www.archive-fr-2012.com » FR » J » JEANZIN

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 624 . Archive date: 2012-07.

  • Title: Jean Zin | Ecologie-politique, ère de l'information et développement humain
    Descriptive info: .. Jean Zin.. Ecologie-politique, ère de l information et développement humain.. Recherche.. Menu principal.. Aller au contenu principal.. Aller au contenu secondaire.. Sciences.. Politique.. Philosophie.. EcoRevo.. Bio.. Contact.. Navigation des articles.. Articles plus anciens.. Ne pas surestimer nos moyens.. Le.. Lundi 9 juillet 2012.. par.. - 1 357.. 52.. Passée la période des élections et des espérances révolutionnaires les plus folles, nous voilà revenus au sol et la situation est encore plus.. catastrophique.. qu on ne veut bien le dire.. Tout semble perdu sur tous les fronts avec des marges de manoeuvres réduites à la portion congrue.. Dream is over.. Le plus grave, on ne le répétera jamais assez, ce sont les problèmes écologiques qui s annoncent de plus en plus insolubles avec le développement des pays les plus peuplés (après Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, qu on désigne sous le nom de BRICS, voici venir les «.. Next eleven.. » dont l économie décolle : Bangladesh, Égypte, Indonésie, Iran, Corée, Mexique, Nigeria, Pakistan, Philippines, Turquie, Vietnam ) alors qu on se dirige vers un pic de population où la pression sur les ressources sera à son maximum.. Dans l immédiat, ce sont les problèmes économiques qui sont destinés à s aggraver durablement en attendant le krach de la dette et le retour de l inflation.. La pression budgétaire se combine à la pression du développement des autres continents pour démanteler les protections sociales et mettre à mal notre modèle européen.. Lire la suite.. |.. News.. |.. Crise.. ,.. Ecologie.. Révolution.. 52 commentaires.. Jacques Robin, souvenirs mêlés.. Samedi 7 juillet 2012.. - 118.. 6.. A part mon intérêt pour les sciences et une interdisciplinarité qui s exprimait déjà dans mon.. Prêt-à-penser.. de 1994, rien ne me destinait à m intéresser au.. GRIT.. , un de ces rares think tank à la française que Jacques Robin avait fondé sous le nom de groupe des dix en 1966 avec Henri Laborit et Edgar Morin.. J étais dans un tout autre univers, plus préoccupé de Debord et Lacan, bien que prenant mes distances avec l un comme avec l autre, et plutôt entre Rimbaud et Brel.. En tout cas cela me semblait bien trop.. biologisant.. , presque hors sujet.. Ce en quoi je me trompais lourdement car la théorie de l information et la théorie des systèmes qu ils exploraient sont bien au coeur de notre époque.. Perso.. Grit.. 6 commentaires.. Passage (difficile) sous wordpress.. Mercredi 4 juillet 2012.. - 54.. Mon blog, qui prenait la suite le 20/10/05 du site.. Ecologie Révolutionnaire.. créé en avril 1997 chez wanadoo.. fr, était sous dotclear jusque là, d abord chez jeanzin.. free.. fr puis jeanzin.. fr.. Pour des raisons essentiellement techniques, on vient de passer très difficilement sous wordpress.. J utilise le thème par défaut (.. Twenty Eleven.. ) avec un thème hérité (.. child.. ) pour les modifications de présentation (css).. Il reste pas mal de choses à mettre au point et des plugins à trouver (newsletter pour publier les articles, compteurs, pagination, syntaxe wiki, entre autres), ce qui n est pas aussi facile que je le croyais avec wordpress par rapport à dotclear (ou alors c est payant).. Bien sûr les compteurs des pages ont été remis à zéro à cette date.. Numérique.. Revue des sciences juillet 2012.. Dimanche 1 juillet 2012.. - 140.. Des super-supernovae cataclysmiques.. Des gènes sauteurs dans le cerveau.. La physique spéculative.. Partir coloniser Mars sans retour possible.. Le granite à l origine des multicellulaires.. La première révolution sexuelle, celle du couple.. La supériorité de Sapiens dans la mortalité infantile.. Les premières peintures dateraient de 41 000 ans.. Dissonances cognitives : peur de la mort et foi en Dieu.. Ressusciter les morts.. Prolonger la vie par thérapie génique.. Contrôler le cerveau avec l optogénétique.. La dépression.. Un écran tactile.. avec des boutons physiques !.. Le gratte ciel le plus haut, préfabriqué en 3 mois.. Biologie.. Climat.. Physique.. Revue.. Santé.. Techno.. Une seule solution, la fédération.. Mardi 19 juin 2012.. - 8.. 11.. Il n y a pas eu de.. miracle.. grec.. En fait, hein, il n y a jamais de miracle.. On peut bien sûr trouver que notre chambre toute rose à nous est un véritable miracle dans une France rancie et xénophobe, mais c est un tout petit miracle.. On ne sent aucune velléité de mobilisations sociales capables d en tirer parti comme en 1936.. Pour la relance promise, il ne faut pas s imaginer qu elle puisse être à la hauteur alors que la crise est loin d être finie, qu elle n est pas du tout limitée à la Grèce et que la pression des marchés risque de rogner encore des protections sociales pourtant de plus en plus vitales.. Il y a bien eu quand même le miracle des révolutions arabes qui ont lancé un mouvement mondial d agitation mais dont le résultat est bien éloigné, pour l instant du moins, des espoirs les plus fous des révolutionnaires comme de ceux des démocraties occidentales.. 11 commentaires.. Pour une philosophie de l information.. Dimanche 10 juin 2012.. - 13.. Il semble que la philosophie soit restée bloquée sur la question du langage sans arriver à intégrer la notion d information sinon pour faire une critique superficielle de sa trivialité.. C est d autant plus fâcheux qu elle se trouve incapable dès lors de penser notre actualité qui est celle de l.. ère de l information.. , justement.. Des actualités, il ne sera pas question ici pourtant, ni des journaux d information ni même de la communication ou des réseaux, mais de considérations qui paraîtront beaucoup plus inactuelles sur le concept lui-même d information tel qu il s est manifesté dans le numérique et l informatisation du monde.. Aussi bien les sciences que les modes de vie en ont été profondément affectés sans que cela ne semble avoir beaucoup préoccupé les philosophes, sinon pour des condamnations morales tout-à-fait inutiles et vaines, alors que ce sont ses catégories qui devraient en être bouleversées.. C est ce qu on va essayer de montrer par ce qui relie information et finalité tout comme ce qui sépare l émetteur du récepteur, l information du fait, le logiciel du matériel, dualisme fondamental du corps et de l esprit qui nous coupe de la présence immédiate mais devrait permettre de fonder un véritable matérialisme spirituel.. De quoi renouveler le sens de la vie comme incertitude de l avenir sans laquelle il n y a pas d information qui vaille.. Il serait téméraire de vouloir déduire de prémisses si générales des conclusions un tant soit peu politiques mais on pourrait tirer tout de même de cette base, qui semble si mince, une éthique de la réaction et de la correction de nos erreurs, en tout cas donner un.. nouvel éclairage.. à des questions plus anciennes.. Revue des sciences 06/12.. Vendredi 1 juin 2012.. - 24.. La crise italienne.. L espace est-il discret ?.. Les villes africaines de la Côte des esclaves.. Troubles mentaux, l escroquerie ?.. Taux d acidification record pour les océans.. L énergie solaire en passe de devenir compétitive.. Vers un petit âge glaciaire ?.. Les plantes marines plus importantes que les forêts.. Des virus pour produire de la piézoélectricité.. La méthylation de l’ARN change notre conception de l’expression génique.. Les oiseaux, des bébés dinosaures ?.. La duplication d un gène à l origine du cerveau humain?.. L avantage de Sapiens : les communications longue distance ?.. Les bienfaits de la mort dans notre vie.. La vidéoconférence en hologramme.. Solidoodle, l imprimante 3D à moins de 400 euros !.. Du revenu garanti aux coopératives municipales.. Jeudi 17 mai 2012.. - 7.. Pour publication, suite au colloque à Montreuil pour un revenu social, les 30 et 31 mars 2012 (où je n étais pas) j ai dû fusionner, et améliorer, les deux articles que je leur avais écrit (.. Un revenu pour travailler.. et.. Des coopératives municipales pour des travailleurs autonomes.. ).. Coop.. Gorz.. Revenu.. Travail.. Au-dessus du vide.. Dimanche 13 mai 2012.. - 4.. Je me suis demandé comment on pouvait souhaiter que les choses s arrangent au mieux, à supposer même qu on ait des dirigeants exceptionnels, mais de quelque façon que j envisage la question, je ne vois que la nécessité de.. précipiter la chute.. au plus vite maintenant.. Peut-être un manque d imagination de ma part mais il y a de bonnes raisons de penser qu on ne pourra pas s en sortir sans passer par le défaut de paiement, des dévaluations massives et un retour de l inflation, pas seulement pour les Grecs mais une bonne partie de l Europe et les Etats-Unis au premier chef.. C est un peu répétitif de ma part mais il y a indéniablement encore un risque de krach de la dette, d éclatement de l Europe, de désordres monétaires et de tensions internationales.. Il vaudrait mieux crever l abcès que de faire inutilement durer le supplice.. Prendre le parti pour le tout.. Mardi 8 mai 2012.. - 39.. Les élections présidentielles, sont les élections les plus.. folles.. , celles qui donnent lieu régulièrement aux espoirs les plus démesurés.. On nous promet de changer le monde tous les 5 ans avec force moyens de communication et foules rassemblées.. Crise oblige, cette fois, plus que les autres, une bonne part de l électorat a même cru que cette élection pourrait déboucher sur une véritable alternative et non sur une simple alternance.. Même le président en place s est cru obligé de jouer la rupture avec soi-même ! Or, ce qui frappe derrière le triomphe des discours qui prétendent se faire l expression des désirs collectifs, c est une forme partagée d hallucination collective qui mène à s illusionner sur une possible victoire en prenant la petite partie qu on représente pour le tout d un peuple fantasmé.. Chacun parle au nom du peuple mais pas du même peuple à chaque fois.. Ce n est pas parce qu un président est élu avec un peu plus de 50% des voix qu il n y a pas presque une moitié de l électorat qui n en voulait pas et qui ne va pas disparaître soudain du paysage comme par enchantement.. C est ce qu on ne veut pas reconnaître, l existence des autres.. Il est un fait qu il y a des gens de droite et même des fachos comme il y a des staliniens à gauche, la.. diversité.. est infinie qu on voudrait ramener à l unité d un peuple qui ne se soude pourtant que dans la guerre (si ce n est le sport), n  ...   pauvres, du rejet des immigrés, du mépris des faibles, de la dictature de l argent, si ce n est de la dictature tout court.. On voit bien tous les thèmes défendus par la droite, de la sécurité ou la xénophobie à la défense des riches ou de la réussite individuelle, en tout cas de la culpabilisation des assistés, toute la barbarie humaine même bien refoulée.. On sait que Sarkozy a bâti sa carrière sur le refus de s excuser d être de droite, légitimant au yeux de ses partisans soulagés les positions les plus immorales (sa réplique habituelle étant on ne va pas se gêner ! ).. Un livre qui vient de paraître voudrait nous persuader que c est une erreur de perspective de la gauche d avoir une idée si négative des électeurs de droite, qui seraient eux, plus clairvoyants sur les gauchistes ! Certes, il n est pas imaginable qu il n y ait une droite et une gauche mais il est assez ridicule de vouloir réduire cette division constitutive des démocraties à une question biologique entre réformateurs et conservateurs, refoulant les déterminations sociologiques beaucoup plus prégnantes.. Qu il y ait une droite raisonnable, pourquoi pas, celle que représenterait le prétendu Parti Socialiste par exemple serait encore acceptable, mais les droites actuelles ne semblent pas si bien intentionnées.. Changer de système de vote.. Lundi 26 mars 2012.. La revue.. Pour la Science.. du mois d avril a fait un dossier assez engagé sur les.. élections.. , que ce soit sur l.. énergie.. , la.. sécurité.. ou la.. santé.. , ce qui est quand même assez étonnant pour cette version française de.. Scientific American.. Le plus intéressant, qui m a semblé mériter un article à part, c est la proposition de 2 mathématiciens, Michel Balinski et Rida Laraki, reprise du rapport d’Olivier Ferrand pour Terra Nova.. Réformer l’élection présidentielle, moderniser la démocratie.. , qui consisterait à remplacer le vote par une sorte de note attribuée aux candidats : Excellent, Très bien, Bien, Assez bien, Passable, Insuffisant, à Rejeter.. Ne votez pas, jugez.. ! La proposition est certes critiquable mais elle mérite assurément réflexion.. New Age, le retour.. Jeudi 22 mars 2012.. La mode est au.. revival.. de ce qu on croyait enterré depuis longtemps, occasion de rappeler que rien ne se perd d un passé qu il ne suffit pas de refouler.. Ainsi, il n a pas suffi de la victoire de 1945 pour supprimer tous les fascistes, de même que l écroulement de l URSS n a pas été la disparition de tous les communistes de la terre, même réduits à la portion congrue.. Ce n est pas seulement que ces idéologies survivent et reviennent nous hanter mais que les nazis et les staliniens sont encore parmi nous sous d autres habits néolibéraux ou religieux.. Cependant, l histoire ne se répète pas et les idéologies comme les gens évoluent dans l après-coup de l expérience et la confrontation avec de nouveaux contextes.. Les fascistes d aujourd hui ne sont pas aussi abjects que les fascistes d hier, de même que les communistes qui restent ont beaucoup changé et perdu de leur assurance.. Qu on assiste à une résurgence du passé qui se donne en spectacle ne veut pas dire que ces idéologies tournées vers un temps révolu auraient un quelconque avenir en dépit du retour critique dont elles auraient été capables.. Le nouveau monde numérique dans lequel nous sommes entrés exige de toutes autres idéologies et même un complet renversement des valeurs par rapport au monde industriel qui s achève.. S il faut absolument revenir en arrière pour trouver un appui historique, après le retour à la crise de 1929, à la Commune de 1871, voire à la Bastille de 1789, pourquoi pas revenir à 1967 dont le mouvement des occupations n est pas si loin ? Là aussi, il ne faut pas s attendre à devoir reprendre toutes les extravagances du New Age, le travail de l histoire devant permettre de balayer ses naïvetés et ses outrances, mais c est quand même plutôt dans ce sens qu il faudrait aller plutôt qu un retour au XIXè ou aux 30 glorieuses.. Nous avons besoin de l expression du.. nouvel esprit du monde.. , celui des pirates, de l intelligence et du jeu, de nouvelles valeurs pour une ère nouvelle soucieuse des questions écologiques autant qu éprise de liberté tout comme à l époque psychédélique mais avec les réseaux numériques en plus.. La crise et le déclin de l Occident.. Mercredi 7 mars 2012.. - 5.. 4 ans ! plus de 4 ans déjà que cette crise systémique a.. commencé.. et qu on nous promet qu on en voit la fin, qu elle est déjà derrière nous, qu elle est circonscrite alors qu on attend toujours son dénouement qui tarde à venir pendant que les pays tombent un à un sous le poids de leur dette.. Ce n est pas fini et pourrait durer longtemps encore.. Le temps de l histoire est bien trop lent pour nos vies humaines, on se lasse vite de redire tout le temps la même chose.. J avais déjà averti qu un pilotage à vue pouvait.. retarder.. assez longtemps les inévitables conséquences de cette crise : krach de la dette, effondrement du dollar et retour de l inflation qui devraient inaugurer un nouveau cycle de Kondratieff (de croissance).. Il faut dire que les moyens employés sont démesurés, se chiffrant en milliers de milliards, ce qui donne à chaque fois l impression d une situation maîtrisée alors qu on se met dans une position très instable, comme en surfusion où le moindre incident déclenche une nouvelle crise encore plus grave ! C est effectivement une caractéristique de ces crises systémiques, plus on les retarde et plus elles s aggravent.. juillet 2012.. L.. Ma.. Me.. J.. V.. S.. D.. juin.. 1.. 2.. 3.. 4.. 5.. 7.. 8.. 9.. 10.. 12.. 13.. 14.. 15.. 16.. 17.. 18.. 19.. 20.. 21.. 22.. 23.. 24.. 25.. 26.. 27.. 28.. 29.. 30.. 31.. Normalement tous les liens marchent désormais.. Les revues des sciences ont été corrigées (mais plus on s'enfonce dans le temps et plus on perd des images surtout à partir de 2009).. Tout cela prend un temps fou, pour pas grand chose (ceci dit, les jours de pluie si on s'ennuie, je crois que se plonger dans ces revues des sciences peut dépayser pas mal).. N'hésitez pas à.. signaler.. des dysfonctionnements.. C'est plus efficace que la recherche plus haut uniquement sur le blog.. Soutien.. Merci.. (juillet : 0€).. Derniers commentaires.. olaf :.. Chercher le paradis futur c'est l'enfer, reconnaitre l'enfer présent c.. Il y a 7 heures.. Jean Zin :.. Mais oui, la réalité, c'est qu'on va dans le mur et qu'on n'a pas les.. Il y a 15 heures.. Il faut prendre « les gens tels qu’ils sont » certes ! Comment faire a.. Il y a 17 heures.. Di Girolamo :.. « Il faut partir du réel pour l’améliorer » C’est un peu antinomiqu.. Il y a 18 heures.. La ville, c'est la civilisation et je suis un altermondialiste plus qu.. Il y a 21 heures.. Dans mon esprit l'aménagement des territoires comprend un volet de re.. Il y a 22 heures.. Comme la majorité de la population mondiale est dans les grandes ville.. Il y a 1 jour.. Il s'agit bien d'un territoire ,c'est à dire une entité complète rural.. La démocratie territoriale au sens de la réunion des acteurs d'un même.. Parvenir à un ressenti proche de ce que dit Jean ZIN est sans doute l'.. Il y a 2 jours.. Livres.. 2ème édition augmentée (2012).. Indispensables.. Misère de la morale (Hegel).. L improbable miracle d exister.. L écologie-politique à l ère de information.. Ouvrages en ligne.. L écologie-politique à l ère de l information (paru 2006).. English version intro.. L alternative écologiste (2009).. Le monde de l information (2004).. La complexité et son idéologie (2003).. La production de l autonomie (2001).. Le Prêt-à-penser (1993).. L amour libre (2004).. Le pense-bête (1995).. Textes à relier (2006-2009).. Petite phénoménologie de l esprit illustrée.. Le sens de la vie (2011).. Voilà le travail ! (2012).. Ancien site.. Textes 1992-2006.. Bio-graphie.. Hegel.. - Histoire des religions.. - Les cycles du capital.. - Qu est-ce que l émergence ?.. - L origine de la vie.. - L homme et l animal.. - L émergence de la conscience.. - La mort au coeur de la vie.. - Le génie du plagiat (Newton, Einstein, Debord).. Autres (reliés).. EcoRev.. Droit au revenu 1999-2000.. Wiki Coopératives municipales (ancien).. Wiki Revenu Garanti.. Wiki Monnaies locales.. Coopératives municipales (site indépendant).. Audio et vidéo.. Interventions publiques.. numérique, Gorz, sortie du capitalisme, relocalisation,.. monnaies locales.. Mots-clefs.. Dialectique.. Lacan.. Monnaie.. Les articles les plus lus (07/12).. - 1 357.. - 39.. L avenir radieux.. - 28.. - 13.. L écologie politique, une éthique de libération.. - 12.. La question de la technique.. - 11.. Ni César, ni tribun.. - 10.. Le désir comme désir de l Autre.. - 8.. - 7.. Les plus lus en science.. - 140.. Revue des sciences 03/12.. - 54.. Toute la vérité sur le cannabis ?.. - 48.. Revue des sciences 01/12.. - 42.. - 25.. - 24.. Revue des sciences 09/11.. - 22.. Revue des sciences 02/12.. - 21.. Revue des sciences 03/11.. - 20.. Revue des sciences 07/09.. - 19.. Les plus "populaires".. Néo-fascisme et idéologie du désir.. Revue des sciences 05/11.. La vie incréée.. Revue des sciences 06/11.. Revue des sciences 08/11.. Il n y a pas d alternative !.. Le retour des révolutions (inflation et papy boom).. André Gorz la richesse du possible.. Le frimeur, l idiot et le vendu.. Changer de système de production.. L historicité de l être social (aliénation et liberté).. Revue des sciences 08/09.. Qu est-ce que l écologie politique ?.. Un se divise en deux.. Le sens de la vieillesse et de la mort.. Revue des sciences 05/09.. Le massacre des utopies.. Revue des sciences 03/10.. Pour une physique pluraliste.. Changer le travail, changer la vie !.. Bourse.. Rezo.. net.. David Cameron, idole libérale, touche le fond.. Marc Voline : Traduire Krazy Kat.. Le centenaire d une autre Amérique.. Peugeot ou la fin de l individualisme triomphant.. À la recherche du double tiret perdu.. « Faites chier, vous avez encore ramené un mineur ! ».. Luc Boltanski : Notre avenir est-il démocratique ?.. « Chanter sans autorisation » : introduction aux enjeux du libre.. Quand l agroécologie enrichit les femmes des quartiers populaires.. Terre brûlée.. Feedjit Live Blog Stats.. WordPress.. Contact Form Powered By :.. XYZScripts.. com..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: Sciences | Jean Zin
    Descriptive info: Archives pour la catégorie.. Jeudi 1 mars 2012.. L’archéologie cognitive.. Vers une inversion des pôles ?.. La disparition de Neandertal.. L altitude des nuages en baisse réduit le réchauffement.. L élevage des crevettes une catastrophe écologique.. Un plastique biodégradable et comestible !.. Les dauphins se donnent des noms propres.. Le chimpanzé ne comprend pas quand on pointe du doigt, le chien si.. Les plus anciennes peintures de Neandertal.. Lire les mots dans les pensées.. On lit les mots sur les lèvres.. Le rythme musical serait fractal.. Le séquençage de l ADN pour tous.. L autisme, un problème de synapses.. Les méfaits des nanoparticules sur la santé.. Des lunettes Google à réalité augmentée.. Avec Ubuntu sur Android, les smartphones transformés en PC Linux.. Contrôlez votre skateboard par la pensée !.. Mercredi 1 février 2012.. - 21.. L avenir du travail.. Le vieillissement est dans le sang.. Les premiers multicellulaires.. Pas d origine unique pour l agriculture.. Comment un conducteur devient isolant.. La faute aux microbes.. Des physiciens expérimentent l invisibilité temporelle.. Réchauffement : l’Homme retarde la prochaine glaciation.. Réduire les émissions de méthane et de particules.. Des prises intelligentes.. Standardiser les capteurs.. Réduire le gaspillage.. Les machines à laver polluent la mer.. Sous le fond des océans, la vie primitive.. Le caractère visible par IRM.. Le déclin cognitif commence à 45 ans.. Des psilocybes hallucinogènes contre la dépression ?.. Les autistes ont des bactéries intestinales différentes.. Les bienfaits de l exercice.. La MutMap les nouveaux OGM.. Un smartphone qui se configure avec des puces RFID.. Un hologramme tactile.. Piloter un robot par la pensée.. Homme-Femme, l idéologisation de la science.. Vendredi 27 janvier 2012.. Le dernier numéro de.. Sciences et Avenir.. consacré à la réfutation des différences entre hommes et femmes m a paru tellement caricatural qu il constitue une bonne illustration des dérives idéologiques de la science, aussi bien du côté sexiste que du politiquement correct constituant son pendant et qui n ont tous deux rien à voir avec la science faussement invoquée dans un cas comme dans l autre.. Une nouvelle étude qui établit tout au contraire que ces différences existent mais qu elles ne sont que statistiques va nous permettre de faire le point sur la confusion entre nature et norme.. Dimanche 1 janvier 2012.. - 42.. Objectivement, ça déprime.. Le dernier ancêtre de Sapiens et Neandertal.. Nourrir et préserver la planète.. Les mathématiques pour réguler la finance.. 40% des emplois industriels perdus depuis 1975.. Mars plus habitable que la Terre, en sous-sol.. Le peak oil repoussé, un nouvel âge d or du pétrole.. Des super-condensateurs textiles pliables.. La tour Eiffel couverte de plantes.. Les orang-outans jouent avec des iPads.. L apprentissage accéléré par IRM et neurofeedback.. Des téléviseurs holographiques ?.. Revue des sciences 12/11.. Jeudi 1 décembre 2011.. Des traces d autres univers ?.. Les virus comme armes.. On veut faire revivre l homme de Neandertal!.. Toutes les particules intriquées ?.. Le risque de trous noirs au LHC réévalué.. Des constantes fondamentales changeraient dans le temps et l espace.. Le réchauffement moins sensible au CO2 que prévu ?.. Imprimer le graphène en 3D avec une jet d encre.. L ancêtre de la vie aurait été un super-organisme marin.. Naissance de la parole.. Les questions du cerveau.. L orgasme féminin en IRM.. Une protéine contre les radiations.. Le BPA dans les boîtes de conserve.. Voir avec les oreilles.. Les fibres optiques rattrapées par le sans fil.. Des bombes à 6000km/h et la militarisation de l espace.. Revue des sciences 11/11.. Mardi 1 novembre 2011.. Le retournement temporel des ondes.. La dualité onde-corpuscule à l œil nu.. L intelligence se construit par l inhibition.. Quand l’Univers s’est illuminé.. Les américains aussi veulent capturer des astéroïdes.. La lévitation des supraconducteurs.. Les cycles solaires font les hivers froids à cause des UV.. Une contre-expertise de climato-sceptiques confirme le réchauffement.. Le sodium à la place du lithium.. Des membranes pour stocker l énergie.. Chaleur plus électricité.. Après le Mimivirus, le Mégavirus.. Une longévité épigénétique qui se transmet sur 3 générations.. L humanité de l homme.. Les bases neuronales de l hypnose.. Les ondes arrêteraient le métabolisme du glucose.. Holodesk pour manipuler la 3D avec les mains.. Des exosquelettes impressionnants.. Revue des sciences 10/11.. Samedi 1 octobre 2011.. - 0.. Seuls dans l Univers?.. Histoire de l oeil..  ...   c est au nom de la jouissance et d une libération de nos pulsions.. L écologie-politique consiste à réintroduire la nature dans la culture (mettre la nature en culture), ce qui est tout autre chose.. Revue des sciences 07/11.. Vendredi 1 juillet 2011.. Ce que l épilepsie révèle de la conscience.. Le baclofène contre la dépendance à l alcool ?.. Un démon de Maxwell pour refroidir les atomes.. Premiers accouplements, premiers vivipares.. La fonction du rêve.. L inexplicable dualité entre trous noirs et supraconduction.. Lutter contre la pollution atmosphérique augmenterait la température de 3°C !.. Le GIEC envisage des miroirs pour nous protéger du soleil.. Un accélérateur d évolution.. Reproduction en laboratoire des premiers multicellulaires ?.. La vieillesse, un effet du risque de mortalité précoce ?.. Les Australopithèques n étaient pas nomades.. L évolution humaine 30 fois plus lente que prévue.. Le croisement avec Neandertal nous aurait adapté aux contraintes locales.. Le néolithique a dégradé nos conditions de vie.. La simulation du fonctionnement du cerveau.. Copier et restituer la mémoire.. La médecine chinoise contre le Parkinson.. La part animale de l homme.. Dimanche 26 juin 2011.. Redonnons le contexte.. Après avoir défini la vie comme.. se créant elle-même.. dans l épreuve du réel par la reproduction et la sélection constituant un processus cognitif dès la première cellule, nous avons essayé de cerner ce qui constituait.. la subjectivité du vivant.. , son vécu dans ses formes les plus simples jusqu à l apparition d un système nerveux et les premiers sentiments de plaisir ou de peine à la base des capacités d apprentissage.. Dans ce chapitre, nous allons essayer de rassembler tout ce que notre subjectivité doit à sa part animale.. Là encore on pourra toujours y voir de simples poncifs d une vieille biologie réfutée depuis longtemps alors que c est plutôt leur ré-interprétation complète à l aune de l éthologie et de la biologie la plus actuelle ainsi qu une critique de la critique de l anthropomorphisme, du vitalisme et du finalisme qui ne nous ramène pas à l état antérieur (négation de la négation toujours partielle), mais qui réintroduit ces notions, qui s imposent de l expérience animale et de notre vécu, en les débarrassant de leur contamination initiale par la théologie.. Notamment, ce qu on appelle la théorie de l esprit , capacité de se représenter la subjectivité d un autre animal, justifie une certaine connaissance participative qui accède sans conteste à une réalité effective malgré sa part de projection et d arbitraire.. Mercredi 1 juin 2011.. - 10.. L anatomie du neutron.. Les surprises de l évolution humaine.. Des hallucinogènes médicaments.. À chacun son satellite.. Un bâtiment de 400m² il y a 11 000 ans.. Une planète habitable ?.. Découverte d un boson Z et d une nouvelle force ?.. Enorme astéroïde en direction de la terre.. Le réchauffement climatique pourrait ranimer la maladie du charbon.. Le photovoltaïque et thermovoltaïque ultime.. Les bactéries peuvent-elles engendrer des ondes magnétiques ?.. Des doutes sur la date de l origine de la vie.. Des gènes humains trouvés chez les chiens.. Le gène du risque de ceux qui ont quitté l Afrique.. La conscience est top-down.. La mémorisation des souvenirs.. S indigner, signe de santé mentale.. Une voiture qui prend vos habitudes.. La domotique commandée par smartphone.. Fabs Labs, etc.. Auto-organisation et sélection génétique.. Samedi 21 mai 2011.. Le vivant post-génomique ou qu est-ce que l auto-organisation.. , Henri Atlan.. Henri Atlan faisait partie des membres originaires du.. mais cela n empêche pas que je me situe à peu près à son exact.. opposé.. sur des points fondamentaux qu on peut relier à nos conceptions différentes de l information.. En effet, non seulement il prétend tout expliquer par l auto-organisation, ce qui me semble très exagéré au moins (et pas du tout aussi original qu a pu l écrire.. Philippe Petit.. ) mais il attaque frontalement tout ce que je crois devoir réhabiliter (voir mon.. article précédent.. ) : la spécificité de la vie, le rôle de la finalité comme inversion de l entropie et même la sélection darwinienne comme seul facteur explicatif, ce qu il appelle.. l épistémologie évolutive.. (p134), sans parler de la liberté et du dualisme entre l esprit et le corps (comme entre l information et l énergie ou la matière)..

    Original link path: /category/sciences/
    Open archive

  • Title: Politique | Jean Zin
    Descriptive info: Mais pourquoi donc les auteurs devraient-ils avoir des droits ?.. Mercredi 15 février 2012.. Comme on m a demandé de participer à la réponse du Parti Pirate à un article de.. Laurent Joffrin.. sur le piratage, je me suis rendu compte que j étais beaucoup plus radical qu eux car opposé pour ma part au droit d auteur, dans ma propre pratique, et peu soucieux de garantir les ressources des.. Majors.. Position parfaitement irresponsable d après le monsieur mais basée à la fois sur les capacités infinies de.. reproduction.. du numérique, sur la nécessité de partage du savoir ou de la culture, et sur les risques d un contrôle totalitaire mais aussi sur le refus d assimiler la création à un travail rémunérateur ou un investissement.. Il n y a en effet aucune raison que les auteurs aient des droits, pas plus que les artistes ne devraient absolument devenir riches quand ils ont du succès, eux qui ont toujours connu plutôt une vie de bohème.. Si on veut gagner de l argent, on fait autre chose.. Mercredi 14 décembre 2011.. Je voudrais prendre à revers l interprétation courante d un revenu de base inconditionnel comme devant nous délivrer du travail alors qu il est tout au contraire la condition d un travail autonome et qu il doit donc être considéré comme.. productif.. C est ce qui lui donne un tout autre sens que la seule suppression de la misère, justifiant dés lors un montant supérieur au minimum vital sans que cela puisse être considéré comme une simple dépense mais au contraire une ressource ou un investissement.. Cependant, pour que ce point de vue soit effectif, on ne peut faire du revenu garanti une mesure isolée sans les institutions démocratisant l accès au travail autonome (notamment des.. coopératives municipales.. ), non pas un solde de tout compte mais un point de départ, une condition préalable au dépassement du salariat qui n est en rien une fin du travail dans une civilisation des loisirs si ennuyeuse.. La relocalisation par internet.. Dimanche 23 octobre 2011.. Il y a de fortes raisons de privilégier les approches.. politiques.. et collectives mais il se pourrait que ce soit un objectif plutôt qu un préalable.. La conception.. systémique.. d une véritable alternative combinant production, échanges et revenu a l avantage de fixer un cap en montrant la.. cohérence.. entre revenu garanti, monnaies locales et coopératives municipales mais l inconvénient d apparaître irréalisable tout en même temps.. De même que la vie n est pas apparue par une auto-organisation miraculeuse mais a été précédée de plusieurs étapes, il faut sûrement procéder très.. progressivement.. pour la relocalisation et la construction d un système alternatif.. Du coup, tout pourrait commencer par quelque chose d on ne peut plus simple : un site d échanges locaux.. L appauvrissement volontaire.. Dimanche 9 octobre 2011.. Bien loin des analyses du Capital, les marxistes avaient tendance à réduire le capitalisme à la captation illégitime de la force de collectivisation du travail, ce qui leur permettait de promettre des lendemains qui chantent avec une productivité soi-disant augmentée et une abondance socialiste que tout démentait hors la propagande soviétique.. Il faut se persuader au contraire que le capitalisme et son.. productivisme.. intrinsèque sont imbattables dans la production de richesses monétaires et de marchandises.. Toute alternative devrait donc se traduire par une réduction plus ou moins sensible du pouvoir d achat d une majorité de la population, d autant plus dans ces périodes de crise.. Prétendre qu on saurait mieux faire marcher l économie que le capitalisme marchand est une illusion sauf à en adopter son productivisme justement.. On ne fait pas ce qu on veut en économie.. L échec de 1936, c est la dévaluation et l inflation qui ont annulé les augmentations de salaire arrachées de haute lutte, sa victoire, ce sont des droits conquis comme les congés payés.. On peut certes attendre beaucoup d une.. libération du travail.. et de la créativité qu elle devrait produire, une bien meilleure qualité de vie mais certainement pas une augmentation du PIB ni des revenus sauf pour les plus pauvres.. La relocalisation de la production.. Samedi 24 septembre 2011.. Adresse aux.. 2èmes rencontres de la relocalisation.. (24 et 25 septembre).. L.. écologie.. , c est d abord la relocalisation puisque c est la réhabitation de notre territoire et la réappropriation de nos vies dans lesquelles la production et le travail occupent une grande place.. L économie locale est à la fois un facteur déterminant de notre qualité de vie et de l équilibre local.. La relocalisation concerne aussi bien la production d énergie, par le solaire et autres énergies renouvelables, l agriculture, avec l organisation de circuits courts, et même l industrie qui délocalise, mais la relocalisation concerne majoritairement les services (de proximité) et le travail immatériel à l ère du numérique.. Il s agit non seulement de travailler au pays (sans dépendre de multinationales) mais d accéder au travail choisi et d échapper au salariat productiviste (ce qui nécessite un revenu garanti) tout en trouvant à valoriser ses compétences (grâce à des coopératives municipales), en privilégiant les échanges de proximité (avec des monnaies locales).. Vers des villes vertes.. Mercredi 14 septembre 2011.. L écologie comme vie naturelle peut difficilement s appliquer aux grandes villes et pourtant, non seulement la majorité de la population mondiale vit maintenant dans des grandes villes mais c est devenu écologiquement incontournable, réduisant les déplacements et l impact sur l environnement.. Il n y a pas d alternative au moment où l on va atteindre le pic de la.. population mondiale.. qui doit encore augmenter de 40%, ce qui n est pas rien.. Dans ce contexte, le retour à la terre ne sera possible que pour une toute petite minorité (qu on peut certes encourager).. C est bien là où l écologie responsable se révèle incompatible avec des utopies écologistes complètement en dehors du temps alors qu il faut bien s affronter aux.. réalités.. de l époque pour sauvegarder l avenir.. On ne choisit pas le monde dans lequel on naît et il ne fait aucun doute que le monde futur sera à la fois numérique et plus peuplé qu aujourd hui (sauf épidémie foudroyante toujours possible) avant d entamer sa décroissance dans 50 ans peut-être ? Au lieu de rêver d un déferlement des urbains sur les campagnes, l enjeu actuel est donc plutôt de rendre les villes plus écologiques, d amener la nature dans les villes plutôt que de bâtir des villes à la campagne.. D autres voies,  ...   des villages d autrefois.. C est un territoire qu il faut reconquérir et civiliser en s opposant aux nouvelles barbaries comme les luttes ouvrières ont combattus les anciennes.. On ne peut accepter l extra-territorialité du travail qui est une bonne part de notre vie, aussi bien d un point de vue politique que des répercussions écologiques ou sur notre santé.. Il faut s en persuader, la question du travail devrait constituer avec la relocalisation l axe principal d une véritable politique écologiste.. Le travail dans la sortie du capitalisme.. Vendredi 10 septembre 2010.. Du travail forcé au travail choisi.. On ne s en tirera pas en se tournant les pouces.. Il y a tout un travail à faire pour sortir du capitalisme et qui consiste principalement à organiser le travail.. en dehors.. du capitalisme et donc du salariat, donner les moyens de passer.. du travail forcé au travail choisi.. comparable à l abolition de l esclavage et que certains appellent un peu rapidement la fin du travail alors que ce n est que la fin (relative) du salariat et du marché du travail.. Malgré toutes les exagérations sur l automation et l âge de l abondance, ce n est absolument pas la fin de la.. ni des services ou des fonctions sociales.. A l opposé des illusions d une production qui se ferait toute seule, il s agit d arriver à produire la richesse autrement en relocalisant l économie notamment mais, pour cela, il faut prendre la question du côté de la production et non du côté de la consommation avec un moralisme sans aucune effectivité.. Le préalable d une véritable alternative au capitalisme serait, en effet, d abandonner les tendances idéalistes actuelles et revenir sur terre, admettre qu il nous faut prendre en compte la réalité.. concrète.. de la production et qu il y a une limite à ce qu on peut espérer, à la conscience de soi comme à la maîtrise de notre avenir.. Pour être effectif, le dépassement du capitalisme doit s appuyer sur le mouvement réellement existant, sur l adaptation des rapports sociaux aux nouvelles forces productives et non sur nos préférences subjectives, nos croyances religieuses ou nos réactions émotionnelles.. Ce que les luttes pour l.. émancipation.. peuvent nous faire espérer, ce n est pas rien puisque c est une conquête du même ordre que l abolition de l esclavage, conquête fondamentale s il en est mais dont il faut se rappeler qu elle n a pas débouché pour autant, loin de là, sur une liberté totale ni même sur l émancipation des travailleurs qui ont dû conquérir de haute lutte depuis protections sociales et droit du travail.. Nous avons à faire le pas suivant avec la difficulté de devoir tenir compte de la nouvelle rupture de civilisation que nous connaissons à l ère de l écologie, de l information et du développement humain.. Legalize it.. Vendredi 18 juin 2010.. Il n y a pas d exemple plus flagrant de l échec d une politique que la prohibition.. On le sait au moins depuis que Roosewelt avait décidé, à peine élu, d arrêter cette guerre insensée contre la population sur laquelle le crime et la corruption prospéraient ainsi que les tendances fascisantes de l Etat.. L expérience historique n empêche pas malgré tout une.. dénégation.. générale avec une obstination dans l erreur qui en dit long sur notre rationalité limitée, sur la démagogie régnante et les tentatives folles de former un homme nouveau en dépit d une.. anthropologie élémentaire.. Le volontarisme est ici tout simplement criminel en plus d être mensonger à s acharner vainement contre un réel qui lui résiste.. La Californie va organiser un référendum sur la libéralisation de la Marijuana en novembre, ce qui pourrait entamer le.. diktat.. américain sur l absurde répression des fumeurs de cannabis, mais ce n est pas gagné et quand on voit l état de.. guerre.. que la prohibition provoque au Mexique, il n y a pas de quoi pavoiser sur nos capacités cognitives.. On a l esprit vraiment borné, en particulier à cause de nos hautes aspirations morales, aussi étonnant cela puisse paraître.. C est bien là qu on peut constater à quel point l enfer est pavé de bons sentiments et qu on peut se faire avoir, en perdre tout sens critique, y perdre nos libertés enfin, pour la bonne cause évidemment.. L abeille et l économiste.. Dimanche 9 mai 2010.. , Yann Moulier-Boutang,.. carnetsnord.. , 2010.. C est un livre important et très étonnant, surtout dans le contexte actuel, en ce qu il commence par célébrer le triomphe de la finance, contre l évidence du présent désastre, mais l insistance sur sa fabuleuse puissance de création de richesses dans une économie cognitive lui permet de conclure, dans les dernières pages, que c est donc la finance qu il faut taxer.. La.. taxation.. de toutes les transactions bancaires est ici le coeur de la sortie de crise pour le capitalisme cognitif, couplé avec un revenu d existence, revenu minimum qui peut se cumuler avec un travail.. A cela, il faudrait joindre une comptabilité écologique des externalités et une relative extinction de l Etat qui laisse la plus grande part aux marchés et aux ONG.. La partie prospective n occupe que les 40 dernières pages, et on peut dire que le livre nous tient.. en haleine.. pendant les 200 pages précédentes à nous persuader que la finance a une telle puissance qu on ne peut rien contre elle, puis que le travail immatériel vivant (cognitif, créatif, social, caritatif ) n est pas mesurable mais résulte d une pollinisation de la société non prise en compte, pas plus que les destructions écologiques C est au moment où aucun espoir ne pouvait plus subsister que les solutions apparaissent enfin !.. Si la crise a eu pour effet de renforcer l hypothèse d une sortie du capitalisme, on ne peut dire que sa présentation, aux contours mal assurés, en soit très convaincante.. Les mesures préconisées apparaissent bien insuffisantes mais il est indéniable qu elles semblent s imposer malgré tout.. Il faut sans aucun doute les compléter, ne pas abandonner notamment l impôt progressif, mais on devrait les ajouter désormais à notre.. panoplie.. C est ce qui fait la valeur de ce livre qui tient aussi à sa capacité à nous éclairer sur le présent en nous mettant en porte-à-faux par rapport à la vulgate de la crise et une condamnation sans appel de la finance.. ¿Qué es la ecología-política?.. Mardi 23 février 2010.. Traducción del artículo.. Eduardo Baird.. (Argentine)..

    Original link path: /category/politique/
    Open archive

  • Title:
    Original link path: /category/philosophie/
    (No additional info available in detailed archive for this subpage)

  • Title: Contact | Jean Zin
    Descriptive info: Nom.. :.. *.. Email.. Sujet.. Message.. Il y a 6 heures.. Il y a 14 heures.. Il y a 16 heures.. Il y a 20 heures.. - 1 356.. - 26.. - 138.. Revue des sciences 11/08.. Revue des sciences 04/08.. Revue des sciences 10/09..

    Original link path: /contact/
    Open archive

  • Title: Jean Zin | Ecologie-politique, ère de l'information et développement humain | Page 2
    Descriptive info: Articles plus récents.. Les 5 principaux regrets des mourants.. Samedi 25 février 2012.. - 6.. Bronnie Ware, une infirmière australienne en soin palliatif, a noté les réponses des mourants qu elle accompagnait, dégageant dans un livre leurs 5 principaux regrets, étonnamment convergents, dont le.. Guardian.. a rendu compte au début du mois.. Occasion de quelques réflexions personnelles qui n avaient guère leur place dans la revue des sciences.. Le monde humain comme monde commun.. Lundi 20 février 2012.. Etienne Bimbenet,.. L animal que je ne suis plus.. , Folio.. Le monde commun est un rêve qui nous façonne depuis la première parole.. p401.. Ce livre est intéressant à plus d un titre.. D abord il fournit un accès à toute une littérature qui va du cognitivisme à la phénoménologie en passant par l éthologie, ensuite il tente une phénoménologie du vécu spécifiquement humain, en opposition à celui de l animal.. Son parti pris lui interdit de faire vraiment du langage ce qui nous sépare de l animalité en donnant matérialité à la pensée (ce qui la façonne en retour) pour essayer d en cerner la condition de possibilité pré-verbale.. On peut considérer que c est une impasse conceptuelle mais qui se révèle étonnement productive même si, malgré tous ses efforts, l empreinte du langage se fait constamment sentir.. Il aboutit en effet à situer dans la.. désignation.. , le simple geste de montrer du doigt, ce qui différencie déjà l enfant du chimpanzé (qui en serait à peu près incapable), d autant plus que ce geste ne serait pas.. impératif.. mais.. déclaratif.. On peut certes trouver des contre-exemples ponctuels mais non pas contester son caractère exceptionnel dans le règne animal.. Par contre, il est difficile de ne pas faire le lien avec la nomination.. Faut-il donc y voir la condition du langage ou son effet (les bébés comprenant des mots dès.. 6 mois.. mais montrant du doigt dès 3 mois) ? Les deux pourraient se confondre dès lors qu il y aurait eu sélection.. génétique.. , incorporation au génome de cette dimension essentielle de la nomination puisque c est bien la spécificité de l espèce humaine qui est visée (désignée) ici.. Vendredi 10 février 2012.. Dans cette période de retour du nationalisme, y compris à gauche, il n est pas mauvais de citer ces paroles de.. l Internationale.. que j ai toujours préférées à celles de.. la Marseillaise.. (bien que je ne crois pas du tout qu on puisse du passé faire table rase!).. Cette composante libertaire qui faisait partie intégrante du communisme originel n a pas empêché cependant que tous les pays socialistes qui avaient pris ce chant révolutionnaire pour hymne ne tombent systématiquement dans.. le culte de la personnalité.. , pas assez analysé et dont cet article essaiera de montrer les convergences avec sa version individualiste.. En effet, de même que Guy Debord avait distingué le spectaculaire concentré caractérisant les régimes dictatoriaux du spectaculaire diffus de la société marchande, on peut distinguer deux types très différents de culte de la personnalité, celui du chef, paré de toutes les vertus, et celui du.. développement personnel.. (de l entrepreneur risquophile au consommateur béat ou de la pensée positive au créatif culturel), du petit maître enfin que chacun est sommé d être, même dans les milieux marginaux ou qui se veulent radicaux !.. Il est toujours intéressant de comprendre en quoi on se trouve contaminé par ce qu on croit combattre radicalement mais l enjeu pratique ici, c est d appeler à une stricte.. séparation.. entre morale et politique comme entre vie privée et vie publique, séparation mise à mal notamment par la critique de la vie quotidienne, le féminisme et l écologie, position moraliste renforçant une personnalisation qu on projette ensuite facilement sur un leader comme sur quelques vedettes médiatiques.. Ce qui se voulait émancipation s est transmué ainsi en nouvelle aliénation.. Si nous devons nous sauver nous-mêmes, ce n est pas en fonction des personnes ni de leur supposée excellence mais en tant qu opprimés, exploités, méprisés.. Cette nécessaire séparation entre morale et politique ne va pas de soi pourtant puisqu elle exige une sortie des logiques identitaires et de toute idéalisation avec la reconnaissance de notre part de négatif, chose à laquelle on ne peut se résoudre.. Quels sont pour vous les meilleurs textes ?.. Lundi 23 janvier 2012.. Comme on m a proposé d éditer un choix de mes textes, je me suis dit qu il serait intéressant d avoir l avis de mes lecteurs sur les textes qu ils préfèrent.. J ai fait moi-même plusieurs fois des sélections et on a les scores des articles les plus lus mais ce n est pas le critère le plus pertinent.. En tout cas pour une fois, c est moi qui vous sollicite pour une consultation toute subjective, un sorte de livre 2.. 0, voir ce que ça donnerait.. Critique de la critique.. Jeudi 12 janvier 2012.. J avais déjà.. montré.. comme les mouvements d avant-garde post-révolutionnaires pouvaient trouver leur modèle originel dans le trio d étudiants formé par Hölderlin, Schelling et Hegel (la poésie, la mythologie et la science) voulant  ...   plutôt que pour comprendre les sociétés et leur rapport aux individus qui les composent, il faut non seulement adopter un.. matérialisme.. historique et dialectique complètement déconsidéré mais intégrer des concepts très controversés comme ceux de totalité sociale, de structure, de système ou de cycle (de macroéconomie), de champ social, de discours ainsi que de rationalité limitée, d information imparfaite, etc.. société.. , ce n est pas la communauté, pas un peuple, ce n est pas la famille, ce n est pas seulement nos rapports ou nos échanges avec les autres, c est une organisation sociale, des rites et des institutions, des textes fondateurs, un mode de vie et de coexistence sur un territoire, avec en premier lieu les systèmes de production assurant la survie matérielle et la reproduction sociale.. Toute une tradition nominaliste a prétendu que la société n existait pas, ce qui est consternant d aveuglement, en particulier dans les rapports avec d autres sociétés, pas seulement la guerre.. Ce réductionnisme voudrait tout expliquer par l auto-organisation des individus ou leurs capacités d imitation alors que la mobilisation générale vient clairement d un niveau supérieur sur lequel l individu a peu de prises.. Ce qui n existe pas, c est plutôt l individu autonome, le.. self made man.. qui ne doit rien à personne et dont Robinson a créé le mythe fondateur.. Il faut reconnaître tout au contraire nos interdépendances et nos appartenances, non seulement une langue commune et toute la culture dont nous héritons, mais aussi bien la coopération productive, la monnaie, les circuits du don et des échanges, l état des techniques et de la médecine, les infrastructures matérielles et le code de la route qui va avec, etc.. , existence bien réelle de la société au-dessus de nous.. Il faut être aveuglé par l idéologie pour ne pas reconnaître l utilité sociale, la sphère publique et les biens communs légitimant l impôt qui les finance et qui doit être approuvé démocratiquement, domaine privilégié de la politique, mais cette société au-dessus de nous peut faire sentir aussi toute son oppression en écrasant les individus.. On va donc essayer d esquisser quels sont ces individus qui font société alors qu ils en sont le produit, quels sont les principaux déterminismes sociaux et le système de production auxquels ils participent.. La montée des taux et le krach de la dette.. Lundi 14 novembre 2011.. D une certaine façon, on peut dire qu il ne sert à rien de se projeter dans le long terme.. Les boursiers savent bien qu il ne faut pas avoir raison trop tôt et qu il vaut mieux avoir tort avec les autres que raison tout seul, ce qui signifierait dans ce cas perdre gros sur le court terme.. Cela explique les mouvements erratiques de la Bourse et leur réactivité disproportionnée aux nouvelles.. immédiates.. , bien trop rassurés en effet par les dernières péripéties d une prise de pouvoir de la finance sur les Etats.. Non seulement on ne gagne rien sur le moment à la clairvoyance mais personne ne vous en saura gré lorsque les faits vous auront donné raison et que cette opinion sera devenue commune.. On dira par exemple que, de toutes façons, il y a toujours des.. prophètes de malheur.. qui finissent par avoir raison quand une catastrophe se produit, un peu comme une montre arrêtée marque l heure exacte une fois par jour Ce n est pourtant pas la même chose de croire qu il n y aura plus jamais de crises comme on s était laissé allé à le penser (comme en toute bulle) ou d annoncer la prochaine, même si on est bien incapable d en donner la date.. Ce n est pas de prévoir la crise cependant qui peut avoir un quelconque intérêt, mais de tenter d en expliciter les.. mécanismes.. , même si c est un exercice complètement inutile.. En tout cas, dans les politiques de rigueur comme dans les réactions boursières personne ne semble apercevoir ce qui crève les yeux, que la hausse des taux contre lesquelles les Etats se mobilisent est inévitable à plus ou moins long terme, précipitant tôt ou tard le krach de la dette.. Mayotte à feu et à sang.. Vendredi 21 octobre 2011.. Un courrier que j ai reçu sur la situation à Mayotte.. Comme les médias nationaux ne font pas leur boulot, je vous envoie quelques nouvelles du front, car c est bien de front dont il s agit.. Nous en sommes ici à 25 jours de grève et de manifestations.. Et il a fallu un mort pour que les médias nationaux se déplacent, que l assemblée nationale et le sénat s émeuvent.. Le prétexte de ces émeutes est le véritable problème de la vie chère.. Je dis prétexte parce que les évènements font émerger des problèmes sociaux encore plus épineux.. Il y a 9 heures.. Il y a 19 heures.. Il y a 23 heures.. - 1 359.. - 29.. - 141.. - 23.. Ecologie-politique, revenu garanti et philosophie.. Revenu garanti, coopératives municipales et monnaies locales.. La fin de l aliénation.. Ce qu il faudrait faire.. La part du négatif..

    Original link path: /page/2/
    Open archive

  • Title: Ne pas surestimer nos moyens | Jean Zin
    Descriptive info: Précédent.. Maintenant que les nouvelles institutions démocratiques se mettent en place dans les pays arabes et qu on a donné ici tout pouvoir aux socialistes , beaucoup tombent de haut.. On se rend compte à quel point nos moyens sont limités, très loin des grandes envolées verbales qui enthousiasment les foules.. Enfin, si, il reste des révolutionnaires convaincus de changer la vie et d instaurer le paradis sur terre, ce sont les Salafistes qui témoignent du caractère religieux des idéologies politiques et qu il n y a qu une seule manière, en effet, de rendre le monde conforme à nos fins et de faire régner la divine justice ici-bas, c est la.. dictature.. la plus implacable.. Le mouvement communiste n aura été qu une nouvelle version de ces dictatures théocratiques qui remontent peut-être aux Hittites.. L idée de dictature du prolétariat avait d ailleurs de solides arguments pour elle (tout comme l impossibilité du communisme dans un seul pays) mais l expérience a démontré qu on avait la dictature sans le prolétariat et que tout ce qu on obtenait dans ces sociétés religieuses était le contraire de ce qu on avait voulu au départ (l amour, etc.. ).. Il y a toujours eu des staliniens qui préféraient quand même le socialisme réel à nos sociétés marchandes, ce n est pas mon cas, ni celui de la plus grande part de la population.. On prétendait défendre un communisme démocratique, sauf que ça n est pas plus réaliste qu un islamisme vraiment démocratique.. Si on veut imposer un nouvel ordre, il faut un pouvoir inflexible.. Sinon, on a une société pluraliste et une économie ouverte, ce qui restreint largement les pouvoirs politiques, d autant plus qu on est intégré à des ensembles plus vastes et qu on dépend de circuits vitaux de matières premières, de nourriture, d énergie, de marchandises, d informations.. D une certaine façon, on est bien dans une sorte de fin de l histoire mais d une fin de l Histoire seulement telle qu on l avait rêvée de 1848 à 1968.. Ce qui se termine, c est plutôt l idée qu il pourrait y avoir une fin de la supposée préhistoire humaine, une lutte finale, la fin de la lutte des classes.. On ne peut pas casser l histoire en deux, on ne peut pas tout changer et c est ce qui est pour les révolutionnaires la fin de leur histoire.. Sinon, l histoire n est certes pas finie de l unification du monde, des péripéties politiques, des défis écologiques, des accidents technologiques voire des guerres.. Nos sociétés se caractérisent cependant par un refus de la.. , sur lequel on a construit l Europe, et qui participe grandement à notre paralysie.. La guerre a toujours été un instrument décisif du développement du capitalisme et de la résolution des crises financières.. C est ce qui rend la situation encore plus insoluble et ce pourquoi il ne faut pas trop se croire protégé d une nouvelle montée aux extrêmes qui serait cataclysmique.. On n en est pas là encore mais il faut être conscient que c est un facteur indéniable de notre soumission à nos créanciers de ne plus pouvoir leur faire rendre gorge.. Il ne manque pas de bonnes âmes qui prétendent le contraire.. Et qu il suffirait de sortir de l Euro, fermer les frontières, nationaliser les usines et les banques, augmenter les impôts, etc.. , comme si on était sur la Lune, dans un monde qui ne compte pas et se développe cependant sans nous, avec un peuple rêvé en plus et des privilégiés qui se laisseraient dépouiller sans rien faire, autant dire dans une complète u-topie qui n a rien à voir avec nos réalités terrestres et les lois d ici bas.. Un jour l économie sera une science, peut-être, quand elle aura compris qu elle n en est pas une car elle fait abstraction de trop de phénomènes sociaux dont elle dépend.. Dans la réalité vraie, c est bien plus sordide, au point qu on parle d un.. blues.. des socialistes qui ont tous les postes mais savent qu il ne peuvent rien en faire ou presque.. Déjà obtenir des mesures symboliques, un début de taxe Tobin, un semblant de relance, c est pratiquement mission impossible.. On crie victoire pour des broutilles arrachées de haute lutte et prétendre qu on pourrait faire plus, c est juste témoigner qu on n occupe que le ministère de la parole.. Dans les faits, il faut faire avec de.. multiples contraintes.. et les rapports de force effectifs, avec un système dont le fonctionnement est vital pour la plupart.. S il y a de bien meilleures politiques que d autres, il n y a absolument aucune martingale qui nous permettrait d ignorer cet emballement planétaire, dans lequel nous allons être engloutis corps et biens, ni même qui pourrait nous éviter une rigueur qui, selon toute probabilité, devrait nous affecter durement et durablement (même si la croissance devrait reprendre après le krach de la dette, hélas peut-on dire au vu de ses conséquences écologiques dramatiques ).. On n est pas les plus à plaindre, loin de là ! Nous faisons encore partie, pour quelques courts instants, des maîtres du monde ; mais ce ne sera plus bientôt qu un vieux souvenir.. Nous sommes comme un pays conquis, submergé non par des vagues d immigrants mais par les marchandises du reste du monde qui sort de son sous-développement.. L Empire n est déjà plus tout-à-fait celui des Etats-Unis qui n en sont que le bras armé.. Un peuple vaincu peut bien maudire son sort, il lui faudra s y résoudre pourtant, il n y a pas le choix.. Le succès que rencontre le travail d écolier du tout jeune La Boétie sur notre prétendue servitude volontaire est bien ridicule devant ces.. processus matériels.. de l ordre de la dérive des continents.. Il faudrait admettre notre peu de prise sur ces mouvements planétaires et la gravité de notre situation au lieu de se monter la tête avec des solutions imaginaires et des audaces purement verbales, en s imaginant qu on aurait trouvé le truc pour faire basculer le monde soudain alors qu on ne témoigne ainsi que d une grande naïveté qui n a rien de positive.. Qu est-ce qu ont donc obtenu les militants les plus.. radicaux.. , les utopistes, les décroissants, en dehors de leur propre estime devant leur audace inouïe et leur grandeur d âme ? Ils ont tout le monde contre eux et pourtant s imaginent que le monde devrait être à eux, qu il y a une erreur quelque part, qu on ne les comprend pas, que le peuple ne reconnaît pas ses vrais amis, ses véritables intérêts, que le diable est à l oeuvre par quelque complot ou propagande télévisuelle ayant transformé nos merveilleux semblables en infâmes traîtres.. Ils font appel à la.. démocratie.. qui pourtant les rejette, opposant la soi-disant souveraineté nationale à l Europe notamment mais se trompant d époque et faisant erreur sur la démocratie aussi, assimilant les règles démocratiquement choisies par les petits groupes homogènes avec une démocratie pluraliste, celle de la.. polis.. et de la politique qui est plutôt un espace de concertation et de compromis.. Cette illusion démocratique a un nom, c est le totalitarisme hérité de la terreur révolutionnaire mais c est plus fondamentalement une erreur sur les valeurs (surévaluées) et sur un prétendu homme nouveau venu d on ne sait où et qui nous délivrerait du mal.. C est une illusion sur ce qui constitue notre liberté politique, qui n a jamais été de faire ce qui nous plaît ni de décider du monde dans lequel on vit encore moins de la nature humaine mais seulement de pouvoir participer aux deux grandes décisions d un Etat démocratique ayant besoin de l approbation des plus concernés : la guerre, quand elle était populaire, et les impôts.. On a vu que pour la guerre, c était cuit (et quand on attaque la Lybie on ne nous demande même pas notre avis).. Ce pourrait être la même chose pour les impôts où l on n a plus tellement les moyens de se distinguer des autres à l heure des réseaux numériques, au moins au niveau de l Europe, ne pouvant s isoler comme un petit pays quand on est la 6ème puissance mondiale en déclin mais tirant encore une part substantielle de sa richesse de son ancienne position dominante.. Je dois dire que je croyais encore possible de faire le coup de 1936 et de faire de la.. grève générale.. un heureux substitut à la guerre voire à la révolution.. Seulement, les expériences récentes en Grèce notamment me font penser qu une grève générale ne peut plus être aussi décisive qu avant, et cela à cause encore de la mondialisation, à cause des importations de substitution qui sont un peu l équivalent des jaunes briseurs de grève.. La grève générale n a plus l impact d un blocus ou d un siège, seulement d un acte de protestation massif, ce qui n est déjà pas si mal mais exigerait pour aboutir de durer assez longtemps et donc mettre en jeu des intérêts vitaux.. Là aussi, il ne faut pas rêver, ou plutôt cauchemarder.. C est tout ? N en jetez plus ! Vous voulez nous désespérer ou quoi ? On le sait, il ne faut pas désespérer Billancourt.. Il faut pouvoir raconter de belles histoires pour encourager la lutte car seule la lutte paraît-il nous rend notre dignité perdue dans le travail et tout défaitisme encourage l ennemi.. Sauf qu il ne sert à rien de brasser de l air, ni même de réunir des millions de travailleurs dans les rues, incapables d empêcher qu on rogne sur nos protections sociales déjà moribondes.. Non, la situation est.. grave.. , socialement à cause de la concurrence avec les plus pauvres du monde entier, et encore plus écologiquement après l échec de Rio alors qu on nous annonce un.. effondrement imminent.. (sur des siècles quand même).. On peut tout-à-fait comprendre que devant tant d impasses, les gens deviennent fous et veuillent croire à des solutions extrêmes ou purement imaginaires, cela relève entièrement de la situation de blocage dans laquelle nous nous sommes enfermés, exprimant l impossibilité de résoudre ses contradictions tout autant que l impossibilité de continuer.. Au fond, la seule raison qui peut fait croire aux gens que le Front National pourrait améliorer leur sort, c est juste qu il n a jamais été au pouvoir.. Après ce sombre tableau, il n y aurait plus qu à se foutre à l eau ou alors à se pendre ? Non, reconnaître la gravité de la situation n est pas encourager à ne rien faire mais à ne plus disperser ses forces ni à les employer en vain sur des combats perdus ou contre des moulins à vent.. Je disais avec raison, au début de la crise, qu on a les.. moyens.. de s en sortir, c est évident et même, ce qui produit tous les discours volontaristes nous promettant de régler la crise en trois coups de cuiller à pot avec un dirigeant à poigne.. Seulement, c est un peu la même chose quand on dit, devant l évidence de nos richesses, qu on a les moyens d abolir la pauvreté et d une paix universelle, c est-à-dire de façon complètement abstraite, sans aucune effectivité (d autres veulent abolir tout aussi vainement la prostitution ou les drogues, comme s ils avaient été les premiers à y penser ).. Malgré son excès de richesse, la société civile n’est pas assez riche [.. ] pour remédier à l’excès de pauvreté qu elle engendre dans la population.. Hegel, Principes de la philosophie du droit, § 243-245, p.. 322-324.. Il n y a pas seulement les possibilités matérielles et objectives, il y a aussi les conditions sociales et subjectives.. Ce qui est avéré, ce n est pas qu on pourrait faire une Europe solidaire, devenue première puissance économique pour quelque temps, mais qu on n avance que pas à pas avec.. le couteau sous la gorge.. et personne ne pouvant décider d aller plus vite et plus loin avec une ribambelle d Etats aux intérêts divergents.. De même, il ne suffit pas de prendre la richesse aux riches, ni de prendre les usines comme on pouvait le croire naïvement avant de voir avec l expérience autogestionnaire de Lip que c était loin de résoudre la question dans une économie dynamique où aucune position n est acquise.. Il y a bien sûr de bonnes mesures à prendre pour essayer de garder notre avance dans certains domaines, améliorer notre productivité, déjà très haute, infléchir la fiscalité vers plus de justice, se protéger d une concurrence déloyale, investir dans les infrastructures, etc.. Tout cela devrait rester cependant très marginal en dehors de l urgence qui peut provoquer des avancées rapides mais que personne n a vraiment voulues.. Nos possibilités réelles de renverser la situation sont donc infimes, c est la triste réalité que même les révolutions n ont pas changée.. Il faut partir de là, revenir sur terre et crever la bulle spéculative d une gauche imaginaire et d une écologie infantile.. Plutôt que s imaginer une économie idyllique restaurée par quelques tours de passe passe (voire le sacrifice de boucs émissaires), c est à une.. économie du désastre.. qu il faut se préparer car c est bien ce qui nous pend au nez si on continue comme cela.. La question qu il faut se poser est bien celle des moyens qu il nous reste.. Il y a tout un travail intellectuel à faire pour comprendre le réel, et non pas flatter les militants avec ce qu ils veulent entendre.. Il y a tout un travail artistique à relancer pour exprimer des vérités dures à dire, pas le politiquement correct pseudo-transgressif, et, bien sûr, il y a tout un travail politique à engager pour modifier les règles.. Le parlement européen n est pas tout-à-fait inutile à nous délivrer par exemple d ACTA et dans plusieurs domaines écologiques mais la construction d un droit social européen semble pour l instant hors de portée (il faudrait arriver à en construire les conditions mais on en est loin).. Les.. protections sociales.. restent donc un enjeu national qui peut faire la différence mais pas à la mode syndicale de défense des droits acquis et de revendications purement quantitatives qui ne vont jamais bien loin.. On peut dire que la question est très mal engagée puisqu on confie à des représentant des salariés les plus protégés le sort de tous les précaires qui se multiplient.. Idéologiquement, la gauche est restée coincée sur notre passé industriel révolu.. Il faudrait reconstruire les protections sociales sur de toutes autres bases, plus individuelles et qui ne dépendent plus des entreprises qui nous embauchent, ce qui pose immédiatement la question d un revenu garanti.. Ce n est pas du tout le chemin qui est pris et ce n est pas moi qui pourrait convaincre ces syndicalistes patentés, et fort bien payés, qu il faudrait mieux prendre en compte tous ceux qui ne sont pas salariés ou seulement par intermittences et, en tout cas, non syndiqués.. C est la pression des faits et du nombre qui finira par avoir raison de structures devenues archaïques mais je ne vois aucune force à gauche, sauf peut-être les Verts, et encore, qui aille dans la bonne direction.. Pas beaucoup d espoir de ce côté là, sinon que ce n est pas la droite qu il faut convaincre d accepter des revendications purement quantitatives, c est la gauche qu il faudrait convaincre de changer de logiciel, d avoir une véritable politique de gauche pour l avenir, et non pour son glorieux passé !.. De quelques façons que je considère la situation, je ne vois aucune autre voie qui nous reste ouverte que la voie communale.. Si je croyais qu on pouvait prendre le pouvoir sur le monde, pourquoi me soucierais-je de petites initiatives.. locales.. ? C est qu il n y a de communisme que de la commune, dans cette démocratie de face à face où l on sait bien qu on ne peut décider de tout sans se soucier des voisins.. Il ne fait aucun doute qu engager une municipalité dans des expériences alternatives comme les monnaies locales et les coopératives municipales paraît tout aussi utopique.. On peut du moins miser sur le nombre et le local fait partie en tout cas de notre rayon d action.. S il faut agir et ne pas se laisser faire, que ce soit à ce niveau où l on peut voir le résultat de nos actes au moins, et non en se réfugiant dans la nostalgie d idéologies surannées ou en voulant reconstruire une France mythique.. Là aussi, c est l urgence qui devrait être décisive.. Le local, c est ce qui nous reste quand on a tout perdu et qu on entre en économie de guerre ou que le système monétaire s effondre comme en Argentine.. Inutile de dire que personne ne s intéresse à la relocalisation, même pas les Verts vraiment, alors que c est la seule façon d avoir une économie un peu plus soutenable (même si cela ne nous évitera pas les pénuries prévues et je dois avouer que j ai moi-même beaucoup de mal à m en convaincre).. Non, on attend qu une solution miracle nous sauve de tous les problèmes qui nous attendent, en s impatientant qu elle ne vienne pas.. Je ne suis pas devin, je ne sais si l effondrement sera rapide et soudain, nous permettant de rebondir, ou s il ne sera qu un long déclin accumulant les tensions, mais il ne faut pas surestimer nos moyens d éviter l aggravation de la situation écologique et sociale.. Il vaudrait mieux se préparer au.. pire.. et prendre les mesures en conséquence pour organiser la résistance locale aux crises systémiques encore à venir.. On ne fera rien cependant avant d y être forcé par les faits, on le voit pour l écologie comme pour l Europe ou la régulation financière.. Notre liberté est très limitée.. On va être dans la merde et il va falloir s en sortir ensemble, avec les gens du coin, tels qu ils sont.. Publié dans.. , et marqué avec.. bookmark.. 52 réflexions au sujet de.. Mardi 10 juillet 2012 à 10 h 55 min.. Emmanuelle.. a dit :.. Merci pour cet article lucide, qui ne caresse pas dans le sens du poil.. Je me reconnais dans beaucoup de descriptions.. Un conseil de lecture, si vous ne l avez pas déjà lu : Le socialisme gourmand Le Bien-vivre, un nouveau projet politique de Paul Ariès qui va dans votre sens mais avec une vision un peu plus optimiste je dirais.. Répondre.. Mardi 10 juillet 2012 à 11 h 33 min.. Je n’aime pas du tout le catastrophisme et j’avais été moins pessimiste lorsque la perspective d’une catastrophe climatique m’a semblé repoussée un peu et qu’il y avait un boom des énergies renouvelables avec un engagement des Etats dans la réduction des gaz à effet de serre.. J’étais aussi plus optimiste quand j’annonçais le retour des révolutions qu’une fois qu’elles ont eu lieu.. Mon optimisme est indexé sur la réalité des tendances actuelles qui me semblent très négatives.. Justement, rien ne sert de rêver quand c’est le pire qui s’annonce.. J’espère me tromper.. Ce qui peut donner de l’espoir, c’est la capacité des Etats à réagir devant les catastrophes mais objectivement, je ne vois pas comment s’en sortir à l’horizon d’une vingtaine d’année.. Il faudrait un changement radical d’attitude que rien ne laisse présager, inutile de vouloir s’en auto-persuader.. On file un très mauvais coton.. Mercredi 11 juillet 2012 à 21 h 31 min.. DEMEZ Robin.. De nouveau, il est vrai que ce XXI siècles ne s annonce pas optimiste ni enchanteur.. Nous devrions gérer une forme de forçage Vert subi ou non d ici 2050 avec un risque de non préparation émotionnelle et intellectuelle de la plupart de nos populations occidentales gavées à la sacro sainte croissance économique mortifère.. Avec la micro-électronique, les réseaux sociaux et Internet, il devrait être possible d envisager une forme de Dictature Verte et/ou la Belle Vie d ici 40 ans.. Espérons une abondance fruagle et/ou décroissance sereine la plus contrôlée possible, c est clair loin d être gagné.. Espérance.. Jeudi 12 juillet 2012 à 10 h 34 min.. Mes recherches m ont amené à la certitude qu on avait les moyens matériels de passer le cap du pic de population et de se passer du pétrole mais on n arrête pas d en trouver et de faire passer l économie devant l écologie alors que les échéances s approchent.. Je ne crois pas qu on va aller à la catastrophe absolue mais comme souvent aux limites du supportable, ne réagissant que sous la pression des événements.. Pas de dictature verte à craindre, c est encore l illusion de prendre le pouvoir sur le monde, mais des dictatures certainement (comme il y en a toujours eu, un peu moins de nos jours).. Je ne crois pas cependant qu on pourra se passer de notre autonomie dans l économie immatérielle et que donc les dictatures ne sont pas notre avenir.. Mardi 10 juillet 2012 à 11 h 26 min.. Kevin.. C est bien de vouloir s organiser au niveau local, mais est ce que cela ne relève-t-il pas également de l utopie dans le sens ou l état nation (plus exactement ceux qui sont à la tête de ces états) se battra (battront) sûrement pour garder ses prérogatives ?.. Mardi 10 juillet 2012 à 11 h 28 min.. beurk on reprend.. (pouf pouf) Cela ne relève-t-il pas également de l utopie?.. Mardi 10 juillet 2012 à 11 h 39 min.. Rien n est gagné d avance et il est possible que ce ne soit qu une utopie de plus mais les dispositifs que je défends me semblent faisables dans le cadre actuel, en dehors du revenu garanti qui relève, lui, de l Etat nation.. Il peut y avoir des conflits sur les monnaies locales mais c est l Europe qui a financé en partie le projet Sol.. Il ne faut pas partir battu d avance dans toutes les batailles même si, là aussi, j insiste pour ne pas rêver lorsque les conditions ne sont pas remplies.. On peut au moins étudier un peu comment on pourrait faire pour avoir une solution clef en main lorsque la nécessité en sera ressentie par tous.. Jeudi 12 juillet 2012 à 9 h 49 min.. Oh mais je ne parts pas battu (« La lutte est vaine, mais il y a d’autres moyens de remporter la victoire » Obi Wan Kenobi.. OK, OK, siter Obi Wan Kenobi ça ne fait pas très sérieux mais bon…) Tout comme vous soulignez la difficulté de s’opposé au capitalisme avec nos petits bras musclés, je ne fais que souligner que l’état nation existe et que en agissant à l’échelle locale pour « prendre les mesures (…) pour organiser la résistance locale aux crises systémiques encore à venir.. », on reste, pour le moment contraint par le cadre national (le cadre européen est un peu différent car il est actuellement pensé comme un « cadre par dessus le cadre principal » qui reste la nation).. Or, si les décisions principales restent national, s’organiser efficacement au niveau local devient très difficile.. Jeudi 12 juillet 2012 à 10 h 46 min.. Je n ai jamais dit qu il fallait se désintéresser du niveau national puisque je renvoie le revenu garanti au niveau national, seulement qu il ne fallait pas trop attendre de ce niveau ayant perdu la plus grande part de sa souveraineté (avec la guerre) et notamment pas une alternative au capitalisme, qui ne serait qu une étatisation, et que l alternative se construit au niveau des communes, là où l on vit.. Le problème, c est qu au niveau national, il n y a aucun parti de gauche qui défende la politique qu il faudrait alors qu au niveau local on peut trouver parfois (rarement hélas) de quoi agir immédiatement.. Jeudi 12 juillet 2012 à 11 h 31 min.. Je ne me désintéresse pas totalement non plus des niveaux non locaux.. Pour les idées comme le revenu garanti, une action « non locale » est  ...   on ne se permet pas de remettre en question mais dont on exécute religieusement les rites, ce qui donne une haute idée de notre merveilleuse intelligence On peut d ailleurs faire remonter la tradition révolutionnaire aux premiers juifs et premiers chrétiens.. Jeudi 12 juillet 2012 à 18 h 37 min.. LEMOINE.. Je ne vois vraiment pas ce qui pourrait empêcher un gouvernement qui le voudrait réellement de mener une politique au service du plus grand nombre, c est à dire des travailleurs.. Quelles que puissent être les difficultés à surmonter, s il est possible à un tout petit nombre de mener le monde selon ses intérêts immédiats, il devrait être possible à un grand nombre de le faire avec moins d opposition.. Pourquoi opposer des caricatures plutôt que d envisager cette chose simple et d ailleurs à terme quasiment inévitable.. Ce n est pas parce que la démocratie est réduite aujourd hui à un système représentatif faussé qui permet le maintien d une oligarchie, qu elle n est pas possible.. Personnellement je suis optimiste.. Plus çà va mal, plus l humanité aura fait l expérience de toutes les erreurs possibles, plus elle approchera d une solution démocratique et d un développement durable.. C est une question de temps, mais le temps de l histoire c est celui des décennies et plus encore des siècles.. Ce n est pas celui de la vie humaine et encore moins celui de nos impatiences.. Jeudi 12 juillet 2012 à 21 h 28 min.. On peut aussi bien se retrouver avec un gouvernement écologiste autoritaire qui prendrait appui sur l urgence.. L urgence ne souffre pas la démocratie parce qu elle demande à décider et agir vite.. C est pour cette raison que l armée et les pompiers sont organisés selon ce mode.. Jeudi 12 juillet 2012 à 22 h 04 min.. Je suis assez d accord sur le dernier paragraphe.. En bon hégélien, je suis un optimiste du long terme mais on n a pas tout le temps, c est la différence avec le point de vue divin.. C est une caricature de prétendre que je ne laisserais aucun espoir d en déplacer seulement le niveau.. Ce n est pas parce qu on ne peut pas tout qu on ne peut rien mais croire qu on peut plus que ce qui est possible ne mène à rien.. Il faut apprendre de l histoire, ne pas s acharner à persister dans l échec, mais il faut surtout apprendre à changer de point de vue.. Ainsi, on se trompe sur la démocratie de même qu on se trompe sur ce qui serait une politique favorable au plus grand nombre.. Ce n est pas sans forte raison que la loi d airain de l oligarchie se vérifie à chaque fois, c est parce que lorsque la politique est trop favorable au grand nombre comme en 1968, cela produit l effet inverse, la stagflation puis la réaction néolibérale dont les excès provoquent la réaction contraire.. Il y a des cycles et non pas le passage de l enfer au paradis.. Il n y a pas non plus une volonté générale de la population, un grand nombre qui saurait où est son intérêt, la vérité n est pas si transparente, nous ne sommes pas si intelligents, nous n avons pas assez d informations pour décider en toute connaissance de cause.. L économie et ses processus matériels ne sont pas si facilement domptables.. Tout cela s analyse, tout comme les raisons de l échec du communisme et son impossibilité d être démocratique (sauf au Kérala avant mais ce n était pas vraiment du communisme et sûrement le mieux qu on peut).. En fait, on pourrait comparer aux vérités scientifiques qui restent éternelles, en un sens, mais changent de signification avec les changements de paradigme scientifique.. Toutes ces questions sont très fumeuses et pétries d idéologie alors que ramener la question au local et à nos rapports avec nos voisins permet de revenir à plus de modestie.. On peut incontestablement améliorer les choses mais il n y a pas de quoi rêver.. Au niveau national, je suis persuadé de la nécessité d un revenu garanti et qu il finira par s imposer mais c est hélas un fait qu il n a aucune chance de s imposer à court terme n ayant aucun soutien dans les partis et encore moins dans la population, comme toujours, on se trompe de guerre en croyant refaire la dernière, jusqu à s imaginer désirable de revenir à l ère industrielle ! La vérité finit toujours par gagner mais seulement une fois qu on a épuisé toutes les erreurs possibles, toutes les facilités qui permettaient de nous éviter de changer et de renoncer à nos fantasmes infantins.. Ne pas surestimer nos moyens | Jean Zin | kinyu | Scoop.. Vendredi 13 juillet 2012 à 10 h 03 min.. Excusez-moi mais rien ne m’agace plus que le repli sur la communauté, les voisins et plus encore les « minorités ».. Le rapport de Terra nova qui prône de cette façon le contournement des questions de classe montre bien que cela sert la social-démocratie.. On est alors d’autant plus offensif sur les questions sociétales qu’on renonce à toute remise en cause des dominations économiques.. C’est tout le secret de cette urgence actuelle à lutter contre des discriminations plus ou moins imaginaires et pour une égalité sans contenu (par exemple celle du mariage homosexuel dont il est devenu criminel de rire !) alors que par ailleurs les inégalités réelles (les inégalités de classes) se creusent comme jamais.. L’urgence pour moi, c’est de prendre le contre-pied de tout cela et d’utiliser les gros mots, ceux qui fâchent, les mots que les gens biens taxent de populistes : comme les mots de « classe », de « travailleurs » de «bourgeois » de capitalistes, d’exploiteurs, de monopoles capitalistes etc.. Vendredi 13 juillet 2012 à 10 h 54 min.. On sent la pensée carrée qui ne s encombre pas de subtilités ni des évolutions de la production mais il n y a rien de sociétal dans ce que je dis et je critique moi aussi la réduction de la gauche au sociétal, ce qui témoigne simplement de son impuissance économique.. Les classes existent toujours, cela dépend des définitions qu on leur donne, mais au sens marxiste c est très précisément le salariat industriel contre les capitalistes propriétaires de moyens de production.. Or le salariat est appelé à disparaître avec la disparition de l industrie, les questions se posant de toute autre manière dans le travail immatériel et les services.. Je ne peux reprendre ici toutes les analyses sur l avenir du travail qu on trouvera ailleurs sur ce blog (j en ai même fait un livre.. pdf.. ) mais il ne suffit pas de gros mots ni d invoquer les travailleurs avec des trémolos dans la voix ou fustiger les méchants capitalistes.. Contrairement à Terra Nova, je fais des plus pauvres dépourvus de tout (prolétaires) la priorité d une politique de gauche, notamment par un revenu garanti à tous, et des questions économiques et sociales une priorité sur les questions sociétales (qui sont importantes aussi mais moins discriminantes entre la droite libérale et la gauche), simplement je suis aussi écologiste et ne réduit pas cela à une question quantitative mais à l accès à l autonomie réelle pour les travailleurs et la sortie du salariat au lieu d entretenir le capitalisme dans une guéguerre des salariés contre ceux qui les emploient (ce à quoi on est contraint pour l instant, ce qui n est pas une raison pour le valoriser, travailler pour des capitalistes et être licencié quand ça les arrange est idiot quand on n y est pas obligé).. Il s agit de construire par la base un nouveau système de production pas de gagner quelques points et continuer à participer au productivisme capitaliste.. Je ne prône bien sûr aucun repli sur la communauté, tout au contraire je défends une démarche politique et municipale, c est même ce qui me différencie le plus sans doute, et aucun repli sur le local mais seulement l organisation de l économie locale et de la vie commune, notre vie quotidienne.. C est justement parce que ce n est pas un repli communautaire mais une politique municipale qu il faut faire avec les habitants de la commune tels qu ils sont, et donc nos voisins qu on n a pas choisi et avec lesquels il faut vivre, ce qui ramène sur terre les utopies abstraites.. Le point sur lequel notre désaccord est sans doute le plus grand, c est que je suis absolument opposé à la démocratie majoritaire et considère comme vital de penser la démocratie comme une démocratie des minorités qui ne sont pas obligés de vivre ni de penser pareil.. Bien sûr, cela détruit l illusion d une majorité qui saurait très bien où est son intérêt qui serait de distribuer l argent des riches au pauvre et de faire une politique qui soit favorable au grand nombre supposé avoir les mêmes intérêts, sauf que ce qu on récolte, ce sont des démagogues qui continuent d enrichir les riches.. C est un des principaux apports de l écologie en politique, je le répète, de valoriser la diversité.. Il n y a pas seulement 2 classes, les exploiteurs et les exploités, ce serait si simple en effet, à ne pas comprendre pourquoi le monde est si différent et compliqué.. Vendredi 13 juillet 2012 à 11 h 26 min.. Je ne prône bien sûr aucun repli sur la communauté, tout au contraire je défends une démarche politique et municipale, c’est même ce qui me différencie le plus sans doute, et aucun repli sur le local mais seulement l’organisation de l’économie locale et de la vie commune, notre vie quotidienne.. C’est justement parce que ce n’est pas un repli communautaire mais une politique municipale qu’il faut faire avec les habitants de la commune tels qu’ils sont, et donc nos voisins qu’on n’a pas choisi et avec lesquels il faut vivre, ce qui ramène sur terre les utopies abstraites.. Je suis exactement sur cette longueur d onde et ça ne date pas d aujourd hui, mais du début des années 90, bien avant que je fasse votre découverte:.. http://solidariteliberale.. hautetfort.. com/historique-de-l-etat-providence-participatif.. html.. Quand bien même mes premiers textes sur le sujet étaient très naïfs, il n’empêche qu ils ont directement été centrés sur cette démarche que vous défendez: du local appuyé par des institutions (au sens large, cad une co-élaboration, une validation et une consolidation légale des règles du jeu).. Je n ai pas abouti exactement à votre proposition municipale, mais elle s inscrit naturellement dans le cadre politique que j ai tenté de définir:.. com/archive/2005/04/29/le-contrat-de-travail-mixte-co.. J attire l attention sur un petit point de divergence.. Votre coopérative municipale peut devenir stigmatisante, les bons dans le marché et les nuls dans la coopérative municipale.. De ce point de vue, je crois avoir évité cet écueil, sans doute au prix d autres inconvénients.. Vendredi 13 juillet 2012 à 17 h 39 min.. BAZ.. Au quatrième paragraphe en partant de la fin de l article, et à sa cinquième ligne, c est ce qui nous pend au nez.. Faute de frappe.. Bonne continuation.. Allez vous écrire un article sur le boson de higgs ?.. Vendredi 13 juillet 2012 à 18 h 41 min.. Corrigé, merci.. Non, je ne vais pas écrire un article sur le boson de Higgs, juste en parler un peu dans ma revue des sciences.. Il n est pas sûr pour l instant que ce boson soit le Higgs, c est une question de spin.. Il faut attendre d autres résultats.. Vendredi 13 juillet 2012 à 19 h 11 min.. Di Girolamo.. Parvenir à un ressenti proche de ce que dit Jean ZIN est sans doute l étape indispensable permettant de motiver pour relocaliser.. Ne plus se faire d illusions.. Percevoir clairement qu il n y aura pas de solutions , que le système est condamné et que même s il est nécessaire d assumer le quotidien en gérant ce qui nous arrive , la seule opportunité restante est de rebâtir au local selon une méthodologie participative démocratique.. L échelon local.. pourrait s aborder dans le cadre des politiques régionales d aménagement et développement des territoires ; il s agirait de lancer et soutenir des expérimentations impliquant les acteurs locaux d un territoire donné ,dans un processus d expérimentation de relocalisation.. Le caractère expérimental permet une approche non partisanne , assez neutre pour fédérer des acteurs divers.. Le processus serait piloté par une communauté de communes ou un syndicat Mixte de pays , ce comité de pilotage étant largement ouvert à la participation et mobilisation de la société civile , des divers acteurs locaux et d autres associés ; le cadre et les actions s autoconstruisant d en bas ; la reconnaissance officielle , le fait que les élus locaux et régionaux soient partie prenante de l expérimentation ,lui donnerait des moyens et une dimension significative.. ( les régions et l Europe peuvent financer ces processus).. Ce qui coince pour l instant c est que la population tout comme les élus n ont pas du tout intégré cette conception de citoyenneté active ne se contentant pas de voter.. Les élus notamment ont pris de très mauvaises habitiude oligarchique et voient d un très mauvais oeil de se trouver à égalité avec la société civile ; il est plus confortable , plus valorisant , plus payant d être en représentation et de délivrer la bonne parole que de travailler d égal à égal avec les citoyens.. Côté citoyen c est beaucoup plus facile de voter et critiquer , que devenir soi même acteur.. Il faudra donc bien tout le ressenti de Jean Zin pour motiver à un effort collectif d imagination.. La tâche est hardue mais pas complètement utopiste ; il suffit que le processsus s enclanche ici où là et se labelise en quelque sorte pour que par effet boule de neige , si la situation générale s empire , ce type de démarche se généralise.. Les élus régionaux , du moins une partie d entre eux commencent à voir la nécessité de telles démarches.. Samedi 14 juillet 2012 à 10 h 52 min.. La démocratie territoriale au sens de la réunion des acteurs d un même territoire identifié pour l aménager et le développer en prenant en compte les enjeux globaux , est un anti système ; anti système politique puisque qu il ne s agit pas de gérer en oligarchie mais d analyser et planifier ensemble, anti système économique puisque c est le territoire global et ses acteurs qui est considéré comme une ressource.. Mécaniquement les réflexions et actions qui sortiront de ces travaux utiliseront les outils coopératifs,les monnaies locales et un revenu individuel permettant la rupture avec la compétitivité.. Samedi 14 juillet 2012 à 10 h 58 min.. Il s agit bien d un territoire ,c est à dire une entité complète rurale /urbaine permettant des marges de manoeuvres globales et non d une grande ville ou d un quartier ; l urbanisation empêche toute approche globale parce que la ville n a pas de ressources alimentaires , pas de ressources forestières etc et reste entièrement dépendante du système global , en quelque sorte son aboutissement.. Le champ d action reste donc limité et assez contraint.. Samedi 14 juillet 2012 à 11 h 51 min.. Comme la majorité de la population mondiale est dans les grandes villes, il serait absurde de les exclure de la relocalisation qui y est aussi nécessaire et même plus facilement car en plus concentré.. Reste que je ne conteste pas à Lemoine l importance de la lutte des classes et que c est une illusion de croire faire du local le lieu d un consensus alors que les intérêts s y opposent comme ailleurs.. La démocratie est conflictuelle et dépend de rapports de force.. Ce qui n est pas un argument pour négliger cet échelon local qui est vital et privilégier des luttes nationales pourtant pas aussi décisives qu on le prétend bien qu elles soient plus massives.. Samedi 14 juillet 2012 à 15 h 40 min.. Dans mon esprit l aménagement des territoires comprend un volet de repeuplement nourri par des habitants de très grandes villes en situation de sans issue ; il ne s agit pas d exclure ; reconnaître le fait urbain n est pas forcémment reconnaître son bien fondé ; la ville au sens moderne du terme est le résultat de la délocalisation , vouloir y expérimenter une relocalisation me semble paradoxal ; tout comme l histoire des jardins , abeilles et éoliennes urbaines.. Le rural n est pas synonyme d apaisement et concensus : les intérêts s’y opposent comme ailleurs ;.. Samedi 14 juillet 2012 à 16 h 42 min.. La ville, c est la civilisation et je suis un altermondialiste plus qu antimondialiste, la relocalisation étant nécessaire pour équilibrer la globalisation mais je n ai aucun goût pour les querelles de clocher et ne supporterais pas d avoir un horizon limité à mon petit village (où c est pas triste les histoires de voisinage justement).. Je ne suis pas pour un retour à l époque agraire et une écologie tournée vers le passé mais pour un dépassement du productivisme industriel dans l ère du numérique, une écologie tournée vers notre avenir effectif.. Je ne peux pas dire que je sois insensible au retour à la terre puisque je suis parti à la campagne (mais pas pour travailler la terre, pour faire de l informatique!).. En tout cas, si je croyais moi aussi qu il serait souhaitable pour une vie plus saine que les habitants des villes viennent vivre à la campagne, il semble que ce soit devenu impossible, nous sommes trop nombreux et les villes optimisent les services et réduisent les nuisances (paraît-il, cela dépend où j imagine, d autres mettent sur le dos des gigapoles les pires nuisances écologiques, il y a évidemment accumulation locale mais nous sommes devenus aussi très nombreux).. Je trouvais tout aussi absurde de produire de la nourriture en ville avant d étudier la question d un peu plus près.. Il n est pas si absurde qu une chose soit pénétrée de son contraire, qu il y ait un peu de campagne en ville comme il y a un peu de ville à la campagne.. En écologie, comme dans le local, il ne s agit pas d idées abstraites mais des réalités locales.. Il faut partir du réel pour l améliorer et de l avenir tel qu il se dessine pas tel qu on le rêve.. L écologie, ce n est pas construire un monde artificiel, c est prendre soin de l existant et multiplier les façons de faire (que cent fleurs s épanouissent) mais de faire avec ce qu il y a (et les gens tels qu ils sont).. Samedi 14 juillet 2012 à 19 h 25 min.. « Il faut partir du réel pour l’améliorer ».. C’est un peu antinomique avec votre article ….. Le « réel » tel qu’il se construit nous mène , quand même ! Dans le mur …Et la difficulté qu’on a c’est justement de s’en dépêtrer !.. La relocalisation ne peut pas s’appuyer sur la ville au sens moderne du terme qui est un produit de la délocalisation.. Je ne suis pas anti villes mais dans la mesure où elles reposent sur un bassin de vie pouvant les irriguer en nourriture , énergie , matériaux etc qu’elles forment un territoire ; la très /trop grande ville est bâtie sur l’industrie et la concentration , ce qui justement risque de décroître dans l’avenir …Le monde des diversités que vous défendez n’est pas celui des immenses cités , mais ne peut se bâtir que dans un milieu urbain /rural inventant un autre mode de vie , de production….. Je suis persuadé que le réaménagement des territoires et la déconcentration urbaine est vers où il serait utile d’aller.. Il faut prendre « les gens tels qu’ils sont » certes ! Comment faire autrement ! Quoique parfois c’est loin d’être évident ! Et la réalité telle qu’elle est , bien sûr ! Mais si cette réalité nous mène dans le mur ?.. S’ « il ne faut pas surestimer nos moyens » , il n’est pas interdit de faire l’analyse de la situation et de proposer des expériences « alter» ; moi aussi je ne suis pas anti mais alter , pour un monde des diversités ; les très / trop grandes villes ne sont pas l’avenir de l’homme.. En tous cas pas le mien.. Samedi 14 juillet 2012 à 20 h 32 min.. Le blème, c est que la réalité nous nous la cachons souvent entre 2 chocs.. Tout comme les gens, la réalité ne nous mène pas dans le mur, c est l ignorance, le refus de cette réalité qui fait bobo.. Pourtant, la réalité est là présente à tous moments, telle une limace que l on touche.. Samedi 14 juillet 2012 à 22 h 34 min.. Mais oui, la réalité, c est qu on va dans le mur et qu on n a pas les moyens de l éviter, tout comme on n avait pas les moyens en 1939 d éviter la guerre.. Ceux qui l ont cru, les pacifistes d alors comme Paulhan ont reconnu leur erreur fatale.. Il faut donc se préparer au pire et faire ce qu on peut avec ce qu on a.. J espère bien me tromper complètement, ce n est pas une conviction personnelle, ce sont les nouvelles telles qu elles m apparaissent à ce jour mais il ne suffit pas de trouver cela intolérable pour que ce ne soit pas.. Il faudrait certes se poser plus la question de ce que peut le politique et comment, de ce que peut l intellectuel et sur quelle temporalité.. Encore une fois, je ne dis absolument pas qu on ne peut rien, ni même que la catastrophe ultime serait inévitable, je crois à la capacité de réaction devant l urgence.. Il y a sûrement des actions utiles à mener à l ONU, entre autres, mais à notre niveau, on pourrait faire au niveau local.. Sauf, que ça aussi c est très difficile et presque partout impossible, pas partout.. Il y a une diversité des quartiers des villes, il y a une poésie des villes à laquelle Debord notamment était très sensible.. Il est vrai qu il n en reste pas grand chose, mais quand-même.. Il faut de toutes façons se battre sur tous les fronts.. Je n ai aucun goût pour les trop grandes villes mais trouvant Paris à ma mesure de l avoir bien connu et prenant les choses comme elles sont (on ne rase pas des bidonvilles avec déportation de leur population, on les rend viables).. Le monde et les gens ne sont certainement pas à notre convenance !.. Ce sont des questions sur lesquelles il n y a aucun débat possible malgré tous ceux qui voudraient pouvoir choisir dans quel paradis vivre.. Croire pouvoir passer au-dessus de telles réalités massives, c est juste se soûler de mots mais certainement rien changer au réel et aux forces matérielles qui le façonnent alors que prendre en compte les faits laisse une marge de manoeuvre et d amélioration qui n est pas forcément négligeable.. J ai cru pouvoir déduire de quelques dispositifs concrets la possibilité de sortir du capitalisme mais certes, trop tard sans doute, si on trouvait une baguette magique, un anneau de pouvoir, il faudrait s en servir urgemment.. Dimanche 15 juillet 2012 à 6 h 36 min.. Chercher le paradis futur c est l enfer, reconnaitre l enfer présent c est le paradis possible.. Laisser un commentaire.. Annuler la réponse.. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont indiqués avec.. Adresse de contact.. Site web.. Commentaire.. Vous pouvez utiliser ces balises et attributs.. HTML.. a href= title= abbr title= acronym title= b blockquote cite= cite code del datetime= em i q cite= strike strong.. Notifiez-moi des commentaires à venir via émail.. Vous pouvez aussi.. vous abonner.. sans commenter.. Presque tous les liens marchent désormais, sauf exceptions qui seront corrigées.. Il y a 32 minutes.. Il y a 11 heures.. Il y a 12 heures.. - 1 350.. - 9.. - 137.. - 53..

    Original link path: /2012/07/09/ne-pas-surestimer-nos-moyens/
    Open archive

  • Title: Jean Zin | Jean Zin
    Descriptive info: Archives de l auteur :.. - 1 359.. Il y a 8 heures.. Le sens de l évolution..

    Original link path: /author/webmestrejeanzin-fr/
    Open archive

  • Title: impossible | Jean Zin
    Descriptive info: Navigation des images.. impossible.. Publié le.. à.. 285 364.. dans.. Les revues des sciences ont été corrigées pour les années 2012 et 2011, les autres se feront petit à petit.. Tout cela prend un temps fou, pour pas grand chose.. le 14/07 à 15:40, il y a 17 minutes.. le 14/07 à 11:51, il y a 4 heures.. le 14/07 à 10:58, il y a 5 heures.. le 14/07 à 10:52, il y a 5 heures.. le 13/07 à 19:11, il y a 21 heures.. le 13/07 à 18:41, il y a 21 heures.. Non, je ne vais pas écrire un article sur le boson.. le 13/07 à  ...   prône bien sûr aucun repli sur la communauté, tout au contraire.. le 13/07 à 10:54, il y a 1 jour.. On sent la pensée carrée qui ne s'encombre pas de subtilités ni des év.. le 13/07 à 10:25, il y a 1 jour.. Cette remarque m'étonne quand même sauf à s'imaginer que je disais que.. - 1 299.. - 17.. - 125.. - 49.. - 40.. - 33.. - 16.. Peugeot ou la fin de l individualisme triomphant - Chroniques du YÉTI.. L industrie du mensonge : comment les consultants rédigent l information.. Ceta, le jumeau d Acta venu du Canada.. « Tuez-les tous, ça ira plus vite »..

    Original link path: /2012/07/09/ne-pas-surestimer-nos-moyens/impossible/
    Open archive

  • Title: News | Jean Zin
    Descriptive info: Actualités.. - 1 358.. Le retour des luttes d émancipation.. Jeudi 20 octobre 2011.. Pour toutes sortes de raisons le mouvement des indignés ne semble pas prendre pour l instant en.. France.. C est pourtant de là que l impulsion initiale est partie, à la grande surprise du merveilleux Stéphane Hessel qui n y est pas pour grand chose et a dû essuyer par ici de nombreuses critiques injustifiées.. Ce n est pas si grave et n empêchera pas ce premier mouvement révolutionnaire mondial d être irréversible et de marquer le.. retour.. des luttes d émancipation après des années de soumission à l économisme le plus sordide.. Bien que le caractère social des revendications soit manifeste, facteur premier des mobilisations, il faut insister sur le fait que ce ne sont pas simplement des revendications matérielles et des luttes catégorielles mais tout autant des luttes d.. qui visent à étendre les droits de l individu contre le système et se libérer de la dictature économique (ce qui n est certes pas une mince affaire mais prend avec la crise un sens très tangible).. En tout cas, depuis les révolutions arabes, on entend beaucoup le mot de liberté.. Il faut célébrer ce retour de l étendard de la liberté dans notre camp, qu avait voulu nous confisquer trop longtemps un libéralisme économique autoritaire.. On peut dire que ce mouvement dénonce une liberté formelle au nom de la défense de nos libertés concrètes.. Cela suffit pour nous faire renouer avec toute la tradition révolutionnaire dont nous prenons la suite même à l aborder avec un regard très critique et beaucoup moins d illusions afin de ne pas refaire les mêmes erreurs mais tirer enseignement de ses échecs passés.. Vent de panique.. Lundi 15 août 2011.. Il n y aurait pas grand chose à ajouter sur une crise qui s aggrave comme prévue, sinon qu on mésestime en général la capacité d un.. pilotage à vue.. de faire durer des états instables.. Il avait été démontré ainsi qu on pouvait (théoriquement) contrôler des phénomènes chaotiques comme des ouragans avec de petites interventions bien ciblées à condition d avoir une réactivité suffisante mais, bien sûr, plus la crise dure et plus un quelconque grain de sable peut tout gripper.. Or, on a de bonnes raisons de croire que ce grain de sable devrait être.. politique.. Que ce soit du côté des USA ou de la désintégration de l Euro (voire de la Chine?).. En tout cas, la situation se détériore avec le temps faisant éclater la belle solidarité initiale face à la menace de crise systémique et laissant souffler ce qu on doit bien appeler un vent de panique, sensible dans les commentaires de quelques analystes au moins.. Crise globale et alternatives locales.. Vendredi 22 juillet 2011.. Les dernières péripéties des créanciers européens pour s assurer le remboursement de leur dette par une Grèce exsangue manifestent plusieurs évidences :.. - D abord que.. la crise n a pas encore eu lieu.. , qu on ne fait que.. repousser.. mois après mois depuis 2008 par des mesures plus ou moins impressionnantes, mais qui devrait s aggraver assez vite maintenant.. - Ensuite, qu on ne fait à chaque fois que le.. minimum.. requis, même si ce minimum a pu être au début des sommes inimaginables, les dernières mesures étant notoirement insuffisantes, le défaut de paiement de la Grèce pouvant même avoir des effets systémiques, un peu comme la faillite de Lehman Brothers.. - Enfin que les.. décisions.. ne dépendent pas plus de nous qu une déclaration de guerre, nous transformant en spectateurs plus qu en acteurs de l histoire.. se réduit ici au fait que ceux qui prennent les décisions soient nos élus, mais ils s enferment pendant des heures pour nous gratifier des conclusions de leur conclave sans que nous ayons notre mot à dire, ou plutôt sans que personne ne se soucie de ce qu on peut en dire.. Pas tout-à-fait, les discours dominants et des théories économiques (largement erronées) gardent une grande influence mais seulement en ce qu ils s incarnent dans des institutions.. La révolution a déjà commencé.. Mercredi 15 juin 2011.. Avant de prendre congé, alors que le mouvement semble connaître un reflux, à l exception notable de la Grèce, il me semble que c est le moment de se rendre compte que, quoiqu il arrive, la révolution a déjà commencé.. Cela ne veut pas dire que la victoire serait proche, encore moins qu elle serait facile.. Il faut s attendre à bien des revers mais si  ...   Loin des belles envolées métaphysiques dont on la célèbre à l envie dans les discours, la démocratie a bien perdu tout son sens, réduite au choix d un Président Directeur Général chargé de gérer au mieux l économie du pays ou simplement d éviter le pire.. Face au scandale des compromissions de toute la classe politique et de la transformation de nos élus en élites gouvernantes coupées des populations, le rejet est plus profond que jamais, exprimé par le souhait bien compréhensible qu ils dégagent tous, souhait repris par les populistes de droite comme de gauche.. Car il y a bien convergence sur de nombreux points de populismes qui s affrontent pourtant.. Front contre Front.. L opposition au libéralisme et à l Europe avait déjà rapproché les deux côtés lors du référendum sur la constitution européenne.. La crise ajoute le thème du protectionnisme et la nécessité de mesures radicales, sauf que ce ne sont pas les mêmes, bien sûr.. Du moins, on peut dire que cette gauche anoblit l appel à un pouvoir fort, au retour du politique, elle lui donne une crédibilité qui profitera toujours plus au nationalisme et à l extrême-droite qui manient la haine de l étranger et de boucs émissaires faciles.. Il ne s agit pas de nier les différences, patentes, mais de voir en quoi une certaine gauche renforce une extrême-droite qui a le vent en poupe, constat désagréable qui était déjà celui des fascisme et nazisme inspirés des communistes qu ils combattaient.. Rien ne sert de faire la révolution, il faut savoir qu en faire.. Lundi 7 février 2011.. On peut s étonner qu Olivier Besancenot dise avoir vécu jusqu ici dans un monde sans révolutions alors qu il a dû connaître au moins le renversement des régimes communistes et les révolutions de couleur , sans doute considérées par lui plutôt comme des contre-révolutions puisqu elles n étaient que des conversions au.. capitalo-parlementarisme.. mais c est bien l horizon de la révolution de jasmin.. L autre hypothèse, rabâchée, celle de la révolution avortée du Caire, ce sont les frères musulmans mis pas pour rien au premier plan.. En tout cas, rien ne laisse espérer, dans un cas comme dans l autre, l engagement dans un processus révolutionnaire comme en Amérique du sud.. Certes, il faut soutenir le renversement des dictatures mais il ne suffit pas de renverser le tyran, il faut voir qui le remplace.. L économie expliquée par l histoire.. Vendredi 17 décembre 2010.. René Passet,.. Les grandes représentations du monde et de l économie à travers l histoire.. La loi des milieux naturels et humains n est pas l équilibre qui les fige, mais le déséquilibre par lequel ils évoluent.. p901.. Voilà un grand livre comme il en sort peu par décennie, projet d histoire totale reconstituant la.. généalogie.. des paradigmes culturels, scientifiques, économiques, à partir des périodes les plus reculées jusqu à notre actualité la plus brûlante.. Cette déconstruction de théories économiques renvoyées à leur historicité, vise à la reconstruction d une.. bioéconomie.. intégrée à son milieu comme à l histoire culturelle, économie vivante et en devenir, où se totalisent les savoirs accumulés avec les nouveaux paradigmes de la complexité et de l économie immatérielle.. C est aussi un gros livre de près de mille pages auquel il n est pas question de s attaquer d emblée mais qu il faudra étudier patiemment.. On peut d ailleurs parier que, malgré l absence inexplicable d index, il sera bien utile aux étudiants comme.. manuel.. pour comprendre l histoire des théories économiques que René Passet replace dans l évolution des idées, des conceptions scientifiques et de l état des techniques, éclairant notamment le passage de la mécanique à la thermodynamique puis à la complexité écologique et informationnelle.. En fait, même si on passe bien en revue les théories économiques (notamment Marx, Keynes, Hayek, etc.. ), on peut penser que c est avant tout une histoire culturelle de l humanité, où l économie n a d ailleurs que peu de place au début, entreprise encyclopédique risquée et forcément discutable , qu on pourrait rapprocher de celle de Michel Foucault mais qui se réclame plutôt de Khun et de ses.. paradigmes.. dont les changements caractérisent les grandes révolutions scientifiques et techniques.. Il faut tout ce détour historique pour comprendre notre temps tout comme l économie actuelle à la lumière des considérables mutations techniques (émergence de l immatériel), scientifiques (théorie du chaos, sciences cognitives) mais aussi politiques et environnementales que nous connaissons.. - 1 358.. La bulle spéculative.. Relocalisation, mode d emploi..

    Original link path: /category/news/
    Open archive

  • Title: Crise | Jean Zin
    Descriptive info: Archives du mot-clef.. Révolution virtuelle et révolution réelle.. Vendredi 10 décembre 2010.. J avais trouvé intéressant le buzz autour de la proposition d Eric Cantona de retirer son argent des banques, non que j aie jamais cru à un véritable.. bankrun.. , ni même que ce serait souhaitable, mais parce que le succès médiatique rencontré manifestait une salutaire défiance envers les banques et que cela pouvait être une façon d exprimer notre.. protestation.. citoyenne comme de répondre aux réactions déplacées de nos élites.. L échec total de l opération montre cependant toute la distance qu il peut y avoir entre une mobilisation virtuelle et les mobilisations réelles.. Plus important encore, la difficulté éprouvée à la mise en pratique de ce qui semblait si évident et si simple, en parole du moins, aura eu pour effet bien plutôt de faire sentir à chacun à quel point il était.. dépendant.. du système, ne pouvant sérieusement souhaiter son effondrement.. On pourrait en tirer la conclusion que toute révolution est devenue impossible, alors même qu on est dans une période on ne peut plus révolutionnaire où.. est devenue absolument nécessaire mais il ne faudrait pas se tromper de révolution ni se monter la tête.. Cette intervention ne peut prendre d autre forme qu une grève générale et ne peut prétendre abattre un système devenu vital, seulement.. renverser le rapport de force.. entre le travail et la finance pour changer les règles du jeu, mettre un terme à la destruction des protections sociales, conquérir de nouveaux droits (revenu garanti pour tous) et commencer peut-être à.. construire un autre système de production.. L optimisme de la raison.. Lundi 15 novembre 2010.. Quelque critiques que puissent être la situation et les circonstances où vous vous trouvez, ne désespérez de rien; c’est dans les occasions où tout est à craindre, qu’il ne faut rien craindre; c’est lorsqu’on est environné de tous les dangers, qu’il n’en faut redouter aucun; c’est lorsqu’on est sans aucune ressource, qu’il faut compter sur toutes; c’est lorsqu’on est surpris, qu’il faut surprendre l’ennemi lui-même.. (Sun-Tse,.. L’Art de la Guerre.. On peut prendre pour une provocation de parler d optimisme de la raison au moment de la montée de tous les.. périls.. , pourtant c est justement  ...   un terme à une lente descente aux enfers, période de désocialisation et d individualisme exacerbé où le dogmatisme néolibéral nous a fait entrer dans une des périodes les plus noires pour l intelligence.. remake.. des années folles avec les années fric avait de quoi nous dégoûter d un monde qui bafouait tous nos idéaux et inversait toutes les valeurs mais quand le désespoir se transforme en colère et qu il faut passer à l action, il n est plus temps de se complaire aux éructations de quelques vieilles badernes atrabilaires qui nous prédisent inlassablement la fin du monde, alors que ce n est que la fin du vieux monde à laquelle nous assistons et qui ne mérite pas tant de remords.. On peut, tout au contraire, espérer à nouveau et discerner les immenses potentialités de l époque, époque révolutionnaire comme il n y en a jamais eu dans l histoire à cette rapidité et cette ampleur, avec une conjonction inédite des crises (économique, écologique, géopolitique, technologique, anthropologique, idéologique) où tout est bouleversé de fond en comble en quelques dizaines d années seulement, au point qu on peut légitimement avoir l impression que le sol se dérobe sous nos pieds, des idéologies dépassés ne permettant pas de comprendre quoi que ce soit à ce qui se passe.. Il y a un nouveau langage à inventer.. C est dans ces périodes pourtant qu il est peut-être le plus exaltant de vivre, c est là que s ouvrent des possibles et que notre action peut être décisive pour orienter l avenir et peser sur les choix futurs.. C est dans ces.. commencements.. qu il est le plus important de savoir déceler.. la richesse des possibles.. , en évitant de s égarer sur des voies utopiques sans issue pour saisir plutôt les véritables opportunités qui s offrent à nous.. Il s agit de construire une stratégie politique pour une sortie de crise qui ne sauve pas seulement les meubles mais qui soit la conquête de droits nouveaux et d une société pacifiée, d une économie plus soutenable au service du développement humain, prenant en compte les conditions de sa reproduction.. Vraiment de quoi retrouver une bonne dose d optimisme pour notre avenir et les jeunes générations..

    Original link path: /tag/crise/
    Open archive





  • Archived pages: 624