www.archive-fr-2012.com » FR » C » CST

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".

    Archived pages: 528 . Archive date: 2012-12.

  • Title: CST - Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
    Descriptive info: .. Accueil.. Présentation de la CST.. Produits et prestations.. Documentation.. Liens.. Calendrier.. décembre 2012.. lu.. ma.. me.. je.. ve.. sa.. di.. 26.. 27.. 28.. 29.. 30.. 1.. 2.. 3.. 4.. 5.. 6.. 7.. 8.. 9.. 10.. 11.. 12.. 13.. 14.. 15.. 16.. 17.. 18.. 19.. 20.. 21.. 22.. 23.. 24.. 25.. 31.. Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda.. Navigation.. La Lettre.. Archives actualité.. Téléchargez.. La Lettre de la CST.. n 142 - octobre 2012.. Vous cherchez.. A venir à la CST ?.. A adhérer à la CST ?.. A commander un film test ?.. A consulter les recommandations techniques ?.. Le Guide de l'Exploitation ?.. La traduction des specs DCI ?.. Dépêches.. Comme Au Cinéma.. - [00h00].. Les Wachowski filent sur Jupiter.. Joseph Gordon-Levitt dans le Django Unchained de Tarantino ?.. La Source des Femmes : une avant-première royale ! (photos).. Des Immortels stylés (vidéo).. Ben Affleck courtisé pour adapter le Fléau de Stephen King.. Eric Bana dans la peau du King, Elvis Presley.. Hergé aurait beaucoup aimé Tintin, selon Steven Spielberg.. Robert De Niro sera Bernard Madoff.. Une nouvelle vidéo du Millenium de David Fincher.. L'ordre et la morale est 'un film de réconciliation' selon les acteurs.. Hollywood aime le cinéma venu du froid.. La revue de presse web.. Actualité.. À ÉCOUTER : 6.. e.. RENCONTRE DE LA PRODUCTION ET DE LA POSTPRODUCTION.. 9h30 - OUVERTURE DE LA MANIFESTATION.. OUVERTURE DE LA MANIFESTATION.. • Pierre-William Glenn, pre sident de la CST • Laurent He bert, de le gue ge ne ral de la CST.. Cliquer sur l’icône suivante pour écouter les débats.. 10h00 - QUELLES FORMATIONS POUR QUELS ME TIERS ?.. QUELLES FORMATIONS POUR QUELS ME TIERS ?.. • Jacques Faure - (ESRA) • Maguy Fournereau - (ancienne e le ve de l’ENS Louis Lumie re) • Francine Le vy - (ENS Louis Lumie re) • Je ro me Kanapa - (CIFAP - CLCF) • Jeanne Marchalot - (directrice de postproduction formatrice) • Fre de ric Papon - (La fe mis).. 11h30 - LES ME TIERS DU CINE MA, LA RE ALITE DE PASSE-T-ELLE LA FICTION ?.. LES ME TIERS DU CINE MA, LA RE ALITE DE PASSE-T-ELLE LA FICTION ?.. • Alain Artur - (assistant re alisateur) • Thierry Beaumel - (directeur de fabrication vide o et nume rique) • Patrick Blossier - (directeur de la photographie) • Julien Bullat - (assistant ope rateur) • Daniel Chevalier - (directeur de production) • William Flageollet - (mixeur) • Zoe Zurstrassen - (scripte).. 14h30 - LA FICTION, UNE INDUSTRIE CRE ATRICE D’EMPLOI ?.. LA FICTION, UNE INDUSTRIE CRE ATRICE D’EMPLOI ?.. • Laurent Blois - (SPIAC - CGT) • Daniel Chevalier - (directeur de production - ADP) • Jean-Jacques Gernolle - (chef de corateur - ADC) • Patrick Lamassoure - (Film France).. 16h30 - PRODUIRE EN FRANCE : UNE OPPORTUNITE OU UN HANDICAP ?.. PRODUIRE EN FRANCE : UNE OPPORTUNITE OU UN HANDICAP ?.. • Didier Diaz - (Studios de Paris) • Pierre Forette - (Sofica Uni E toile) • Fre de ric Goldsmith - (APC) • Patrick Lamassoure - (Film France) • Ge raldine Segond - (IFCIC) • Camille Trumer - (Cine art) • Olivier Wotling - (CNC).. 18h00 - CLO TURE DE LA MANIFESTATION.. CLO TURE DE LA MANIFESTATION.. Succès des 6.. Rencontres de la Production et de la Postproduction.. Le 3 décembre 2012 s’est déroulée la 6.. Rencontre de la Production et la Postproduction à l’Espace Pierre Cardin à Paris, événement organisé par la CST et son département Production - Réalisation.. Près de 500 participants sont venus au cours de la journée, écouter les débats du matin sur la formation et les métiers et l’après midi sur l’organisation de la production, le devis du film, la convention collective et le financement du cinéma et de l’audiovisuel en France.. Beaucoup de techniciens et collaborateurs artistiques du film étaient présents, ainsi que de nombreux producteurs et responsables d’organisations du cinéma et de l’audiovisuel.. Les échanges ont été directs, positifs et constructifs et se sont déroulés dans la sérénité et dans un esprit de solidarité.. Concernant les établissements de formation publique et privé, s’est posé le problème de l’adéquation des enseignements avec le marché et les évolutions des pratiques professionnelles.. La table ronde sur les métiers a mis en évidence la mutation actuelle des pratiques professionnelles et le besoin de redéfinir les compétences et les responsabilités de chaque corps.. Concernant le devis du film, il a été clairement constaté qu’aujourd’hui, le financement d’une majorité de film faisait office de devis et que chaque projet s’adaptait – dans la difficulté – à des sous-financements parfois critiques.. Les techniciens du film et les industries techniques étaient souvent la variable d’ajustement.. Tous les intervenants et participants se sont entendus sur la nécessité d’une convention collective du cinéma, outil indispensable de régulation.. Il a été constaté que les désaccords existants sont tout à fait surmontables et que les dérogations à la convention ne pouvaient concerner qu’une minorité de films produits chaque année.. Concernant le financement, il a été constaté qu’à l’intérieur du devis du film, le poste du casting des rôles principaux ne cessait de croître, allant de 15% du devis il y a 20 ans à 30 et parfois même 35% aujourd’hui ; ce qui souvent signifiait un sous-financement des autres postes.. Cette dérive doit être stoppée.. Un intervenant, agent d’acteur a proposé, pour les films à petit budget, une rémunération des acteurs principaux en deux parties : Un fixe compatible avec le budget du film et une rémunération variable en fonction des entrées du film.. Concernant le crédit d’impôt, l’ensemble des intervenants et participants ont constaté l’inadéquation et le manque d’attractivité de nos crédits d’impôts nationaux et internationaux.. Cela amène une délocalisation massive des films français vers nos voisins, dont le crédit d’impôt est plus intéressant, ainsi qu’une régression des projets internationaux choisissant de tourner sur notre territoire.. Avec maintenant près de 30% de délocalisation de nos tournages, les industries françaises, les techniciens et collaborateurs du film comme les savoir-faire sont en danger de disparition ! L’ensemble des intervenants et des participants ont exprimé le souhait de voir évoluer les crédits d’impôts.. Nationaux : avec un plafond à 4 millions d’euros et une assiette plus large.. Internationaux : sans plafond et une assiette plus large.. Rappelons que pour un euro de crédit d’impôt, l’État récupère ce même euro en recette fiscale générée par l’activité du film et que cela représente 6 euros de dépense en France dont la moitié en emploi.. Nous attendons avec impatience que des décisions nationales soient prises en ce sens afin de sauver le secteur d’une régression qui peut s’avérer fatale.. Rencontre de la Production et de la Postproduction.. 2012 :.. Comment produire en France ?.. Etat des lieux des me tiers de la production et de la postproduction en France face aux de fis technologiques et aux re alite s e conomiques nationales et internationales.. La CST organise, le 3 décembre 2012, à l’Espace Pierre Cardin (Paris 8ème), la sixième rencontre de la production et de la postproduction.. La question semble pertinente si l’on regarde la conjonction des dysfonctionnements auxquels on assiste actuellement.. Proble mes de financements des films, multiplication des productions sous finance es, nouvelles technologies parfois peu ou mal mai trise es, de professionnalisations partielles du secteur, proble mes de management des grandes fonctions artistiques et techniques, de re fe rencement des salaires, convention collective du cine ma inapplique e, crise des industries techniques, crise du statut d’intermittent, inade quation de certains cursus de formations initiales et continues, de localisations des tournages.. La liste est longue de tout ce qui ne va pas dans l’univers de la fiction franc aise pour le cine ma, comme pour l’audiovisuel.. Pour prendre connaissance du communiqué de presse relatif à l’évènement, veuillez cliquer sur l’icône suivante :.. CP CST 3 décembre 2012.. Vous pouvez également consulter le programme de cette journée, en cliquant sur le lien suivant :.. Programme prévisionnel.. Entrée libre sur présentation du code barre attribué que vous obtiendrez en vous inscrivant en ligne.. Accéder au formulaire d’inscription.. La CST au 67.. CONGRES FNCF.. Le 67.. congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français s’est déroulé à Deauville, du 1 au 4 octobre derniers.. Il s’agit d’un rendez-vous important pour le cinéma car il réunit un très grand nombre d’exploitants, venus de la France entière.. 2000 participants environ y ont pris part cette année.. Ce congrès est aussi l’occasion de rendre un hommage à un réalisateur : ce fut, pour cette 67ème édition, Bertrand Blier.. La CST était représentée par son président, Pierre-William Glenn, son délégué général, Laurent Hébert et une équipe de permanents (Alain Besse, Pierre-Edouard Baratange et Myriam Guedjali) qui a animé tout au long de cette manifestation le stand de l’association, situé dans la zone d’exposition en face de Sony.. En effet, parallèlement aux réunions thématiques et événements de prestige qui jalonnent cette manifestation, une zone d’exposition est consacrée aux métiers de l’exploitation.. Ce salon composé de plus de 70 stands permet aux responsables de salles de cinéma de rencontrer les prestataires et les partenaires institutionnels qui concernent leur activité professionnelle.. Suite au décret du 3 mai 2012 relatif au contrôle des salles, La CST a été très sollicitée comme interlocuteur de conseil, visant ainsi une démarche d information et d accompagnement des exploitants français.. Ces professionnels sont également conviés à des débats visant à dégager les perspectives du secteur d activité.. Une table ronde était consacrée au handicap au cinéma, et a permis d’aborder de façon spécifique l accès aux salles pour les personnes handicapées, qui deviendra obligatoire en 2015.. Charlotte Bruus CHRISTENSEN, lauréate du Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien 2012 !.. Le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien 2012 est décerné à.. Charlotte Bruus CHRISTENSEN.. pour son travail exceptionnel de la caméra qui participe, de manière déterminante, à la grammaire cinématographique du film JAGTEN de Thomas Vinterberg.. La remise du prix a eu lieu le 20 septembre à l’Espace Cardin, lors de l avant-première du film qui a mobilisé près de 400 personnes et en présence de Thomas Vinterberg qui a lui-même remis la récompense à sa directrice photo.. Prix Vulcain.. Pour consulter le communiqué de presse dans son intégralité, merci de cliquer sur l’icône suivante :.. CP CST Lauréat Prix Vulcain 2012.. Assemblée Générale de la CST.. Hier à l’Espace Cardin a eu lieu l’Assemblée générale ordinaire de la CST, lors de laquelle notre association s’est pourvue d’un nouveau conseil d’administration ainsi que d’un nouveau bureau.. Pierre-William Glenn assurera la présidence de la CST pour trois ans suite à sa réélection du 26 juin 2012.. Pour consulter le communiqué de presse dans son intégralité, veuillez cliquer sur l icône suivante :.. CP CST - AG 2012.. LA CST AU FESTIVAL DE CANNES 2012.. POUR SUIVRE ACTUALITÉ DE LA CST AU FESTIVAL DE CANNES 2012, MERCI DE CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT.. :.. CST CANNES INFO.. Le 65.. Festival de Cannes aura lieu du 16 au 27 mai prochain.. La CST assure depuis plus de 25 ans, sous l’autorité de l’AFFIF, la direction technique des projections du Festival de Cannes.. Sous la direction de son président, Pierre-William Glenn, la CST met au service du Festival une équipe de six permanents, chargés de préparer l architecture technique 35 mm et numérique des salles.. Elle encadre ainsi les projections de toutes les sélections du Festival, les projections du Marché du Film (Palais des Festivals et Gray d Albion) et celles de la Semaine de la Critique (Miramar).. Elle assure également la validation du réglage et le suivi technique des projections de la Quinzaine des Réalisateurs et des projections du Marché du Film en ville.. La CST assume la coordination de l ensemble des projectionnistes ainsi que des équipes techniques du Festival de Cannes et des prestataires extérieurs dès lors qu ils interviennent dans le domaine de la projection cinéma.. Nous retrouverons également notre stand au village international Pantiero (Stand 204) où nous serons ravis de vous accueillir tous les jours de 9h30 à 18H00.. Nous aurons également le plaisir de vous présenter tous les jours l’actualité de chacun de nos Partenaires dans le cadre des Rendez-vous de la CST.. Pour lire l’intégralité du communiqué de presse, merci de cliquer sur l’icône suivante :.. CP CST-Cannes 2012.. Vous pouvez également prendre connaissance du communiqué de presse relatif à la composition du jury du Prix Vulcain 2012, en cliquant sur l icône suivante :.. CP CST Prix Vulcain 2012.. Un point sur les sous-titres.. L affichage des sous-titres en projection numérique peut rencontrer plusieurs difficultés.. La CST fait un premier point pour avancer vers un sous-titrage réussi.. Note sur les sous-titres.. Petit billet d humeur au retour des états généraux de la FICAM.. La Ficam a organisé ce 19 mars dernier, des états généraux, suite à la faillite de Quinta et pour faire partager à l ensemble des professionnels, la difficile situation des industries techniques.. Nous avons amicalement participé à ces états généraux et à la demande de la Ficam, j ai pu le matin, présenter en quelques minutes la nouvelle recommandation sur la conservation des films à moyen et long terme, avec bien sûr un retour sur film garantissant seul aujourd hui, une pérennité de plus de 50 voir 100 ans.. La journée était divisée en deux parties : une matinée technique retraçant toute la chaîne numérique de fabrication d’un film, du tournage à la postproduction et la diffusion et une après-midi débat avec des producteurs et des artistes.. Matin : RAS.. Nous avons tous (Ficam, AFC, SPI et CST) tenu notre rôle et donné les bonnes règles de précaution et de sécurité en numérique.. Nous avons convenu qu il faudrait travailler sur une nouvelle version du devis type du CNC adapté au numérique et donner aux producteurs des clés pour naviguer au mieux et en sécurité dans l univers des pixels.. Après-midi : Après un délicieux cocktail obligatoirement signé Potel et Chabot (concessionnaire, je crois, du pavillon Gabriel), nous fûmes conviés à nous installer dans la salle des débats et plateau télé divisée en plusieurs espaces : Techniciens , Producteurs et Artistes.. Nous avions en main un petit boitier destiné à voter en direct en répondant à des questions.. La première (et dernière) demandait en substance si les 1,2 milliard d euros de financement pour le cinéma français permettaient de faire des films en adéquation avec leurs ambitions artistiques ? Beaucoup ont voulu se faire expliquer la question, savoir où voulait-on en venir et pourquoi.. Sur le fond, ces états généraux posaient nombre de questions concernant principalement les industries techniques.. Les autres professions étaient sensées y répondre et/ou proposer des solutions.. Très vite, un constat s’imposa : Les industries techniques sont en difficulté financière parce que la part de financement du film qui leur est réservée ne cesse de baisser et ne leur permet pas de vivre normalement.. Il y a donc danger pour elles et donc aussi pour le cinéma français.. De plus, la concurrence de pays comme la Belgique, qui avec un crédit d impôt plus attractif qu en France accentue la délocalisation des films français provoquant une perte de chiffre d affaires pour nos industries.. Tout le monde fut d accord sur ce constat.. Mais alors que faire ? Augmenter les prix ? Mais qu adviendrait-il alors des petits films , des films dit difficiles ? (En fait des films sous-financés).. Un producteur, regrettant la situation actuelle, nous déclara tout de go que si, pour boucler le budget d un film il devait aller le tourner ou le postproduire en Inde, il le ferait, tant il est vrai que les producteurs indépendants sont trop fragiles pour arrêter la production d’un film.. Tout tourna donc autour du prix des choses et on entendit l’antienne bien connue qui consiste à se demander comment, en France, faire moins cher que dans les pays moins riches ou plus attractifs que l hexagone et comment acheter français quand acheter ailleurs semble moins cher.. La conclusion vint un peu comme un regret, regret qu aucune solution ne ressorte de ces états , regret qu une citoyenneté cinématographique française ne reste qu un mot sans véritable substance.. Regrets un peu mitigés par la satisfaction de s être parlé entre professionnels qui ne le font pas forcément au quotidien et parce que malgré tout, certaines choses ont été dites et que chacun a pu mieux se rendre compte de la situation et du vécu de l autre.. C est le bon côté de l exercice.. Pour le reste, la CST avait déjà regretté que ces états ne soient pas très généraux mais ceux d une seule organisation et que les questions des autres , producteurs, financiers, diffuseurs, artistes, techniciens, n aient pas pu être posées, rendant impossible la description de la situation dans toute sa dimension.. C est sans doute ce qui a amené le resserrement du débat sur le simple angle de la répartition, du coût et surtout du bas coût (low cost).. Des questions n étaient pas présentes dans le débat, comme par exemple : qui doit porter la responsabilité de l image et du son dans un film ou qu elle ambition pour quel film ; comment se traduit l idée de qualité et comment la valorise-t-on ? Ce ne sont là pas seulement des réflexions hors économie dont il s agit.. Comme nous l’avions déjà montré lors de nos rencontres sur le Low Cost à l’Espace Pierre Cardin, cette vision économique du Low Cost n’est pas la seule voie possible.. Les films américains, qui sont les plus chers du monde, sont aussi ceux qui se vendent le mieux.. Dans tout marché (même culturel) il y a des spécificités, des genres, des secteurs de marché.. Où se situe le cinéma français et quels sont ses points forts ? Et nous reposons la même question qu après la chute de Quinta : Qu elle est l économie réelle du film français aujourd hui, à l’heure même où notre cinématographie n’a jamais eu autant de succès ? Nous n avons pas eu l impression que ces états généraux aient vraiment répondu à cette question.. Laurent Hébert, Délégué général.. AFC Communiqué - Convention Collective.. LʼAFC, réunie en assemblée générale ordinaire le 17 mars 2012, a voté à lʼunanimité son soutien à la mise en place de la nouvelle convention collective signée récemment entre l’API et les organisations syndicales SNTR, SNTPCT, CGC, FO et CFTC.. Vous pouvez consulter le communiqué de presse en cliquant sur le lien suivant :.. AFC-Communiqué.. Disparition d Alain Derobe.. C est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition subite d Alain Derobe, directeur de la photographie et stéréographe reconnu.. Il avait par ailleurs, participé à la création de l association française des directeurs de la photographie (AFC) et était membre de la CST.. Nous l avions croisé lors du dernier Micro Salon alors qu il recevait le Prix Spécial du Jury de la part de l’International 3D Society de Los Angeles pour son travail sur le film.. Pina.. réalisé par Wim Wenders.. L ensemble des membres de la CST adresse ses plus sincères condoléances à la famille d Alain.. Pour tous ceux qui souhaite lui rendre un dernier hommage, une cérémonie funéraire est organisée en sa mémoire, Jeudi 15 mars à 14:30, Funérarium des Batignolles, Porte de Clichy, 10 Rue Pierre Rebière, 75017 Paris.. Communiqué de presse - Journée du 7 mars 2012.. Hier, a eu lieu la 6.. journée des Techniques de l Exploitation et de la Distribution à l Espace Cardin.. Suite à l ouverture de la manifestation par Eric Garandeau et son annonce concernant les écrans métallisés, veuillez trouver un communiqué de presse que vous pouvez consulter en cliquant sur l icône ci-dessous :.. CP CST-Rencontre 7 mars.. Journée des Techniques de l Exploitation et de la Distribution.. La CST organise, le 7 mars 2012, à l’Espace Pierre Cardin (Paris 8ème), la sixième Journée des Techniques de l’Exploitation et de la Distribution.. Accéder au formulaire d inscription.. Contacts Laurent Hébert, délégué général, lhebert[at]cst.. fr, 01 53 04 44 00.. Myriam Guedjali, chargée de communication, mguedjali[at]cst.. fr 01 53 04 44 19.. Pour télécharger le communiqué de presse, merci de cliquer sur l icône suivante :.. Communiqué_de_presse.. Vous pouvez également consulter le programme de cette rencontre, en cliquant sur l icône ci-dessous.. Cette version du programme sera mise à jour régulièrement afin de vous fournir de plus amples informations.. Programme prévisionnel 7 mars.. Technical Achievement Award pour Angénieux !.. Thales Angénieux a reçu un Technical Achievement Award 2012 de la Society of Camera Operators (SOC) pour sa gamme de zooms portables Optimo 15-40, Optimo 28-76 et Optimo 45-120.. Cette récompense a été remise par Rodney Charters, ASC CSC, à Monsieur Pierre Andurand – Président de Thales Angénieux à l’occasion de la Cérémonie des Awards 2012 de la SOC le 19 février à Los Angeles.. Mr Pierre Andurand - Président de Thales Angénieux, Mr Rodney Charters ASC CSC, Mr Dominique Rouchon- Directeur Commercial International (OPV)".. Eric Garandeau a propos des écrans métallisés.. Extrait du discours d Éric Garandeau, président du CNC, lors de son intervention à la journée d étude Patrimoine cine matographique : e ducation et construction de la cine philie.. Nous avons la chance d’aimer le cine ma parce que nous avons eu la possibilite de connai tre le cine ma.. Il nous faut e tre ge ne reux.. Ge ne reux et vigilant partout, y compris sur les formats de fichier (le 2K constitue un minimum dans notre plan de nume risation, alors que Studio Canal et d’autres voulaient que nous retenions la HD, plus de grade e), et aujourd’hui nous avons une difficulte particulie re avec les e crans me tallise s dits e crans silver , qui ont e te de ploye s dans de nombreuses salles de cine ma franc aises, pour la projection de films en relief (3D).. Comme il est ave re que ces e crans nuisent a la qualite des films diffuse s en 2D, nous avons engage une de marche visant a terme a les e liminer de nos salles.. J’ai assiste a une de monstration hier : l’e cran me tallise , applique au sourire e clatant de Jean Dujardin, c’est la lessive qui transforme le blanc e clatant en gris sale.. Ce n’est pas acceptable.. Décret - Dépôt légal.. Pour consulter le décret du 19 décembre 2011 relatif au dépôt légal, veuillez cliquer sur le l icône suivante :.. Décret dépôt légal.. Communiqué de presse - Quinta.. Suite au naufrage du groupe Quinta, la CST a  ...   formidable terrain d’observation pour comprendre que, si l’excellence de la projection doit être une règle sans exception, la qualité des contenus doit, elle aussi, être au rendez-vous !.. Historiquement, Annecy a été créé pour être le Cannes de l’animation.. Certains ont pu observer que le festival cannois présente, ces dernières années, de plus en plus d’œuvres d’animation dans ses sélections.. C’est une belle reconnaissance pour ce genre, mais soyons clair : Annecy reste et restera la Mecque de l’animation !.. Sont présents à Annecy : Dominique Bloch, Pierre-Edouard Baratange, Hans-Nikolas Locher et moi-même ainsi que, bien sûr, de nombreux adhérents de notre association.. Hans-Nikolas est arrivé ce matin et s’occupe activement d’organiser notre stand au Mifa qu’il animera, par ailleurs, tout au long de la manifestation.. La stand de la CST au MIFA 2011.. A demain, pour la suite….. Laurent Hébert, délégué général.. La CST au Festival de Cannes 2011 dans la lettre quotidienne d ECRAN TOTAL.. Revivez quelques-uns des mots forts de l actualité de la CST au Festival de Cannes 2011 à travers les articles nous concernant, paru au fil des jours dans la lettre quotidienne d ECRAN TOTAL.. Pour prendre connaissance des différentes parutions, merci de cliquer sur les liens ci-dessous :.. ET CST 13 MAI 2011 (PDF, 177 ko).. ET CST 14 MAI 2011 (PDF, 94.. 7 ko).. ET CST 16 MAI 2011 (PDF, 93.. 9 ko).. ET CST 17 MAI 2011 (PDF, 96.. 6 ko).. ET CST 19 MAI 2011 (PDF, 45.. ET CST 20 MAI 2011 (PDF, 94 ko).. ET CST 24 MAI 2011 (PDF, 107.. 2 ko).. José Luis ALCAINE, lauréat du Prix Vulcain de l Artiste-Technicien 2011.. Le Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien 2011 est décerné à.. José Luis ALCAINE.. pour son travail de la lumière qui sert spécifiquement la narration du film,.. LA PIEL QUE HABITO.. Une mention spéciale est faite à.. Joe BINI et Paul DAVIES.. pour la qualité du montage et de la bande son de.. WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN.. Composition du Jury 2011 :.. Présidente.. : Françoise Kirkpatrick, présidente et fondatrice du Festival du Film Français de Richmond.. Membres du Jury :.. Martine Baldacchino (cadreuse), Gérard Camy (président de l’association Cannes Cinéma), Gérard Cerf (projectionniste), Olivier Chiavassa (consultant), Eponine Momenceau (étudiante à La fémis section Image).. Le Prix Vulcain de l’Artiste-Technicien est un prix du Festival de Cannes qui concerne les films de la compétition officielle.. Il est décerné par un jury spécial, désigné par la CST.. Il récompense un technicien pour son travail de collaboration de création à une œuvre cinématographique.. Pour télécharger le communiqué de presse dans son intégralité, merci de cliquer sur l icône suivante :.. CP CST LAUREAT PRIX VULCAIN CANNES 2011.. Pour lire des articles de presse parus au sujet du Lauréat 2011 du Prix vulcain de l Artiste Technicien, merci de cliquer sur les liens suivants :.. ET CST PRIX VULCAIN 24 MAI 2011 (PDF, 107.. ARTICLE-SONOVISION PRIX VULCAIN 2011 (PDF, 102.. Partenariat ANGENIEUX CST : un laboratoire miroir.. Angénieux et la CST s’associent pour créer un laboratoire de test et de validation de la prise de vues de cinéma.. Pour lire l intégralité du communiqué de presse, merci de cliquer sur le lien suivant :.. CP ANGENIEUX CST LABO (PDF, 240.. 4 ko).. LA CST AU FESTIVAL DE CANNES 2011.. POUR SUIVRE L ACTUALITE DE LA CST AU FESTIVAL DE CANNES 2011, MERCI DE CLIQUER SUR LE LIEN SUIVANT :.. INVITATION : Le Livre blanc du Relief (3Ds).. A l occasion du 64.. Festival de Cannes, la Ficam, la CST, l AFC, UP3D, le HD Forum ont le plaisir de vous inviter à la présentation du.. Livre blanc du relief (3Ds) au cinéma et à la télévision.. Le mercredi 18 mai 2011 à 11H00 du le Stand du CNC (Village Pantiero).. Pour découvrir cette présentation en images, en ligne sur le site de la Ficam : merci de cliquer sur le lien suivant :.. PRESENTATION LIVRE BLANC RELIEF CANNES 2011.. Pour télécharger ce livre blanc du relief (3Ds) en PDF, merci de cliquer sur le lien suivant :.. LIVRE BLANC RELIEF (3Ds) (PDF, 8 Mo).. Partenariat CST CHRISTIE.. CP PARTENARIAT CST CHRISTIE (PDF, 1.. CHRISTIE PARTENAIRE CANNES 2011 (PDF, 1.. Le nume rique respecte- ‐t- ‐il l’œuvre de cine ma ?.. Seule la projection en salle de cinéma permet de voir et d’entendre l’œuvre cinématographique telle qu’elle a été conçue par le réalisateur et ses collaborateurs artistiques et techniques.. Seule, la salle de cinéma permet de voir l’original de l’œuvre.. La projection du film en salle se doit de respecter les intentions artistiques et techniques du film.. La projection en salle est donc l’affaire de tous : auteurs, réalisateurs, collaborateurs artistiques et techniques du film, producteurs, distributeurs et exploitants.. La qualité de cette projection doit aussi être le référent pour toutes les autres diffusions du film ; télévision, DVD et tous autres supports.. La SACD et la CST proposent un débat de fond sur ces thèmes lors du 64.. Festival de Cannes.. Jeudi 19 mai 2011 à 11h00 Stand SACD N 202 Village international Pantiero.. Avec la participation de :.. Caroline Champetier, directrice de la photographie, présidente de l’AFC.. Laurent Hébert, délégué général de la CST.. Gérard Krawczyk, auteur, réalisateur, producteur, administrateur de la SACD.. Richard Patry, président adjoint de la FNCF.. `.. CP CST SACD DEBAT CANNES 2011 (PDF, 1.. Ecran Total : La CST innove grâce aux écrans cannois.. Nous sommes heureux de vous communiquer le premier article de presse, paru aujourd hui dans Ecran Total à propos de la présence de la CST au prochain Festival de Cannes.. Bonne lecture !.. CST CANNES 2011 ECRAN TOTAL (PDF, 222.. 5 ko).. L AFC et la CST au Festival de Cannes 2011.. Cette année encore, l AFC (Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique) et la CST (Commission Supérieure Technique de l Image et du Son) renouvellent leur partenariat cannois.. Tout au long de ce 64.. Festival de Cannes, la CST accueillera, sur son stand, l AFC et sa lettre quotidienne (Stand N 204 - Village international Pantiero).. Ensemble, grâce à la présence commune de nos membres et de nos partenaires des industries techniques, nous allons rendre compte des audaces artistiques et techniques des films, présents au Festival.. L AFC et la CST restent vigilantes à tout ce qui constitue la qualité de l œuvre cinématographique et feront entendre leurs voix sur la restitution des œuvres et les dangers qu encoure l expérience de la projection en salle, question urgente aujourd hui.. Pour télécharger le communiqué de presse merci de cliquer sur le lien suivant :.. CP AFC CST FESTIVAL CANNES 2011 (PDF, 551.. LA CST au FESTIVAL DE CANNES 2011.. Le 64.. Festival de Cannes aura lieu du 11 au 22 mai prochain.. Depuis plus de 25 ans, la CST assure, sous l’autorité de l’AFFIF, la direction technique des projections du Festival de Cannes.. Nous retrouverons également notre stand au village international Pantiero (Stand 204) où nous serons ravis de vous accueillir tous les jours de 9h30 à 19H00.. Nous aurons également le plaisir de vous présenter tous les jours l actualité de chacun de nos Partenaires dans le cadre des Rendez-vous de la CST.. Pour lire l intégralité du communiqué de presse, merci de cliquer sur l icône suivante :.. CP CST CANNES 2011.. Pour découvrir le programme des Rendez-vous du Club des Partenaires, merci de cliquer sur l icône suivante :.. RDV de la CST 2011.. Pour plus de précisions sur les modalités de retrait des invitations, mises à disposition des membres de la CST, merci de cliquer sur le lien suivant :.. Modalités places Festival de Cannes 2011 (PDF, 192.. La CST au Festival de Cannes 2011 : Le Prix Vulcain de l Artiste Technicien.. Le Prix Vulcain de l Artiste Technicien récompense un technicien pour son travail de collaboration de création à une œuvre cinématographique.. Le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien est décerné par un jury spécial, désigné par la CST.. Il fait partie intégrante du palmarès du Festival de Cannes et est remis au lauréat à Paris lors d’une soirée spéciale après le festival.. Composition du Jury 2011.. Présidente :.. Françoise Kirkpatrick.. (présidente et fondatrice du Festival du Film Français de Richmond).. Membres du Jury :.. Martine Baldacchino.. (cadreuse),.. Gérard Camy.. (président de l’association Cannes Cinéma),.. Gérard Cerf.. (projectionniste),.. Olivier Chiavassa.. (consultant),.. Eponine Momenceau.. (étudiante à La fémis section Image),.. Le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien : un peu d’histoire.. En 1951, la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son crée le Grand Prix Technique de la CST décerné au Festival de Cannes.. Ce prix existera jusqu’en 2001.. Il n’y aura pas de prix technique en 2002.. En 2003, le Président de la CST, Pierre-William Glenn, se bat pour que, de nouveau, un prix cannois récompense un technicien.. Ce sera le Prix Vulcain de l’Artiste Technicien.. Il est décerné par un jury spécial désigné par la CST.. ,Gilles Jacob, Président du Festival de Cannes entérine ce prix, qui entre alors dans la légende du festival.. Pour télécharger le communiqué de presse, merci de cliquer sur le lien suivant :.. CP CST PRIX VULCAIN CANNES 2011 (PDF, 134.. Note de la CST et de la FICAM relative à la numérisation maître des œuvres cinématographiques.. La filière numérique s’installant durablement dans le paysage technologique, il est nécessaire que les dispositifs de soutien financier public à la numérisation maître des œuvres prévue par le programme des investissements d’avenir et par le CNC, qui auront un fort effet structurant sur le marché, reposent sur le double principe du respect de la qualité de l’œuvre originale et de la diffusion de ces œuvres sur l’ensemble des supports et médias numériques actuels et à venir sur les marchés français et internationaux.. C’est pourquoi la CST et la Ficam préconisent la numérisation maître des œuvres cinématographiques au moins en 2k.. Télécharger la suite :.. (PDF, 161.. Fichiers nume riques d’e change et d’exploitation des œuvres cine matographiques.. Afin de stimuler l’ensemble du secteur et de permettre l’accès de tous à la diversité des contenus culturels, par toutes les formes de diffusion actuelles et à venir, des dispositifs d’accompagnement des ayants droit dans la numérisation des œuvres cinématographiques sont mis en place de manière complémentaire par le Commissariat général à l’investissement et la Caisse des dépôts dans le cadre des investissements d’avenir d’une part et par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) d’autre part.. La question essentielle des formats numériques d’échange et d’exploitation des œuvres cinématographiques devait être traitée préalablement à la mise en œuvre de ces dispositifs.. Dans ce contexte, le CNC a demandé à la CST en février 2011 d’élaborer des recommandations précises, cohérentes avec les travaux internationaux sur le sujet, et garantissant une exploitation pérenne des œuvres cinématographiques sur l’ensemble des modes de diffusion numériques pertinents.. Pour ce faire, la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son (CST) s’est s’appuyée sur un groupe de travail mis en place à cette fin par le CNC et regroupant :.. Le CNC ;.. la CST ;.. la Fédération des Industries du Cinéma, de l’Audiovisuel et du Multimédia (FICAM).. Le texte ci-joint est un document de travail dont certains éléments restent encore à finaliser (version v 0.. xx), notamment en lien avec les organismes internationaux traitant de sujets équivalents".. CST_RT_021-_2011 (PDF, 460.. Le guide technique de la cabine de cinéma numérique FNCF-CST traduit en anglais !.. Nous sommes heureux de vous annoncer la publication de la version anglaise du.. Guide technique de la cabine de cinéma numérique.. , édité conjointement l été dernier par la FNCF et la CST.. Face au succès de la version française de l ouvrage, l EDCF a pris l initiative de cette traduction afin de répondre aux besoins d information du plus grand nombre possible d exploitants.. Vous pouvez télécharger les deux versions disponibles en cliquant, ci-dessous, sur les liens correspondants :.. Guide FNCF CST Version francaise (PDF, 251.. Guide FNCF CST Version anglaise (PDF, 608.. A écouter : 5.. JOURNEE DES TECHNIQUES DE L EXPLOITATION ET DE LA DISTRIBUTION.. Lionel Bertinet (directeur adjoint en charge du cine ma nume rique - CNC), Pierre-William Glenn (pre sident - CST), Victor Hadida (pre sident - FNDF), Richard Patry (pre sident adjoint - FNCF), Anne Pouliquen (de le gue e ge ne rale - DIRE).. Cliquer sur l icône suivante pour écouter les débats.. De gauche à droite : Lionel Bertinet, Richard Patry, Victor Hadida, Anne Pouliquen, Pierre-William Glenn, Laurent Hébert.. 10h00 - MA PART DU FILM.. A l’aide d’extraits de Ma part du ga teau , le re alisateur, Ce dric Klapisch, le postproducteur et l’e talonneur nous exposeront leurs choix artistiques et techniques.. Alain Besse, de la CST, nous montrera l’importance d’appliquer les re gles et les normes de projection, afin de respecter ces choix.. Intervenants : Ce dric Klapisch (re alisateur), Thierry Beaumel (directeur de fabrication vide o et nume rique - E clair), Raymond Terrentin (e talonneur- E clair).. Mode rateur : Alain Besse.. De gauche à droite : Cédric Klapisch, Thierry Beaumel, Raymond Terrentin, Alain Besse.. 11h30 - TABLE RONDE SOLIDARITE DE LA CHAI NE DE QUALITE DES ŒUVRES.. QUAND LA TECHNIQUE RENCONTRE LE DROIT MORAL.. Intervenants : Martin Bidou (distributeur - Haut et Court), Ge rard Krawczyk (re alisateur - SACD - L’ ARP), Andre Labbouz (directeur technique - Gaumont), Richard Patry (FNCF), Tommaso Vergallo (directeur cine ma nume rique - Digimage Cine ma).. Mode rateur : Laurent He bert.. De gauche à droite : André Labbouz, Richard Patry, Tommaso Vergallo, Laurent Hébert, Gérard Krawczyk.. 15h00 - PRE SENTATION D’ARCENe PAR LE CNC ET LA CST.. Intervenants : Raphae l Ceriez (CNC), Hans-Nikolas Locher (CST).. Hans-Nikolas Locher, Raphaël Ceriez.. 15h30 - LES DERNIE RES INNOVATIONS TECHNIQUES DE LA DIFFUSION DE L’IMAGE ET DU SON.. FORMATION.. : Point sur la formation par Agathe de Foucher (FNCF).. IMAGE.. Le tirage de copies d’apre s un shoot direct par Jean-Pierre Boiget (Scanlab).. La fabrication du DCP : les pie ges a e viter.. Intervenants : Jean-Pierre Boiget (Scanlab) ISO / SMPTE, Rip Hampton O’Neil (CST).. Le 4K.. La technologie laser.. Intervenants : Rip Hampton O’Neil (CST), Pierre-Franck Neveu (Sony).. SON.. Les nouvelles me thodologies de mesure et les nouveaux re glages par Pascal Che deville (DMS).. Les nouveaux processeurs audio.. Intervenants : Pascal Che deville (DMS), Arnaud Laborie (Trinnov), Boris Visonneau (R2D1).. Les nouveaute s de la chai ne sonore : le son multicanal par Dominique Schmit (Dolby) / Les syste mes WFS et IMM par Jacques Fuchs (TMS) et Josep Molins (IMMSOUND).. Boris Visonneau, Pascal Chédeville, Alain Besse, Dominique Schmit, Arnaud Laborie.. 18h00 CLO TURE DE LA MANIFESTATION Par Pierre-William Glenn, pre sident de la CST.. Cliquer sur l icône suivante pour écouter la clôture.. JOURNEE DES TECHNIQUES DE L EXPLOITATION ET DE LA DISTRIBUTION : BILAN.. La Cinquième Journée des Techniques de l Exploitation et de la Distribution s est tenue hier, à l Espace Pierre Cardin.. Nous avons été très fiers d y accueillir plus de 400 visiteurs.. Après 5 ans d existence, le succès de cette rencontre ne se dément pas : elle reste un rendez-vous essentiel de la filière car elle offre aux professionnels une occasion précieuse de se rencontrer, d échanger et de réfléchir ensemble.. Axes essentiels de notre travail, la qualité de la chaîne diffusion et le respect des œuvres ont été au cœur des débats tout au long de cette journée.. Nous avons eu le grand plaisir d accueillir les réalisateurs Cédric Klapisch et Gérard Krawzyck qui, tous deux, ont réaffirmé, avec force, l importance des choix artistiques faits par l auteur et celle du travail réalisé au tournage et en postproduction.. Il a été clairement rappelé que cette nécessité de démarche qualitative est partagée par chacun des maillons de la chaîne de fabrication et de diffusion des œuvres (auteurs, postproducteurs, distributeurs, techniciens et exploitants).. La pertinence et l importance du travail de la CST dans ce domaine ont été soulignées par tous.. La seconde partie de cette journée a été consacrée aux dernières innovations techniques de la diffusion de l image et du son : elle a été très riche en informations et a permis de faire le point sur les évolutions les plus récentes du secteur.. Nous remercions tous les participants pour cette cinquième édition de la Journée Technique de l Exploitation et de la Distribution qui restera un moment fort de l actualité de la profession.. 2011 : L’écran, l’écrin du film.. La qualité de la projection : un enjeu face aux exigences artistiques et techniques du film.. Espace Pierre Cardin (Paris 8ème).. La CST organise, le 10 mars 2011, à l’Espace Pierre Cardin (Paris 8ème), la cinquième Journée des Techniques de l Exploitation et de la Distribution.. Le numérique s’est développé à la fois dans la chaîne de production des films et dans celle de la diffusion.. Très tôt, la CST a travaillé sur la cohérence de cette chaîne.. La chose est assez facile à comprendre : les images et les sons, enregistrés lors du tournage, doivent être travaillés en laboratoire et en postproduction de telle sorte que leur nature, leur qualité et leur forme soient restituées au mieux en respectant ainsi les choix du réalisateur et des techniciens.. De même, la valeur du travail réalisé en postproduction, doit se retrouver lors de la projection en salle.. A quoi cela servirait que les techniciens de la production et de la postproduction travaillent dans l’excellence, si la projection en salle de cinéma ne suivait pas ces exigences de qualité ? Les exploitants doivent pouvoir compter sur la CST pour garantir de bonnes projections et valider les matériels et les installations qu’on leur propose.. C’est aussi dans cette exigence que l’on convaincra de plus en plus de public à découvrir les films dans leur forme originale, c’est-à-dire en salle de cinéma !.. Au-delà du contrôle des salles que le CNC souhaite faire évoluer dans sa réglementation, c’est à un véritable partage de responsabilité de la qualité et de la vision originale de l’œuvre auquel nous confronte la révolution du numérique.. Cela touche autant à la technique qu’au respect de l’œuvre et du spectateur, ou même, du droit moral.. La bonne projection du film concerne le réalisateur, le producteur, les techniciens et bien sûr le distributeur, autant que l’exploitant dont le premier droit est celui de pouvoir être certain qu’il présente le film aux spectateurs de manière à ce que ceux-ci le voient dans les meilleures conditions possibles.. La CST représente, au niveau technique, les réalisateurs, les producteurs, les techniciens, les distributeurs et les exploitants.. Elle est donc légitime pour assurer le rôle d’accompagnement et de validation des intentions artistiques et techniques des œuvres tout au long de la chaîne de production et de diffusion du film.. Il y va de l’intérêt de tous de conserver cette spécificité française qui a permis à notre cinéma de se développer et d’être projeté dans le plus beau parc de salles du monde.. (Entrée libre sur présentation du code barre attribué) Espace Pierre Cardin 1, avenue Gabriel 75008 Paris.. Christelle Hermet, chargée de communication, chermet[at]cst.. CP_CST - 10_mars_2011.. Pour consulter le programme, merci de cliquer sur l icône suivante :.. CST Programme 10 mars 2011.. Les pré-inscriptions sont closes.. Rendez-vous à l espace Pierre Cardin à partir de 9h.. Par ailleurs, dans le cadre de cette journée, la CST est heureuse d offrir aux exploitants présents ses mires de réglage et de contrôle qualitatif pour la projection numérique.. Pour profiter gratuitement de ces mires pendant 1 mois, chaque exploitant doit simplement se munir des numéros de série de ses serveurs.. Bilan : Quatrième Journée des Techniques de la Production et la Postproduction.. Notre Quatrième Journée des Techniques de la Production et de la Postproduction a eu lieu le 19 novembre dernier, à l Espace Pierre Cardin.. Cette édition avait pour thème : Conserver, restaurer, archiver.. Hier pour aujourd’hui, aujourd’hui pour demain.. Elle a remporté un vif succès et nous avons eu le plaisir d’accueillir plus de quatre cents participants sur l’ensemble de la journée.. La pertinence des sujets abordés ainsi que la qualité des interventions ont fait de cette rencontre un moment d’échange et de réflexion essentiel pour notre secteur.. Nous vous remercions tous de votre présence et nous vous donnons rendez-vous l année prochaine en novembre pour une prochaine journée des Techniques de la Production et de la Postproduction.. Table ronde 1 : Conserver, restaurer et archiver les films d hier pour demain.. De gauche à droite : Sébastien Tiveyrat, distributeur (Swashbuckler Films) - Jean-Paul Loublier, ingénieur du son et mixeur (CST) - Pierre Lhomme, directeur de la photographie (AFC) - François Ede, réalisateur et chef opérateur (CST) - André Labbouz, directeur technique (Gaumont) (CST) - Angelo Cosimano, directeur général adjoint (Digimage) (CST) - Béatrice Valbin-Constant, directrice technique (Studiocanal) - Béatrice de Pastre, directrice des collections des Archives françaises du Film (CNC).. Table ronde 2 : le droit d auteur et la restauration.. De gauche à droite : Christian Hugonnet, ingénieur acousticien (Cabinet Christian Hugonnet) (CST) - Pascal Rogard, directeur général de la SACD - Emmanuel Pierrat, avocat (Cabinet Pierrat) - Gérard Krawczyk, réalisateur (SACD, l’Arp).. Table ronde 3 : conserver aujourd hui pour demain.. De gauche à droite : François Ede, réalisateur et chef opérateur (CST) - Laurent Mannoni, directeur scientifique du patrimoine (Cinémathèque Française) (CST) - Christian Guillon, vice-président de la CST - Hervé Chanaud, directeur du service contrôle qualité et ingénieur chimiste (Fujifilm) (CST) - Laurent Cormier, directeur à la Direction du patrimoine cinématographique, Archives françaises du Film (CNC) - Thierry Beaumel, directeur de fabrication vidéo et numérique (Laboratoires Eclair) (CST) - Franck Laloë, directeur de recherche émérite (LKB, département de physique de l’ENS).. Les mires de la CST pour le cinéma numérique.. Les groupes Les cinémas Gaumont Pathé et UGC signent un accord de fourniture de mires CST pour la projection numérique dans leurs salles.. Depuis sa création, la CST fournit à l’exploitation cinématographique ses mires de réglage et de contrôle afin de garantir aux producteurs, aux réalisateurs et aux spectateurs une qualité optimale de projection.. La CST propose aujourd hui des mires, spécifiques au cinéma numérique.. Nous sommes très heureux de vous annoncer la signature d’un contrat de fourniture de ces mires CST avec les groupes.. Les cinémas Gaumont Pathé.. et.. UGC.. Pour une présentation des mires CST cinéma numérique, merci de cliquer sur l icône suivante.. MIRES CST CINE NUM.. Pour lire l intégralité du dossier de presse, merci de cliquer sur le lien suivant.. CP CST MIRES NUM (PDF, 108.. Copyright CST 2012 -.. Mentions légale..

    Original link path: /
    Open archive

  • Title: CST - Accès � l'espace de rédaction / Access to the builder's section
    Descriptive info: ATTENTION : ACCES RESERVE / PRIVATE ACCESS.. La page que vous tentez d'atteindre est reservée aux redacteurs du site.. Elle est protégée par un accès par mot de passe.. Si vous ne possédez pas d'identifiant de connexion à l'espace de rédaction, vous devez revenir au  ...   The page you tried to visit is reserved for the site's builders.. It is protected by a password.. If you do not have the correct login to access to this zone, please return to the public section.. Return to public section.. Access to the builder's section..

    Original link path: /acces_redacteurs.php
    Open archive

  • Title: CST - Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
    Descriptive info: Home.. Introduction to the CST.. Products & services.. Links.. Members' Club.. Download.. "La Lettre" (in French).. Search.. Map showing our location.. How to become a member.. List of our test films.. See our recommendations.. Hot news.. Internet press review.. News.. Welcome to the CST s new website!.. As you can see, the site has been completely re-worked.. A new graphic interface, a richer content, clearer navigation and above all,  ...   access to a huge gateway leading to all the major sites concerning our profession, as well as a Web Press Review that includes news from all the sites that may interest you, in real time.. All this is possible thanks to the use of.. SPIP.. Don t hesitate to send us your.. comments.. !.. Copyright CST 2005 -.. Legal statements.. - This site was built using.. - Contact the.. webmaster..

    Original link path: /index.php?rubrique=2
    Open archive
  •  

  • Title: CST - Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
    Original link path: /index.php
    (No additional info available in detailed archive for this subpage)

  • Title: CST - Présentation de la CST
    Descriptive info: Les évènements.. Les Départements.. Les services permanents.. Le Club des partenaires.. Adhérer à la CST.. Coordonnées - Accès.. Les réunions de département.. Qu est ce que la CST ?.. Fonctionnement.. Les missions.. Le Conseil d Administration et le Bureau.. La CST est une association de professionnels de l audiovisuel chargés de veiller à la qualité de la chaîne de production et de diffusion des images et des sons, qu ils soient conçus pour le cinéma, la télévision ou tout autre média.. Les missions de la CST sont étroitement liées aux  ...   dernière a été créée en 1944 pour participer à la reconstruction du cinéma français et favoriser le passage du noir et blanc à la couleur.. Actuellement, la CST est impliquée dans la transition du cinéma et de la télévision vers le numérique et dans l émergence de nouveaux médias tels que la vidéo à la demande (VOD).. La plaquette de présentation de la CST (PDF, 146.. 3 ko).. En savoir plus : le Règlement Intérieur de l association (PDF, 93.. En savoir plus : les Statuts de l association (PDF, 79..

    Original link path: /index.php?rubrique=4
    Open archive

  • Title: CST - Elements de test
    Descriptive info: Elements de test.. Expertises.. Publications.. Formation.. Recommandations et normes.. Téléchargements professionnels.. Conférences.. Elements de test.. Films tests IMAGE.. Mires et Chartes de prise de vues.. DVD de test et de calibration.. Mires pour la projection numérique.. La CST produit un certain nombre d éléments de test, qui lui permettent en interne de réaliser expertises et réglages, et lors des contrôles des salles de posséder des outils de mesure précis et pratiques.. Ces éléments de test  ...   films d essai pour le contrôle des images projetées en 35mm ou 16mm.. > des films d essai son à piste photographique ou magnétique.. > des mires pour la prise de vues cinéma.. > des élements de mires, des chartes et des mires pour la prise de vues vidéo.. Attention.. : Pour tout renseignement ou commande, merci de contacter.. Valerie Seine au 01 53 04 44 06 ou par email à vseine at cst.. fr..

    Original link path: /index.php?rubrique=12
    Open archive

  • Title: CST - Documentation
    Descriptive info: Tournage.. Post-production.. Diffusion.. Et aussi.. Archives.. Les Rencontres de la CST.. Conférences Techniques.. Cette rubrique vous donne accès à des textes techniques sélectionnés par la CST.. Il s agit de comptes-rendus, de notes d informations, de mémoires d élèves,.. qu il nous semble important de porter à la connaissance des professionnels de l image et du son.. Ces textes, classés par thèmes, sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs, et avec leur accord..

    Original link path: /index.php?rubrique=21
    Open archive

  • Title: CST - Liens
    Descriptive info: Revue de presse web.. Portail.. Associations professionnelles.. Cinéma Numérique.. Constructeurs.. Institutionnels - Fédérations.. Organismes de normalisation - Groupe d experts.. Presse.. Salons - Festivals.. Cinéma.. Informatique..

    Original link path: /index.php?rubrique=22
    Open archive

  • Title: CST - Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
    Descriptive info: novembre 2012..

    Original link path: /?calendrier_mois=11&calendrier_annee=2012
    Open archive

  • Title: CST - Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son
    Descriptive info: janvier 2013..

    Original link path: /?calendrier_mois=1&calendrier_annee=2013
    Open archive

  • Title: CST - La Lettre
    Descriptive info: La Lettre.. n 114 - juillet 2007.. n 104 - mars 2006.. n 105 - mai 2006.. n 106 - juin 2006.. n 107 - juillet 2006.. n 108 - septembre 2006.. n 109 - octobre 2006.. n 110 - décembre 2006.. n 111 - février 2007.. n 112 - mars 2007.. n 113 - mai 2007.. n 115 - octobre 2007.. n 116 - décembre 2007.. n 118 - mai 2008.. n 117 - mars 2008.. n 119 - juillet 2008.. n 120 - octobre 2008.. n 121 -  ...   124 - juillet 2009.. n 125 - octobre 2009.. n 126 - décembre 2009.. n 127 - mars 2010.. n 128 - avril 2010.. n 129 - juillet 2010.. n 130 - novembre 2010.. n 131 - décembre 2010.. n 132 - février 2011.. n 133 - avril 2011.. n 135 - novembre 2011.. n 134 - juillet 2011.. n 137 - février 2012.. n 139 - mai 2012.. n 138 - avril 2012.. n AG - juin 2012.. n 140 - juillet 2012.. n 141 - septembre 2012.. (PDF, 911..

    Original link path: /spip.php?rubrique33
    Open archive



  •  


    Archived pages: 528