, du ressort.. ».. Le charismatique.. Il insuffle motivation et dépassement de soi à son équipe.. C'est le chef incontesté qui assure et dont l'aura emballe tout le monde.. Beaucoup de grandes entreprises (L'Oréal, Alcatel-Lucent.. ) ont lancé des programmes de « leadership » pour former leurs cadres supérieurs à la gestion d'équipe et au management.. Aujourd'hui, elles en récoltent les fruits car c'est dans ces temps tumultueux qu'un manager audacieux est le plus précieux.. « On manque de leaders en France,.. regrette l'associé de MCR,.. de gens capables d'apprendre dans un environnement mouvant, de construire une vision différente, de la transmettre à son équipe et de la transformer en actions concrètes.. Son savoir-faire est reconnu.. « Il est crédible techniquement par rapport à son passé.. Il sait accompagner les autres.. Pédagogue, il s'impose avec naturel ».. , égrène Farid Marouani, fondateur et directeur général de 3E Habitat, une PME francilienne spécialisée dans les énergies renouvelables.. Si vous appartenez à cette catégorie enviée, l'entreprise aura à c ur de vous choyer.. A condition de ne pas trop étouffer les autres.. L'humilité reste une valeur sûre.. Le créatif.. Avec  ...   qui écoute, qui comprend et qui rassure est très précieux.. C'est aussi l'avis de Didier Barla, responsable d'agence chez 3E Habitat.. « La meilleure mentalité, c'est celle de l'équipe.. Tout seul, je ne peux pas y arriver.. Je suis tributaire de techniciens, de monteurs.. Il faut créer une homogénéité entre eux,.. raconte cet ancien chef d'entreprise dans le bâtiment.. Si on réussit ensemble, c'est normal que tout le monde en bénéficie.. La plupart des études le montre : les cadres aspirent à plus de reconnaissance et de compréhension.. Seul un salarié sur deux se sent soutenu par son manager, selon u.. ne enquête de la Cegos sur le climat social publiée en octobre 2009.. Une défiance qui engendre absentéisme et conflits.. D'où l'importance d'avoir des responsables humains, transparents, qui ont un langage de vérité.. « Un bon manager est celui qui recréé des espaces de motivation ».. , pense Thierry Magin.. Le turnover est un bon indicateur de malaise dans une équipe.. Pour être augmenté, mieux vaut donc avoir des collaborateurs fidèles et soudés.. Une mauvaise ambiance déborde vite des murs de l'entreprise et rejaillit infailliblement sur l'image de la société.. Le fidèle.. C'est un peu le manager de la vieille école.. Celui qui voue une fidélité totale à son entreprise.. Plutôt utile en ces temps de défiance.. Si la fidélité fait partie des valeurs fortes de l'entreprise, elle aura tendance à valoriser ce type de profils,.. analyse Thierry Magin.. Ailleurs, cela peut être perçu comme un handicap car trop muselant.. Car ces « p'tits chefs » en place depuis longtemps, deviennent souvent autocrates : ils délèguent peu et ne font confiance qu'à eux-mêmes.. Conscient sou aveugles, ils peuvent brider l'autonomie et la créativité de leurs troupes.. Une poigne qui peut être rassurante dans des secteurs traditionnels (production.. ).. Mais vite étouffante dans des activités qui reposent sur l'esprit d'initiative des salariés (marketing.. Etre fidèle et croire à l'avenir de sa société certes.. A condition de ne pas tomber dans l'excès.. Emmanuelle Souffi © Cadremploi..

    Original link path: /index.php?id=372
    Open archive

  • Title: Quand peut-on demander une augmentation ?
    Descriptive info: > Quand peut-on demander une augmentation ?.. Les avis des experts divergent sur le moment le plus propice pour demander une augmentation.. Voici cinq contextes types et leurs arguments pour se lancer ou pas.. Opération délicate, le choix du bon moment est pourtant essentiel car il aura une grande influence sur l'issue favorable de votre requête.. Une chose est sûre : n'agissez pas sur un coup de tête mais soyez observateur afin de profiter du meilleur contexte.. Contexte n° 1 : l'entretien annuel.. OUI et NON.. Même si, à l'origine, l'entretien annuel d'évaluation n'a pas pour vocation de parler rémunération, dans la pratique, c'est le moment le plus utilisé pour évoquer le sujet.. Mais.. « l'instant n'est guère propice ».. , estime le directeur du cabinet Alizé Consultants, Jean-Marc Meillaud.. À cette période, l'ensemble des collaborateurs ont l'occasion de monter à la charge, constate-t-il, et les augmentations consenties sont donc assez souvent minimes.. Ce n'est pas l'avis de Marielle Ploussard, conseillère RH et coach :.. « l'idéal est d'avoir des moments établis dans l'année pour évoquer cette question.. Collaborateurs, managers, tout le monde se met dans les conditions.. Ce n'est alors plus un tabou mais un élément normal de la vie d'une entreprise.. La question des salaires est ainsi abordée, de manière naturelle et rituelle, dans les entreprises anglo-saxonnes.. Un système jugé très intéressant par Marielle Ploussard.. Contexte n° 2 : un succès.. OUI à 100%.. Vous avez doublé votre chiffre d'affaires, vous venez de conclure une vente clé, vos heures supplémentaires ont permis de boucler rapidement un gros dossier malgré l'absence de  ...   moins forte possible »,.. conseille la psychologue spécialisée en coaching, Marie Gohin.. Les bonnes dispositions de votre manager dépendent également du contexte de l'entreprise.. « Si la société va mal ou si le manager n'a pas de visibilité, il ne sera pas à l'écoute ».. , confirme Marielle Ploussard.. Contexte n°4 : un revers.. NON.. Votre service vient d'essuyer un échec, votre plus gros client part à la concurrence : l'heure n'est pas aux réclamations.. « Il faut avoir des atouts en main, être à son avantage, pour négocier une augmentation ».. , constate Jean-Marc Meillaud.. Et pour cela, il est essentiel de s'appuyer sur des éléments qui apportent une valeur ajoutée à l'entreprise.. « Ayez du factuel, du tangible, des arguments qui ne soient pas discutables ».. , conseille Marielle Ploussard.. Contexte n° 5 : une discussion informelle.. Un déjeuner d'affaires, une visite chez un client, en voiture, lors d'un salon ou d'un colloque.. Si le moment choisi demeure à caractère professionnel mais s'avère plus détendu qu'au bureau, il ne faut pas hésiter à saisir sa chance, estime Jean-Marc Meillaud :.. « cela ne signifie pas que cet entretien ne doit pas être préparé.. Il s'agit juste de rééquilibrer la balance afin que la relation soit moins sur une tonalité dominant/dominé.. Ce n'est pas l'avis de Marielle Ploussard.. L'ancienne DRH considère que toute négociation, même d'ordre salarial, exige deux joueurs avertis.. « On ne prend pas son manager par surprise.. Bien négocier demande de faire preuve de professionnalisme.. Cela sous-entend prendre rendez-vous et annoncer la couleur ».. , recommande-t-elle.. fr - 2009..

    Original link path: /index.php?id=200
    Open archive

  • Title: Les mauvaises raisons pour demander une augmentation
    Descriptive info: > Les mauvaises raisons pour demander une augmentation.. Attention, terrain glissant ! Mieux vaut éviter ces arguments pendant une négociation salariale.. Problèmes personnels.. - Votre loyer est à la hausse.. - Votre conjoint vient de perdre son emploi.. - Vous souhaitez devenir propriétaire.. - Votre enfant entreprend des études supérieures.. Attention : peu de chances de voir votre demande d'augmentation aboutir pour ces raisons.. Ce sont des arguments autocentrés fréquemment utilisés par les salariés,.. «.. mais l'employeur ne peut pas les entendre,.. observe l'ancienne DRH,  ...   éléments liés à la performance de l'entreprise et à celle du marché.. Comparaison contestable.. C'est injuste, votre collègue est payé plus que vous.. Attention, terrain très glissant : a-t-il le même niveau d'expérience ? Sa contribution est-elle identique à la vôtre ? Son rôle dans l'entreprise n'est-il pas plus large que le vôtre ?.. « On a souvent une vision erronée lorsqu'on parle d'une seule personne,.. enchaîne Marielle Ploussard.. Mieux vaut axer ses comparaisons sur des données globales.. Une vision plus large est davantage objective..

    Original link path: /index.php?id=390
    Open archive

  • Title: Qu'est-ce que je vaux ? Notre rapport au salaire
    Descriptive info: > Qu'est-ce que je vaux ? Notre rapport au salaire.. Culture, éducation, regard des autres et estime de soi sont autant d'éléments qui influencent notre rapport au salaire.. Si chacun l'envisage différemment, il demeure une donnée importante pour tous, mais une donnée quelque peu faussée par notre société.. Même si nous n'apportons pas tous la même réponse à la question « qu'est-ce que je vaux ? », généralement le salaire représente pour nous un moyen de reconnaissance.. « De nos compétences, de notre mode de vie, mais aussi de notre statut, de notre place dans la société ».. , développe Marie Gohin, psychologue spécialisée en coaching.. Au commencement il y a donc le regard de l'autre.. « Celui-ci est différent si l'on est un homme ou une femme ».. , précise Isabelle Chabran.. L'avocate-conseil, docteure en sociologie des relations de travail, constate en effet que cette question est encore plus sensible lorsqu'on est de sexe masculin.. La valeur de ces messieurs étant beaucoup plus fréquemment associée au montant de leur rémunération.. La donne change pour les femmes :.. « le fait d'avoir toujours été considérées comme des « seconds salaires » les rend beaucoup plus libres vis-à-vis de cette question,.. poursuit-elle.. Cela se ressent dans leurs choix de métier.. Elles ne privilégient pas forcément le salaire mais plutôt des fonctions qui les attirent, des missions qui leur plaisent.. Le  ...   coaching se souvient :.. « il avait opté pour un travail à la chaîne payé au SMIC alors qu'il aurait pu prétendre à bien plus, mais le plus important pour lui était que son travail lui permettait d'avoir l'esprit libre pour penser toute la journée ».. Une idée de liberté toute personnelle.. Les dérapages de notre société.. Le tabou que représente le salaire dans notre société complique également notre rapport à la rémunération.. « Dans le monde de l'entreprise, il y a encore trop de non-dits.. Ce sujet manque de transparence ».. , appuie Marie Gohin.. Isabelle Chabran identifie pour sa part un autre facteur, source de mauvaise influence sur notre rapport au salaire.. « On a survalorisé les métiers qui rapportent de l'argent au détriment des métiers qui avaient une utilité sociale, cela change notre manière de nous évaluer.. La docteure en sociologie des relations de travail estime que notre société doit, de manière urgente, remettre le salaire à sa juste place.. Cela passe par une revalorisation de certains métiers et une réduction des écarts de rémunération.. Pour Isabelle Chabran, il faut également renouer avec le pacte social que notre société a rompu :.. « avec un SMIC qui ne permet plus de vivre décemment, on dévalorise le travail en lui-même.. Aujourd'hui celui qui réussit, ce n'est pas celui qui travaille mais celui qui gagne au loto ! »..

    Original link path: /index.php?id=374
    Open archive

  • Title: Vaincre la peur de demander une augmentation
    Descriptive info: > Vaincre la peur de demander une augmentation.. La peur n'est jamais une bonne compagne.. Lors d'une demande d'augmentation, étape nécessitant une bonne dose d'assurance et de confiance en soi, elle fait même figure d'ennemie.. Oui mais comment l'éradiquer ?.. Vous craignez de demander une augmentation ? Mais pourquoi avez-vous peur ? Quels sont les motifs de votre crainte ?.. « La peur de demander fait souvent partie de notre éducation ».. , constate la conseillère RH, Marielle Ploussard, surtout lorsqu'il s'agit de rémunération.. Mais au-delà du phénomène culturel, bien d'autres facteurs peuvent susciter cette angoisse.. « Certains craignent de ne pas trouver les bons arguments ou de ne pas savoir s'exprimer correctement.. D'autres encore ont peur de subir un échec ».. , illustre la psychologue spécialisée en coaching, Marie Gohin.. Pour vaincre sa peur, il faut donc commencer par en identifier l'origine.. Peur de l'échec ? Il faudra alors tout mettre en uvre pour relativiser :.. « envisager le pire permet de se préparer aux objections de son patron, mais il est aussi important de considérer les alternatives positives.. Cela rassure ».. , constate Marie Gohin.. Peur de ne pas être reconnu ?.. « Pourquoi ne pas  ...   est également primordial selon Marielle Ploussard :.. « plus on recueille d'éléments concrets et de données chiffrées, moins on aura peur.. Car plus on s'appuie sur du factuel, plus on gagne en objectivité et plus on prend de la distance.. La préparation se dessine donc comme le seul remède efficace pour combattre sa peur.. « Qui dit peur, dit grand stress,.. analyse Marie Gohin.. Mais lorsqu'on est bien préparé, le stress diminue.. Les mises en situation recueillent également l'approbation de Marielle Ploussard :.. « la meilleure parade c'est vraiment de s'entraîner et de s'entraîner encore.. Une personne de votre entourage peut tout à fait vous servir de « sparing partner ».. Mais pour vous faire véritablement prendre conscience de vos forces et de vos faiblesses, mieux vaut privilégier une personne qui connaît bien les rouages de l'entreprise.. « On peut s'exercer avec un consultant, un coach, mais il peut aussi être intéressant de pratiquer quelques exercices de mises en situation avec une personne qui a déjà recruté.. Il n'existe donc pas de recette miracle pour vaincre la peur de demander une augmentation.. Cet adversaire se combat à l'usure.. Organisation et préparation seront vos meilleures armes pour remporter cette bataille..

    Original link path: /index.php?id=379
    Open archive

  • Title: Trois profils gagnants malgré la crise
    Descriptive info: > Trois profils gagnants malgré la crise.. Malmenées par la conjoncture, les entreprises sont prises entre deux feux : ne pas déraper au niveau des budgets et préserver le moral des troupes.. Du coup, elles se montrent très sélectives.. Pour décrocher une augmentation cette année, il faut être sur-performant, occuper un poste clé ou être un junior confirmé.. + 2,6 % d'augmentation en 2010 selon le cabinet Hewitt.. En matière de rémunération, 2010 sera comme 2009 une année chiche.. Face à la tempête économique, les entreprises font comme elles peuvent avec des budgets serrés.. « Elles possèdent deux leviers : le variable, pour rémunérer la performance, et l'augmentation salariale pour valoriser la compétence », résume Valérie Jaunasse, consultante ressources humaines à la Cegos.. Avec peu, elles vont devoir faire beaucoup, c'est-à-dire, maintenir le pouvoir d'achat et surtout la motivation de salariés fortement mis à contribution en période de crise.. Pour repartir de bon pied une fois les turbulences passées.. Etre performant.. Condition.. sine qua none.. , pas de coups de pouce sans résultats.. Si les augmentations générales ont fait un retour en force chez les cadres, la plupart des entreprises privilégie l'individualisation.. C'est le choix fait par 88 % des DRH interrogés par la Cegos en 2009.. « Les entreprises vont renforcer la sélectivité de leurs augmentations individuelles », présage Valérie Jaunasse, consultante au cabinet de ressources humaines.. Avoir réalisé ses objectifs annuels, généré du chiffre, déniché de nouveaux business.. En matière d'évaluation, les DRH ont développé une tuyauterie sophistiquée pour couper court aux contestations.. « Il est important d'avoir un référentiel clair, basé sur des critères qualitatifs et quantitatifs, transparent  ...   business, chefs de projet complexes et à forte valeur ajoutée, ingénieur en recherche et développement, managers expérimentés au carnet d'adresse bien fourni, acheteurs et gestionnaires de coûts.. Ces éléments cruciaux varient d'un secteur à l'autre.. Mais une chose est sûre : sans eux, la société risque de céder du terrain à ses concurrents.. Un expert au savoir-faire recherché aura toutes les chances de faire entendre ses revendications cette année.. Car l'entreprise sait qu'elle aura beaucoup de mal à le remplacer.. Sauf à y mettre le prix.. Ce qui peut revenir beaucoup plus cher qu'accorder une rallonge.. Etre un junior confirmé.. Même si ce n'est plus l'euphorie du début des années 2000, les jeunes diplômés avec expérience restent chouchoutés.. Surtout dans les métiers en tension sur le marché du travail (télécoms, travaux publics, environnement.. Formés aux méthodes maison, les 25-30 ans peuvent être tentés de mettre le nez à la fenêtre.. La fameuse génération Y aime prendre des risques.. Et préfère s'en aller plutôt que de ronronner dans un poste.. Les employeurs savent donc qu'ils doivent les fidéliser en vue de la reprise.. « Quand la guerre des talents repartira et que les entreprises se battront pour les mêmes profils, celle qui aura laissé filer ses juniors à potentiel sera fort dépourvue », prévient Thierry Magin, associé gérant chez MCR, un cabinet spécialisé dans les stratégies de rémunération.. Parmi les élus, hormis ceux qui ont obtenu des résultats forts, les jeunes qui ont été « oubliés » les années passées et dont le salaire est en décalage avec le prix du marché.. Les entreprises les revalorisent de peur de les voir partir..

    Original link path: /index.php?id=392
    Open archive

  • Title: Le cas des entreprises en crise
    Descriptive info: > Le cas des entreprises en crise.. Un plan de licenciement est en cours, le chiffre d'affaires accuse un recul de 20 %.. En un mot, votre entreprise va mal.. Toutefois, vous estimez que votre performance individuelle justifie une augmentation.. Devez-vous réfréner vos envies ou passer à l'action ? Là encore, les avis des experts divergent.. Délicate situation que d'oser demander une augmentation lorsque son entreprise va mal.. Pour certains experts, cette alternative n'est tout simplement pas envisageable.. « Un contexte difficile n'est absolument pas propice à une telle requête,.. déclare Jean-Marc Meillaud.. Ce sont des moments où il faut savoir faire preuve d'esprit de corps, se montrer solidaire.. Le directeur du cabinet Alizé Consultants va plus loin :.. « en ce qui me concerne cela va contre  ...   managers ».. , observe-t-elle.. Ces derniers peuvent donc tenter leur chance.. Ancienne DRH, aujourd'hui conseillère RH et coach, Marielle Ploussard rejoint Marie Gohin sur ce point :.. « le collaborateur n'a pas à se mettre à la place de son employeur.. Si sa requête est légitime, il est dans son intérêt de monter au créneau tout de suite, même si la situation de l'entreprise n'est pas idéale.. ».. Elle envisage d'ailleurs cette période de crise comme particulièrement propice si l'on sait argumenter avec un objectif à plus long terme.. Peu de chance en effet que la requête soit immédiatement couronnée de succès,.. « en revanche, ceux qui osent défendre leurs intérêts durant cette période gagnent des points.. Dès que l'entreprise ira mieux, ils figureront certainement parmi les premiers augmentés..

    Original link path: /index.php?id=226
    Open archive

  • Title: Les litiges les plus fréquents
    Descriptive info: > Les litiges les plus fréquents.. Variable, primes ou avantages en nature, le salaire n'est pas seulement constitué de la rémunération fixe.. Élément essentiel du contrat de travail, il fait pourtant l'objet de litiges récurrents.. Quels sont ces points d'achoppement ?.. Tous les salariés n'en ont pas suffisamment conscience, mais.. « la rémunération est un point essentiel du contrat de travail.. , insiste David Dumarché, avocat en droit social et en droit du travail.. Elle ne peut en aucune manière faire l'objet d'une modification sans l'accord préalable du salarié.. En clair, même si votre patron veut vous augmenter, il doit tout d'abord recueillir votre approbation.. La Cour de Cassation a même déjà reconnu à un salarié qui avait été augmenté sans être consulté le droit de refuser cette nouvelle rémunération.. « Celle-ci lui avait parallèlement fait perdre certaines aides.. Son niveau de vie était au final plus faible avec l'augmentation ».. , explique le collaborateur du cabinet Kahn Associés.. Le casse-tête du variable.. Beaucoup plus récurrents : les litiges portant sur les rémunérations variables.. « Grille des objectifs, pourcentage de la rémunération, manière de calculer la prime : certains employeurs pensent, à tort, qu'ils peuvent modifier ces éléments de manière unilatérale ».. , observe Isabelle Chabran, avocate-conseil et docteure en sociologie des relations de travail.. Pourtant, la jurisprudence est inflexible sur ces points.. Elle a agi en plusieurs temps :.. « la première étape a été de dire, si le salarié n'est pas d'accord avec la modification, on revient alors aux modalités initiales prévues dans le contrat de travail ».. , retrace Isabelle Chabran.. Maintenant la justice va plus loin :.. « elle s'arroge la possibilité de se substituer à l'employeur.. Elle peut ainsi décider de fixer des objectifs qu'elle estime atteignables ou décider du pourcentage du variable ».. , précise-t-elle.. Pour autant, ces litiges se soldent souvent en faveur des employeurs devant les Prud'hommes :.. « cette juridiction n'est pas très à l'aise avec les questions techniques ou très pointues.. En revanche, la Cour d'Appel ne se laisse plus tromper sur ces sujets ».. , note l'avocate-conseil.. Homme, femme et équité salariale.. L'équité salariale entre hommes et femmes est encore loin d'être atteinte en terre hexagonale.. « Nous disposons de mesures légales depuis 1982 mais le premier arrêt en cette matière ne date que de 2006.. Selon Isabelle Chabran, il a fallu que les femmes prennent conscience qu'elles n'étaient pas seulement « un second emploi ».. Car les traditions ont la vie dure, comme le  ...   des renseignements parfois difficilement accessibles ».. , explique David Dumarché.. L'institution a tendance à chercher une résolution amiable du litige mais elle peut aussi saisir les autorités pénales et aider à constituer un dossier pour aller devant les Prud'hommes.. Discrimination au diplôme.. le début de la fin.. En matière de rémunération, la justice a récemment rendu une décision très importante d'après Isabelle Chabran.. Dans un arrêt du 16 décembre 2008, la Cour de Cassation s'est intéressée à la discrimination salariale sur la base du diplôme.. Concrètement, voici ce qu'elle a énoncé :.. « s'il ne peut pas prouver que les connaissances acquises par le diplôme apportent des compétences particulières, utiles et utilisées dans la fonction exercée, l'employeur ne peut alors pas opérer de discrimination salariale par le diplôme ».. Avec cette décision, la poussiéreuse et traditionnelle survalorisation française des diplômes pourrait, à l'avenir, subir quelques bouleversements.. * Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Égalité.. Prévenir plutôt que guérir.. La rémunération est un élément complexe qui mérite d'être étudié avec attention.. Au moment de la signature du contrat de travail, il est capital de veiller à ce que le plus d'éléments possibles soient stipulés.. « C'est notamment très important en ce qui concerne la partie variable de la rémunération.. La clause la concernant doit être la plus lisible et précise possible ».. , insiste l'avocate-conseil Isabelle Chabran.. Mode de calcul du pourcentage, fixation des objectifs, date du versement sont à regarder de près.. « Le paiement d'une prime ne peut en aucune façon comporter une condition de présence ».. , illustre David Dumarché, avocat en droit du travail.. Idéalement ce type de clause doit présenter des exemples concrets.. « afin de voir ce qui se passe si les objectifs sont atteints et s'ils ne le sont pas.. Les heures supplémentaires des cadres doivent être rémunérées.. S'ils ne sont pas cadres dirigeants, collaborateurs en forfait jour ou disposant d'un avenant à leur contrat, les cadres, comme les autres salariés, sont soumis à la durée légale du temps travail, soit 35 heures.. Un élément que les entreprises sont encore loin d'avoir assimilé.. Dans les mentalités, les cadres n'ont pas à réclamer le paiement de leurs heures supplémentaires.. Pourtant.. ,.. avec des éléments concrets en main, notamment des documents de travail ou des e-mails datés prouvant que l'on a travaillé durant les vacances, le soir ou le week-end.. on obtient assez facilement gain de cause devant les Prud'hommes »,.. observe David Dumarché, avocat conseil en droit du travail..

    Original link path: /index.php?id=228
    Open archive

  • Title: Comprendre son bulletin de paie
    Descriptive info: > Comprendre son bulletin de paie.. L'article L3243-2 du Code du travail oblige votre employeur à vous remettre un bulletin de paie lors du paiement de votre salaire.. Pour autant, la forme de ce document ne fait l'objet d'aucune mesure légale.. Il en existe donc de nombreuses variantes, mais qui doivent toutes intégrer certaines mentions.. Voici votre bulletin de paie par le menu.. 1.. En amuse-bouche : l'identité.. Tout commence par les présentations.. Tout en haut de votre bulletin sont déclinées votre identité et celle de votre employeur.. Vos deux adresses sont également mentionnées.. Doivent aussi être indiqués : le numéro de SIRET de l'entreprise, son code d'activité principale (APE) et son numéro de cotisant URSSAF.. Le cas échéant, il sera fait mention de la convention collective applicable à l'entreprise.. Figurent également dans cette première partie :.. - la définition de votre poste, donnée par le grade, l'échelon et/ou le coefficient correspondant.. - votre numéro de sécurité sociale.. - votre date d'entrée dans l'entreprise.. - la période de travail correspondant au salaire payé.. 2.. En entrée : la rémunération brute.. « En ce qui concerne la rémunération, les quatre premières lignes du bulletin sont importantes ».. , note David Dumarché,.. avocat en droit social et droit du travail pour le cabinet Kahn Associés.. Ici figurent les indications concernant votre salaire brut :.. - votre traitement de  ...   regroupement des prélèvements sociaux et fiscaux, à condition que ces derniers soient perçus par le même organisme collecteur.. Six grandes catégories existent :.. - Sécurité sociale et Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.. - Assurance chômage.. - Retraite complémentaire obligatoire.. - Prévoyance.. - CSG et CRDS.. Sachez par ailleurs que votre employeur peut supprimer les lignes relatives aux cotisations patronales de la sécurité sociale.. Mais il devra alors vous en envoyer un récapitulatif détaillé annuellement.. 4.. Le dessert : le salaire net.. Voici la dernière partie du menu, celle qui nous laisse toujours un peu sur notre faim.. Votre salaire net à payer doit y apparaître de manière très lisible.. Vos congés payés acquis et restant à prendre sont également indiqués.. Apparaît aussi un récapitulatif des charges salariales et patronales établissant ainsi votre coût global pour le mois et en cumul sur l'année.. Dernier élément important : votre cumul net imposable.. Il doit ressortir clairement.. Son montant du mois de décembre est celui que vous reporterez dans votre déclaration d'impôt.. Attention aux malentendus.. La lecture d'un bulletin de paie est loin d'être une sinécure, méfiance donc avant d'entamer une action en justice :.. « les erreurs d'interprétations sont fréquentes ».. , constate David Dumarché.. Une interrogation, une erreur observée ?.. « Il faut toujours prendre conseil auprès d'un spécialiste, un avocat ou un professionnel des ressources humaines..

    Original link path: /index.php?id=229
    Open archive





  • Archived pages: 196